Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 13

Le Sixième Sens – Il t’appartient depuis toujours, il faut juste le reconnaitre (partie 1)

Page 1 sur 5

Le sixième sens nous appartient depuis toujours, mais cela ne nous a jamais été expliqué ni à l’école ni par nos parents, donc cela nous semble inconnu. En vérité, nous avons toujours su que nous l’avions en nous, même si nous l’avons défini avec des noms différents. Que nous appelions cela sensation, perception, sensibilité, prévoyance ou bien avec d’autres mots que nous sommes plus habitués à utiliser, nous savons tous qu’il y a un capteur à l’intérieur de nous qui nous avertit parfois d’un événement ou nous fait sentir étrange, pour nous avertir que quelque chose ne va pas comme il faudrait. Ce n’est certainement pas quelque chose qu’on pourrait décrire avec des mots, car en fait, personne ne te l’a jamais expliqué auparavant. Pourtant, en toi, tu sais que lorsque tu perçois ce sentiment précis, cela ne signifie qu’une chose. Chacun pourrait percevoir les choses différemment, car il y a ceux qui ressentent une sensation dans leur poitrine ou ceux qui voient une sorte de flash dans leur esprit, mais le fait est que lorsque cela se produit, tu sais que ce n’est pas une erreur, tu sais que ce n’est pas du fantasme. C’est quelque chose qui t’avertit d’une situation qui se produit ou qui se produira bientôt. Tu peux le définir comme tu le souhaites, mais il s’agit du Sixième Sens. Certaines personnes s’en aperçoivent déjà en tant qu’enfants, parce qu’ils avaient peut-être des rêves prémonitoires ou qu’ils pouvaient percevoir ce qu’une autre personne allait dire, bien avant qu’il ne le dise. D’autres s’en rendent compte à l’adolescence, d’autres encore le comprennent à l’âge adulte. Peu importe le moment où tu t’en aperçois, car le Sixième sens t’a toujours appartenu. Par exemple, tu sais quand nous parlons de prévoyance, de prémonition ou de la capacité de savoir quelque chose qui va se passer ou qui arrivera dans un avenir lointain, bien avant que cela ne se produise ? Ou la capacité de percevoir ce que les autres vont dire avant de le dire, qui n’est qu’une forme de télépathie ? Ou bien cette capacité de percevoir si quelqu’un te ment, ou te cache quelque chose, même si vous aviez bavardé à travers le chat et que tu n‘avais aucun moyen de voir son visage pour observer ses mouvements ? Ce ne sont que des aperçus du Sixième Sens.

Nous voyons aujourd’hui le monde divisé en deux parties, car d’une part il y a ceux qui ne croient pas au sixième sens et à ses diverses ramifications, d’autre part, ceux qui disent avoir le sixième sens développé à jamais. Mais les deux côtés ne sont pas conscients de l’incroyable dégrée d’évolution du sixième sens et du fait qu’il ne s’arrête pas à un rêve prémonitoire ou à un étrange sentiment que la nuit vous met en garde. Le sixième sens nous appartient depuis toujours, comme il fait partie de notre conscience, c’est un sens qui est né avec nous. Comme avec tous les autres sens, il ne se présente pas comme anormal dans notre vie, mais il est si normal que nous ne nous rendions pas compte de l’avoir. Ainsi, nous pensons que les seules personnes qui possèdent le sixième sens sont uniquement celles qui vivent des expériences plus « fortes », telles que celles qui font des rêves qui se réalisent peu de temps après avec une grande précision ou celles qui ressentent la présence d’entités. À ce stade, si nous n’avons jamais eu de rêve prémonitoire ni vu d’entité, nous pensons que le sixième sens n’est pas quelque chose qui nous appartient, ni qui nous intéresse. En vérité, le sixième sens n’est pas seulement cela, mais c’est l’ensemble de toutes les capacités sensorielles unies. Juste parce que certaines personnes grandissent avec un sensoriel légèrement plus actif, on pense qu’elles ont le sixième sens, contrairement à toutes les autres. La vérité est beaucoup plus complexe, mais aussi positive. Qui sait combien de fois au cours de ta vie, tu as eu des signes du fait que tu possèdes le sixième sens, mais tu ne l’as pas remarqué du tout, car il t’appartient et il est tout à fait normal de l’utiliser. Par exemple, ta capacité la plus visible pourrait être de percevoir une sensation, si une personne que tu es en train de connaitre est une bonne personne ou bien si elle pourrait te faire mal. Ce n’est pas une question d’apparence, mais d’expérience : en fait, tu ne juges pas son apparence, mais tu sens en toi que cette personne, même si elle est belle et gentille avec tout le monde, cache quelque chose qui te posera de sérieux problèmes si tu la fais entrer dans ta vie. Tu le sais parce que, chaque fois que tu ressens ce sentiment, t’avais raison et que l’expérience de multiples situations similaires t’a amené à comprendre immédiatement quand ce sentiment était juste et devait être entendu immédiatement, ou s’il ne s’agissait que d’une simple impression. Ici, c’est un essai du sixième sens.

Page 2 sur 5

Ou tu pourrais avoir une habileté complètement différente. En fait, tu as peut-être manqué tant de fois l’impression des autres, tu as donc fait entrer de très mauvaises personnes dans ta vie, sans t’en rendre compte jusqu’à ce qu’elles t’aient causé de graves problèmes. Cela pourrait te faire croire que tu n’as pas le moindre sens du sixième sens ; et pour ce qui concerne cette faculté c’est vrai. Et pourtant, tu pourrais avoir une prédisposition à percevoir d’autres événements dans un contexte complètement différent. Par exemple, tu sais peut-être déjà que lorsque tu te rendras dans un lieu spécifique, par exemple dans un bar, tu rencontreras une personne avec qui tu n’avais pas de rendez-vous et qu’il n’y avait aucune raison de vous y rencontrer non plus ; pourtant, dans ton esprit, en normalité absolue, tu perçois qu’aujourd’hui, tu rencontreras cette personne précise, et en fait, lorsque tu le verras, cela te paraitra complètement normal. Personne ne t’avait dit qu’elle serait là, et d’ailleurs ce n’est pas un endroit où elle va, pourtant tu savais déjà que tu l’aurais trouvée là. Combien de fois il t’est arrivé de penser à une personne que tu n’avais pas vue pendant un certain temps, et là, tu la retrouves de façon inattendue tout en prenant une promenade, ou en allant à l’épicerie. Qui sait combien de fois tu as eu l’idée d’appeler une personne que tu n’appelles pas d’habitude ? Pourtant, dès que tu décroches le téléphone, la sonnerie commence à sonner, car à ce moment-là, la même personne a décidé de t’appeler. Tu peux les appeler coïncidences pour la vie ou te rendre compte que le sixième sens existe. Le sixième sens est un organe de ta conscience, donc tout le monde le possède mais tout le monde ne le découvre pas de la même manière. En fait, chacun de nous peut se présenter différemment, mais le sixième sens est si normal qu’il n’y a pas d’interrupteur pour l’allumer ou l’éteindre, et il ne t’avertit pas quand il est sur le point de t’offrir sa vision ou sa perception, tout comme tes oreilles ne t’avertissent pas quand elles sont sur le point d’entendre quelque chose : elles l’entendent tout simplement. Le sixième sens peut apparaître, parfois, de manière plus prononcée, comme par exemple dans le cas de rêves prémonitoires, rendant ainsi la personne suspecte d’avoir un sens supplémentaire, en plus des 5 sens qu’on étudie à l’école. En fait, tant que tu es sûr que tu vas rencontrer quelqu’un au bar ou à un autre endroit, tu ne crains pas ta clairvoyance, car tu ignores ce qui vient de se passer et tu prétends que tu n’as rien fait ; tu le nies à toi-même. Au lieu de cela, quand quelque chose de plus prononcé t’arrive, comme faire un rêve prémonitoire avec beaucoup de détails, et que le même jour ou le lendemain tu revives exactement la même situation que tu as rêvée, même dans la réalité, cela te rend plus alerte, car le fait de prévoir le futur peut faire peur à beaucoup de monde, qui croient avoir « des problèmes ». En fait, il existe des capacités du sixième sens plus prononcées ou plus évidentes que d’autres, ce qui suggère que certaines personnes possèdent le sixième sens et d’autres non. En vérité, tout le monde le possède, même les sceptiques, mais il y a ceux qui le comprennent et ceux qui, par peur de l’inconnu, préfèrent nier l’évidence et se convaincre que tout cela est une énorme succession de coïncidences et de suggestions en masse. Bien sûr, pourquoi prédire un autre accident de voiture ou voir de loin – avec une certitude absolue – où se trouve l’autre personne et ce qu’elle fait actuellement – confirmé par elle-même!- C’est une suggestion, n’est-ce pas ? Un fantasme. En fait, l’autre personne qui a tout confirmé, elle l’imagine, n’est-ce pas ? Regardons les choses en face : lorsque nous voulons nier l’évidence, nous pouvons tout inventer, même des excuses plus absurdes que les facultés sensorielles. Tu peux donc prétendre que ce sont tous des fantasmes, ou tu peux te rendre compte que le sixième sens est la chose la plus normale au monde, car il t’a toujours appartenu, tout comme chaque autre organe de ton corps t’appartient. Chaque capacité extra-sensorielle fait partie de notre sixième sens. Lorsque nous parlons de télépathie, de prémonition ou de pouvoir voir à distance, nous décrivons des capacités individuelles qui se réfèrent toutes au même sixième sens. Nous pouvons comparer le sixième sens à l’ouïe : il y a ceux qui sont très doués pour reconnaître chaque son entendu et le définir comme une note de musique, tandis que ceux qui entendent seulement la masse de sons comme s’il s’agissait tout simplement d’un bruit ; mais la vérité est que les deux utilisent l’ouïe pour entendre, seulement que le premier s’est entraîné à reconnaître les sons, tandis que l’autre sent sans comprendre ce qu’il écoute, donc il en est presque ennuyé.

Page 3 sur 5

Que tu entendes le chant des oiseaux ou le bruit du bus qui passe devant ta maison, tu utilises ton ouïe pour entendre les deux sons, même s’ils sont très différents les uns des autres. Le sixième sens est un peu la même chose : que tu prévoies que tu vas rencontrer une personne, ou bien que tu perçoives la phrase qu’il est sur le point de prononcer, dans les deux cas tu es en train d’utiliser le sixième sens. Prenant l’exemple de l’ouïe, tout le monde n’a pas « l’oreille musicale » capable de reconnaître les notes de musique de chaque morceau. Mais cela provient-il de l’absence d’ouïe chez nous tous ? Non, bien sûr ; cela ne dépend que de la formation. Un musicien s’entraîne à apprendre à reconnaître les notes, alors que tous les autres – qui ne sont pas musiciens – ne s’entraînent pas. C’est pourquoi la grande majorité n’est pas en mesure de saisir toutes les nuances d’une musique, ou bien de reconnaître un instrument de musique sur un autre morceau, mais n’entend qu’une seule mélodie au total. Le sixième sens est la même chose : s’il n’est pas formé, il est très faible et incapable de reconnaître ce qui se passe autour de toi, mais s’il est entraîné – comme l’oreille musicale – tu commenceras à reconnaître ce que les autres ne voient pas, n’entendent pas et ne perçoivent pas, parce que tu posséderas un énorme équipement supplémentaire pour mieux vivre ta vie. Certes, l’oreille musicale n’intéresse pas ceux qui ne veulent pas devenir musiciens, mais l’ouïe t’intéresse même si tu n’aimes pas écouter de la musique.

Tout comme l’ouïe ou la vue, même le sixième sens a plus de niveaux de capacité. En outre, la vue diffère non seulement par les degrés que vous possédez à l’œil nu, mais également par la « capacité d’observer ». Par exemple, tu pourrais être une de ces personnes qui portent des lunettes parce que tu n’as pas 10/10 à chaque œil ; pourtant, lorsque tu portes des lunettes, lorsque tu te promènes dans la rue ou tu vas quelque part, tu voies beaucoup de détails de ce qui t’entoure. En plus tu t’aperçoives immédiatement s’il y a un ami ou un collègue que tu reconnais immédiatement parmi la foule qui passe. Ou bien, tu pourrais être un de ceux qui possède 10/10, ce qui signifie que tu as une vue parfaite, mais malgré cela, quand tu marches dans la rue, tu ne voies même pas quelqu’un qui s’arrête à un mètre de toi pour te saluer, tu parais plus aveugle qu’un aveugle. C’est parce que pour voir, ce n’est pas seulement le classement de la vue qui compte, mais aussi ta capacité de regarder autour de toi, plutôt que de marcher comme si tu avais les yeux bandés ! En ce qui concerne le sixième sens, tu pourrais avoir une vue parfaite, un maximum de degrés, mais tu continues à ne rien voir de l’environnement, au point qu’une personne avec 3/10 voit mieux que toi. C’est parce que tout le monde possède le sixième sens, mais il y en a beaucoup moins qui semblent le posséder pour de vrai.

Donc, la vraie question que nous devrions nous poser n’est pas pourquoi certaines personnes ont le sixième sens et d’autres ne l’ont pas, mais bien pourquoi certaines personnes se rendent compte qu’elles l’ont depuis leur plus jeune âge et que d’autres ne le comprennent pas même à l’âge adulte. La première raison, ce sont les habitudes, en premier lieu, le contexte dans lequel tu as grandi et les habitudes que tu avais ou devais avoir. Prenons quelques petits exemples. Un enfant élevé dans un foyer infesté d’entités est plus susceptible de grandir avec la capacité de percevoir ces présences, ou même de les voir, qu’une autre personne née et ayant grandi dans un foyer où de tels événements « paranormaux » ne se sont jamais produits. Bien que nous possédions tous cette capacité en nous, il y a ceux qui l’ont entrainée depuis notre enfance (parce qu’ils le voulaient, ou parce qu’ils étaient forcés d’une manière ou d’une autre) et ceux qui ne le sont pas, c’est pourquoi il existe des adultes capables de ressentir et même de voir des entités, et d’autres qui ne le sont pas. Un autre exemple est un enfant qui a grandi dans un environnement très serein, très choyé et très calme, issu d’une famille qui l’aime, dans un contexte stable, tout cela a conduit l’enfant à ne jamais entrer dans la défensive. Il a donc grandi dans sa zone de confort et jusqu’à ce qu’il soit plus âgé, il n’a peut-être pas remarqué qu’il avait une capacité sensorielle, car tout ce dont il avait besoin était déjà là.

Page 4 sur 5

Un enfant qui a grandi dans une situation un peu plus complexe, qui ne doit pas nécessairement être une famille violente à son égard, mais aussi dans un contexte un peu plus difficile à gérer, que cela vienne de l’intérieur (problèmes de la famille) ou de l’extérieur (problèmes à l’école, victime de brimades, etc. ), il est plus probable qu’il ait été enclin à chercher une solution à ses problèmes, même inconsciemment, de manière à activer quelque chose dans son inconscient qui l’ouvrirait à une ou plusieurs facultés du sixième sens. Par exemple, avec le temps, il a appris à prévenir les problèmes, à savoir que s’il prendra une route spécifique il rencontrera les tyrans qui le dérangeraient donc il sait déjà qu’il doit changer de chemin. Ou il commencera à rêver du futur, découvrant dès le début ce qui se passera le lendemain, afin de pouvoir éviter de commettre cette erreur qui conduirait à paraitre ridicule devant ses compagnons, ou il évitera d’être appelé par le professeur à l’école. Ce sont de petits signes, si nous y réfléchissons maintenant, mais lorsque on se trouve dans ces situations, on ressent un grand secours, car ils nous évitent des problèmes qui, à cet âge, peuvent sembler très graves.

Ainsi, découvrir l’existence du sixième sens avant ou après, étant plus ou moins jeunes, dépend beaucoup des habitudes et du contexte dans lequel chacun de nous a grandi. Cependant, l’erreur la plus grave que l’on puisse rencontrer est certainement l’idée que, si le sixième sens n’est pas développé en tant qu’enfant, il ne le sera plus jamais, comme s’il était possible que, en devenant adulte, tu perdais ce sens, cet organe mental. En vérité, le sixième sens t’accompagnera jusqu’à ton dernier jour de vie, car il appartient à ta Conscience et tu ne pourras pas le perdre en aucun cas. Certes, tu peux augmenter ses facultés en lui accordant plus d’attention, ou diminuer ses facultés en l’ignorant, mais c’est quelque chose qui t’appartient depuis toujours. La seule différence que nous pourrions considérer comme une grande aide est que si on s’habitue dès l’enfance à prendre conscience du sixième sens, il serait plus facile, même à l’âge adulte, de s’approcher de ses différentes facultés, car on se rend compte que c’est tout naturel : c’est juste comme un muscle qui a besoin d’entrainement. Commencer à l’âge adulte peut être plus effrayant, car on n’est pas habitué à ses capacités, à prédire l’avenir ou à percevoir auparavant ce que quelqu’un est sur le point de te dire ; alors tout cela peut te faire peur ! La peur est un gros bloc qui peut t’empêcher de suivre une voie d’évolution, même si tu sais en toi-même que le sixième sens est la chose la plus normale au monde. Mais il peut arriver que, à l’âge adulte, tu aies plus peur, et donc tu te limites beaucoup au sixième sens. Il n’existe aucune différence ou impossibilité pour un adulte de faire évoluer son sixième sens, même s’il n’a pas commencé depuis son enfance. Si ce n’était pas pour la peur, si tu commencerais à réaliser que tu n’as pas à craindre quelque chose qui t’appartient depuis toujours. En fait, regardons les choses clairement : qu’est-ce que tu attends ? Si tu n’as pas commencé quand tu étais enfant, qu’est-ce t’intéresse ? C’est n’importe quoi. Tu veux vraiment croire que tu ne peux rien faire pour ton présent et pour ton avenir si tu ne l’avais pas déjà commencé dès ton enfance ?

Il est donc très important que tu comprennes que le sixième sens est comme un de tes muscles, qui peut évoluer même si tu commences à l’entrainer dans ton âge adulte ; il n’est pas mort entre-temps ! De plus, nous devons également être conscients que le sixième sens est l’ensemble de nombreuses capacités sensorielles et non pas le synonyme d’une seule faculté. En fait, beaucoup de gens parlent d’eux-mêmes comme s’ils avaient développé le sixième sens quand ils étaient enfants. En effet, à juste titre, ne sachant pas ce que c’est réellement le sixième sens, ils ne savent même pas qu’ils ne possèdent pas réellement le sixième sens développé, mais seulement le début d’une certaine capacité. Essaye de réfléchir un instant à la possibilité de voir les auras, la vision à distance, la prévoyance ou la télépathie. Toutes ces facultés appartiennent au sixième sens, mais chacune d’entre elles est très différente de toutes les autres facultés énumérées. En fait, pour ceux qui ne connaissent pas les capacités immenses du sixième sens, ils pourraient penser que toutes ces facultés sont séparées les unes des autres, comme si elles étaient des « sens » différents. Mais en réalité, toutes font partie du même ensemble et donc du même muscle, appelé le sixième sens.

Page 5 sur 5

Donc, si on veut être précis, dire que « nous avons le sixième sens développé dès que nous étions enfants », c’est faux, car tu n’as pas toutes ces facultés avancées au même niveau, mais il est possible que tu aies eu d’importantes évidences de certaines capacités, comme par exemple la prévoyance ; pourtant, tu ne connais même pas toutes les autres. Par exemple, tu as peut-être eu beaucoup d’expériences de prévoyance, mais tu n’avais jamais vu une aura dans ta vie avant de rencontrer cette Académie. Cela ne signifie pas que tu ne possèdes qu’une seule capacité du sixième sens, mais tu les possèdes toutes ! Seulement, au cours de ta vie, tu n’as goûté qu’à une ou quelques-unes d’entre eux, car le contexte et les habitudes où tu as vécu t’ont amené à expérimenter uniquement ceux-ci et que tu n’avais pas d’intérêt à découvrir toutes les autres.

Le sixième sens est beaucoup plus. En fait, tu peux décider de développer les compétences que tu connais déjà, à des niveaux beaucoup plus élevés, de manière à avoir la maîtrise absolue de ta faculté préférée. Tu peux découvrir l’existence de nombreuses autres facultés que tu ne connaissais pas auparavant. Pour le moment, il est normal de croire que tu ne souhaites évoluer que ta faculté préférée : parce que tu n’en connais pas d’autres, donc il est normal que ce soit ta préférée ! Mais si tu pouvais ouvrir ton esprit et même choisir d’essayer de comprendre l’utilité de toutes les autres facultés, tu ne serais sûrement plus coincé dans ta zone de confort, mais tu déciderais d’expérimenter également les autres. Ton sixième sens a toutes les capacités, même celles dont tu n’as jamais entendu parler auparavant ; il serait donc dommage que tu ne l’utilises pas pleinement. Au long de ce parcours, je t’accompagnerai à connaître toutes les facultés qui appartiennent à ton sixième sens, de sorte que tu puisses découvrir l’immensité de ce que tu pourrais faire, juste si tu décidais de le faire. Ensuite, je t’enseignerai les techniques pour développer chacune d’elles, à des niveaux de plus en plus élevés et moins connus du reste du monde. Ce sera toi qui décideras quand et … Si tu veux vraiment arrêter ; parce que si tu commences à comprendre la valeur de ce que tu as dans ta tête, à mon avis, tu ne pourras jamais éviter de vouloir en savoir encore plus. Peu importe le niveau auquel tu te trouves ou à quel niveau tu crois te trouver, parce que je t’assure que ce n’est que le début de ton véritable chemin d’évolution.

Fin de la page 5 sur 5. Si vous avez aimé l’article, commentez ci-dessous vos sentiments lors de la lecture ou de la mise en pratique de la technique proposée.

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/16173 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

Ce document est la propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/.Tous les droits sont réservés à toute utilisation non autorisée, totale ou partielle, du contenu inséré dans ce portail, y compris le stockage, la reproduction, le retraitement, la diffusion ou la distribution du contenu par l’intermédiaire de toute plate-forme technologique, support ou réseau électronique. autorisation écrite préalable de l’Academy of Dimensional Consciousness, ACD. Toute violation sera poursuivie légalement. ©

2662 commentaires
  • frances - 19:08 14/06/24

    Ho sempre saputo di avere un sesto senso perché mi ha aiutato molto nella vita sopratutto nella scelta delle amicizie. Spesso mi capita di leggere nel pensiero del mio interlocutore e ne rimango meravigliata come se fosse una cosa insolita. Leggendo l'articolo ho capito invece che è una capacità che abbiamo tutti soltanto che non sappiamo usarla. Spero di poter imparare ad usare anche le altre capacità che appartengono al sesto senso così da diventare padrona degli eventi anziché vittima degli stessi

  • mdl7 - 12:12 13/06/24

    Molto interessante, mi è capitato più volte di avere esperienze come quelle descritte nell'articolo ( sensazioni su una persona, pensare ad una persona che non vedevo da tanto e incontrarla poi poco dopo)

  • mirko - 18:11 11/06/24

    Concordo pienamente! Mi rendo conto di aver atrofizzato questo organo fondamentale e questa facoltà nel corso della mia esistenza. Mi auguro che grazie alla vostra guida riesca a riacquisirlo seppur mi ci vorrà molta pratica, poiché vivere così mi porterebbe ad un altro livello di coscienza che aspiro impiegare a favore della mia esistenza in vita. Mi ricordo di aver assopito questa facoltà e di accorgermi di tutte le volte che non l’ho seguito, di essermi cacciato nei guai della Matrix che si presentava a me come realtà immacolata! Senza pontificare teorie, questa è una pratica che merita esercizio quotidiano

  • flory - 08:15 11/06/24

    Mi sono capitate molte situazioni in cui si verificava la sperimentazione del sesto senso. Purtroppo non sono stata capace di svilupparlo oltre quelle manifestazioni. Spesso non ho capito, e altrettanto spesso, ho capito fischi per fiaschi; con il risultato di conseguenze disastrose. Questo percorso è una benedizione!

  • lunarian - 00:03 11/06/24

    These are the articles especially, that bring out the inner child again, the urge to explore, to test and evolve. I'll stay true to my statement that you have a way with words and it would be a shame not to point it out everytime, how well you seem to catch the attention and interest of those you aim to reach - cant wait (but I will stay on course) for the practical exercises. Aside that, it's more than welcome to build this base of theoretical knowledge and lift any prior misconceptions one might had.

  • marcoit - 15:09 06/06/24

    Ho sempre sentito una sorta di sesto senso e ogni volta che l'ho ascoltato mi ha sempre portato del bene o una miglior soluzione ai problemi

  • Hermitgreen - 07:13 06/06/24

    Ho sempre saputo fin da piccola che l’uomo avesse capacità psichiche immense da scoprire e mettere in pratica.

  • robertag - 00:36 05/06/24

    Mentre leggevo l'articolo pensavo come esso si inserisce nella matrix. Sviluppandolo e utilizzandolo è come entrare nel codice della matrice e leggerlo, potendo anche modificarlo. Il sesto senso lo riconosci ogni volta che prendi una decisione sbagliata, e quando scopri che è errata pensi... 'Lo sapevo! ' ed è vero, lo sapevi e nonostante tutto non ti sei fidato, hai scelto di seguire la logica della mente razionale con le sue regole predefinite. Una cosa che non riesco a capire è quando accadono avvenimenti che ho immaginato o desiderato è una peremonizione o una creazione? L'argomento è estremamente interessante! Grazie

  • blue92 - 16:30 04/06/24

    Il sesto senso ci appartiene da sempre, fa parte di noi , e se saputo ascoltare può essere una guida per il nostro percorso di vita, aiutandoci a star lontano dalle cattive persone, o dagli avvenimenti negativi che possono accaderci. Queste sono solo alcune cose che puó fare. Il mio sesto senso mi ha portato qui e so che questo è il mio percorso di vita da seguire . Non vedo l’ora di conoscere di più in riguardo. Grazie mille

  • cesare3 - 23:08 31/05/24

    Si voglio scrivere tutte le potenzialità che ho e che abbiamo , di esperienze di Sesto senso ne ho avute tante ve menomale che succedono ancora . Tornare indietro non si può quindi meglio fare crescere ciò che si ha 🙏

  • edel - 13:19 31/05/24

    Se e’ vero come detto che abbiamo innate tutte queste facoltà mentali allora si spiegano molte cose vissute come semplici percezioni e quindi mi viene voglia di approfondire e proseguire la pratica di tutto ciò, grazie

  • Fuoco fatuo - 14:54 30/05/24

    Il mio primo caso di sesto senso l'ho avuto a 8 anni,stavo male da giorni e il medico non capiva cosa fosse,io una sera ho chiesto a mia mamma di portarmi all'ospedale e il giorno dopo mi hanno operata perché ero in peritonite acuta...l'ho sempre raccontato come se fosse una cosa normale ma recentemente ho capito che non è cosí normale che una bambina di 8 anni voglia andare all ospedale per sua iniziativa...o forse si..non lo so . Comunque si aggiunge a tutta una serie di cose che mi hanno salvato la vita diverse volte

  • cristina55 - 14:06 30/05/24

    Il sesto senso è qualcosa che mi accompagna da piccola , soprattutto sogni Crescendo o notato un ampliazione di essi . Ho potuto stabile contatti extrasensoriali con le anime dei miei compagni deceduti . Ho anche una forte sensazione a pelle quando incontro persone sento già se vanno bene o no per me , anche le bugie le detecto subito .. voglio continuare a sviluppare il mio sesto senso . Grazie

  • lorenzo. - 13:51 30/05/24

    Effettivamente prima di conoscere questa accademia non avevo ben chiaro cosa fosse il sesto senso, che qui viene spiegato molto bene per ogni suo differente aspetto. Questo da molta chiarezza mentale che fino ad ora non era possibile avere solo cercando informazioni qua e la tra internet e persone che ne sapevano più o meno qualcosa. Personalmente quello che mi viene meglio è quello che fino ad oggi ho chiamato intuito, quella sensazione di saper riconoscere bene le persone che incontro a livello più o meno profondo, quasi come se gli entrassi dentro alla mente e credo che qualcuno si accorga di questo provocando in alcuni timore, e in altri interesse. Ho avuto anche qualche sogno premonitore con una precisione che non si può certo dire una coincidenza, ma questo capita più raramente. Grazie ACD

  • vincens - 18:57 29/05/24

    Alcuni esempi di sesto senso succitati io li ho vissuti: dai sogni premonitori al pensare di chiamare un'amica che non senti da tempo e lei ti chiama proprio in quell'istante. Ma da adolescente ho sperimentato anche il sentire, avere la sensazione che qualcosa di brutto, senza capire esattamente cosa, stesse accadendo e dopo qualche giorno accadeva. Infatti ne ho avuto paura e mi sono chiusa. Adesso voglio conoscere i diversi livelli di sesto sesto e riaprirmi al nuovo percorso di evoluzione.