Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 46

Énergie – Mémoires, souvenirs et registres énergétiques (partie 3)

Page 1 sur 5 

En ce qui concerne l’énergie c’est un sujet vaste et sa compréhension te permettra de répondre à de nombreuses questions que tu te poses chaque jour et auxquelles tu aimerais avoir une réponse immédiate. C’est pourquoi comprendre l’énergie t’aidera à améliorer ta vie. Aujourd’hui, nous allons comprendre ce que sont les registres énergétique et comment ils fonctionnent. Vérifions à nouveau toutes les informations que nous avons apprises jusqu’à présent, afin d’approfondir ce que tu sais déjà. Tout est énergie, mais chaque type d’énergie a un nom spécifique, afin de ne pas confondre une aura avec le prana, un programme énergétique avec l’énergie statique, etc. Chaque objet est constitué d’énergie qui, dans cette dimension, est considérée comme physique. Tout a différents types d’énergie, à commencer par la principale qui ne change pas, qui est sa base. Un objet peut changer son aura, il peut changer ses programmes énergétiques, mais il reste un objet, donc le principe énergétique est le même et il le restera jusqu’à ce qu’il soit détruit ou réutilisé pour créer un autre type d’objet. Cependant, ses codes de Matrix restent les mêmes pendant toute la durée de son « existence », car tant que l’objet en question n’est pas détruit, il reste cet objet. Par conséquent, sa fréquence – qui est son code personnel – reste la même, même si son aura et ses programmes énergétiques peuvent changer fréquemment. Tout type d’objet est soumis aux mêmes règles énergétiques, ainsi ce qui est vrai pour un meuble comme une armoire, l’est aussi pour une chaise, un collier, une valise, un livre, une peluche, un drap. Chaque objet au tout autre matériel qui existe sur cette planète suit les mêmes règles et aucun d’entre eux n’y échappe.

Prenons l’exemple d’une chaise: c’est une liste de codes de Matrix qui composent l’énergie matérielle que nous voyons. Sa liste de codes reste inchangée, de sorte que sa structure, son aspect visible et sa composition resteront inchangés jusqu’à sa destruction. Si cette chaise n’est pas touchée pendant 300 ans, elle aura la même fréquence pendant 300 ans. La chaise possède une deuxième couche d’énergie, plus abstraite, appelée l’aura. L’aura est son champ énergétique, qui contient ses enregistrements (c’est-à-dire les mémoires stockées), ses programmes énergétiques et plus encore. L’aura d’une personne ou d’un autre être vivant contient beaucoup plus d’informations que celle d’un objet, mais l’objet ne doit pas être sous-estimé car il contient également beaucoup plus que ce que l’on peut voir. L’aura stocke tout ce qui se passe dans son champ énergétique. Il est très intéressant d’observer l’aura d’un objet très ancien et bien conservé, car tu peux apprendre quelque chose du passé qui est très différent de ce à quoi tu t’attendrais. D’autre part, il est un peu différent d’examiner l’aura d’un objet ancien mais encore très utilisé ou touché et influencé par de nombreuses personnes, car il possède des énergies plus modernes et il est plus complexe de repérer les informations plus anciennes.

Les registres d’un objet sont comme ses souvenirs, mais il fonctionne différemment d’un être vivant, car évidemment un objet ne raisonne pas sur ses souvenirs et ne les reconnaît pour ce qu’ils sont. Les registres sont comme des mémoires qui sont stockées sans que l’objet puisse faire quelque chose à ce sujet. Les registres sont comme de la peinture, en fait l’objet peut être peint et il restera simplement de cette couleur. Ainsi, chaque souvenir est comme une peinture de couleur que l’on passe sur un objet et cette couleur, ou plutôt ce souvenir, sera stocké dans son aura. Pour te donner un exemple, si l’armoire de la maison est ancienne et est passée de la maison de tes grands-parents à la toi, elle contient encore des souvenirs de ce qu’elle a stocké lorsqu’elle était placée dans la chambre de tes grands-parents. Chaque objet a des souvenirs en fonction de l’utilisation qui en a été faite ou des situations dans lesquelles il a été présent. Par exemple, il se peut que tes grands-parents utilisaient probablement très peu cette armoire, peut-être uniquement pour ranger les vêtements les plus chers et les plus importants qui étaient nécessaires pour des occasions très spéciales; cette armoire particulière était donc plus ou moins inutilisée. Ou bien, elle peut être utilisée tous les jours, parce que ta grand-mère aimait porter des vêtements différents chaque jour, et c’est là qu’elle les gardait, donc chaque jour elle touchait cette armoire et lui donnait un petit souvenir.

Page 2 sur 5 

Dans ce cas aussi, la force du souvenir dépend de l’excitation qu’il y avait à ouvrir l’armoire chaque jour, ou si elle ouvrait aussi l’armoire comme tu le ferais aujourd’hui, c’est-à-dire en prenant la première robe venue sans éprouver beaucoup d’émotion. Donc la mémoire est là, elle est stockée, mais c’est une énergie très légère. Tout au long de notre vie, nous n’utilisons pas seulement les objets et les meubles dans le but pour lequel ils ont été créés, mais aussi pour d’autres choses. Imagine, par exemple, que chaque fois que ta grand-mère avait envie de pleurer mais qu’elle ne voulait pas être vue par les autres, elle choisissait de se cacher dans l’armoire pour s’isoler et avoir un moment de détente, sans avoir à se montrer aux yeux de tous. C’est un souvenir plus fort, car si ta grand-mère se cachait dans l’armoire pour pleurer et donner libre cours à ses sentiments les plus oppressants, ces moments seraient imprimés avec plus d’intention dans les archives de l’armoire. Lorsqu’un souvenir est trop fort, un programme énergétique peut être créé. Un programme n’est pas seulement un souvenir, c’est une intention active qui vit même si le souvenir est passé.

Un objet très peu utilisé, ce qu’il tente d’enregistrer sont des énergies fugaces et éphémères. Au contraire, s’il est beaucoup utilisé, ou pour des sujets qui provoquent des émotions plus fortes, il aura beaucoup plus de matière à enregistrer. Chacun a des habitudes différentes, donc cela ne dépend pas de l’objet lui-même, mais des habitudes de la personne. Par exemple, une brosse à dents n’enregistrera généralement que quelques brefs instants, car nous l’utilisons presque tous pour nous brosser les dents sans y attacher tant d’importance: c’est juste une brosse à dents! Cependant, pour ceux qui sont tellement obsédés par l’hygiène buccale qu’ils s’intéressent beaucoup plus à leurs dents, non seulement en termes d’hygiène quotidienne mais presque comme une passion, ils imprimeront leurs pensées beaucoup plus fortement sur l’objet qu’ils ont en main, par rapport aux autres personnes, qu’ils impriment sur leur brosse à dents « très ordinaire ». Ainsi, si tu as analyser les registres de cette brosse à dents, tu entendrais quelque chose de plus que la brosse à dents ordinaire de n’importe qui d’autre, en sentant que cette personne « aimait vraiment se brosser les dents ». Cela peut te sembler étrange, mais chacun d’entre nous a des habitudes très personnelles qui, pour d’autres, pourraient être considérées comme étranges ou excessives, mais pour nous, elles sont normales. Donc, chaque objet, même le plus banal, peut contenir des informations nous permettant d’en savoir plus sur la vie de cette personne.

Chaque objet est différent parce qu’il a un registre différent qui n’est pas nécessairement le même que celui des objets que nous avons à la maison, car nous pouvons les utiliser dans un but précis et d’autres personnes peuvent décider de les utiliser pour d’autres raisons. En autre, bien que cela puisse paraître banal, certaines personnes choisissent de changer leurs objets très souvent (par exemple, en achetant une nouvelle brosse à dents tous les mois), d’autres tiennent les mêmes objets jusqu’à ce qu’elles soient obligées de les changer ou d’en acheter de nouveaux. Donc, les objets qui sont conservés pendant longtemps ont plus de mois ou d’années pour se souvenir de la vie de la personne qui les a utilisés, alors que si les objets sont souvent jetés et achetés neufs, il est plus difficile de trouver des souvenirs très anciens de cette personne, car ses objets sont beaucoup plus récents. Comme chacun d’entre nous a des habitudes différentes, certaines personnes sont plus susceptibles d’enregistrer leurs souvenirs dans des objets situés dans un endroit précis de la maison, par exemple dans la cuisine si elles passent beaucoup de temps à cuisiner, ou dans des objets situés dans la chambre à coucher si elles passent beaucoup de temps enfermées dans leur chambre. Les objets absorbent tout ce qui se passe autour d’eux et surtout ce qui leur arrive directement. Les matériaux, donc aussi les murs, les plafonds et les sols, et pas seulement les meubles, enregistrent une énergie empathique et non visuelle. Pour être clair, les objets ne voient pas qui les touche ou qui leur a fait quoi, car ils ne sont pas vivants, ils n’ont pas d’yeux. Mais ils sont comme des éponges qui absorbent l’énergie, donc ils enregistrent ce qui se passe, traduisant l’énergie en souvenirs.

Par exemple, si une personne, pendant qu’elle pleure – et donc qu’elle souffre et se sent très mal – touche un objet, ouvre l’armoire et ferme la porte, va au bureau et s’assoit sur cette chaise, dans tous ces cas, elle enregistre le souvenir de ses pleurs, de sa souffrance. Même s’il ne s’en rend pas compte, tous les objets mémorisent ses mouvements.

Page 3 sur 5 

Egalment, l’énergie est transmise non seulement par le contact physique, mais aussi sans qu’il soit nécessaire de toucher l’objet. Ainsi, si ton humeur est très souffrante, même sans avoir besoin de toucher toute la pièce, ta énergie de souffrance va traverser la pièce sous forme de vapeur négative, imprégnant les murs, le plafond, chaque objet de la pièce. En général, les objets les plus hauts, par exemple ceux qui sont placés en haut des armoires ou des étagères et qui sont difficiles à atteindre physiquement, sont aussi ceux où l’énergie arrive moins facilement, ils sont donc moins affectés. Plus les objets sont élevés au-dessus de ta tête, moins l’influence du moment peut être forte sur eux, mais cela ne signifie pas qu’elle n’est rien; l’énergie les atteint donc mais beaucoup moins, contrairement aux objets beaucoup plus proches de toi qui sont influencés en premier. Il en va de même pour les objets trop bas, par exemple ceux qui sont à la hauteur des pieds. À moins que si tu n’as pas ètè soutenu contre un canapé très bas ou allongé sur un tapis, l’énergie momentanée émanant de ta cri affectera davantage les objets situés à côté de toi et à la même hauteur que ta poitrine et ta tête. Si, par contre, le sentiment ressenti à ce moment-là est très fort, il peut s’étendre beaucoup plus loin et imprégner tous les murs de la pièce, même si celle-ci est très grande et le plafond très haut, parce que le sentiment – dans ce cas négatif – s’est étendu rapidement et a touché et influencé tout ce qui t’entoure.

Il faut ajouter que si le plafond de la pièce est très bas, il est affecté plus tôt par ta énergie que s’il est très haut. Les objets qui sont placés dans une zone très élevée de la pièce, par exemple en haut de l’armoire ou sur des étagères difficiles à atteindre, absorbent moins d’énergie au quotidien, donc leurs registres et programmes énergétiques sont moins influencés par les émotions que tu émets au quotidien; dans de nombreux cas, c’est une bonne chose, mais dans d’autres cas, il faut noter que s’ils ont des programmes négatifs, ceux-ci restent imprimés en eux sans être libérés. D’autre part, si les objets placés plus haut n’ont pas déjà un programme négatif en eux avant d’être placés là, alors ils seront moins victimes d’influence. Ainsi, les objets situés en hauteur ont tendance à avoir une énergie plus neutre-positive que ceux à hauteur d’homme. À l’inverse, les objets bas, surtout s’ils sont cachés ou dans la même position pendant trop longtemps, ont tendance à avoir une énergie plus stagnante, qui ne se nettoie pas; elle augmente l’énergie de basse vibration. En fait, les endroits très bas ont tendance à être un peu plus négatifs (par exemple les coins de la pièce, sous le lit, près des tables de chevet) alors que les points les plus élevés de la pièce ont tendance à avoir une énergie plus légère.

Ainsi, si tu apportais dans la maison des objets qui t’ont été donnés et qui ont été utilisés pendant longtemps par d’autres personnes, ils peuvent avoir leur propre énergie, contrairement aux objets nouvellement achetés qui ne devraient pas avoir de programmes énergétiques insérés car, en théorie, ils n’ont jamais été utilisés. Et puis, bien sûr, il y a des cas où un objet passe pour neuf alors qu’il a appartenu à quelqu’un d’autre et, dans ce cas, il a été chargé de son énergie. En fait, pour reprendre l’exemple de ta grand-mère, si elle pleurait souvent dans l’armoire et qu’aujourd’hui cette armoire a été placée dans ta chambre, tu peux remarquer quelque chose d’étrange, car même si elle est belle, bien entretenue, spacieuse et confortable, au premier coup d’œil tu sens que quelque chose ne va pas. D’une certaine manière, on a l’impression qu’elle détonne avec le reste de la pièce. Le sentiment n’est pas lié à la modernité du meuble, mais à l’énergie qui s’y imprime et que, même si on ne peut pas la décrire parce qu’on ne connaît pas encore les bons termes, on sent qu’on n’aime pas. Pourtant, c’est la garde-robe de ta grand-mère, tu dois l’aimer! Mais à l’intérieur de toi, il y a quelque chose qui ne colle pas. Ce que vous n’aimez pas, ce n’est pas l’armoire, mais l’énergie qu’elle contient ! Votre grand-mère était peut-être la personne la plus gentille du monde, mais lorsqu’elle pleurait, comme tout le monde, elle dégageait une énergie douloureuse qui imprégnait l’intérieur de l’armoire. Il faut savoir que l’armoire n’est pas un petit objet, mais un meuble dans lequel des énergies et des programmes peuvent se former ou entrer, donc si tu le fermes, elle peut ressembler à une armoire très normale mais, à l’intérieur, il y a un programme très négatif.

Page 4 sur 5 

Bien sûr, prenons l’exemple de ta grand-mère pleurant à l’intérieur de l’armoire, mais même si elle avait pleuré à côté, celle-ci aurait absorbé l’énergie négative de ses parois extérieures. La zone d’impact où l’énergie frappe l’objet est la zone où la mémoire est la plus ressentie, mais elle se propage en fait dans tout l’objet. Cependant, s’il s’agit d’un très grand meuble, comme une armoire, si l’énergie négative est partie de l’intérieur, tu ne sentirais peut-être rien en fermant les portes au début, puis en les rouvrant, tu sentirais une énergie lourde. Tu peux le remarquer parce que tu auras du mal à t’endormir avec les portes de l’armoire ouvertes, parce que tu te sentirais effrayé, dans une sorte de danger, et donc tu te sentirais donc obligé de refermer les portes si tu voulais t’endormir. En revanche, lorsqu’un objet ou un meuble ne contient pas de mauvaises énergies, tu peux le placer dans n’importe quelle position qui ne te dérangera pas, qui ne te fera pas ressentir ce sentiment étrange et anxieux.

Si l’énergie est légère, elle peut rester à l’intérieur de l’armoire et ne pas en sortir; s’il est très lourd, il pourrait sortir de l’armoire même avec les portes fermées et te faire sentir tendu, même lorsque tout est réglé et en ordre, te faisant perdre du temps à regarder cette armoire. Tu ne sais pas pourquoi et tu ne sais pas ce que c’est, mais ce meuble le meuble attire ton attention. Tu sais maintenant que c’est son énergie, qui est probablement négative. Ce n’est pas une coïncidence si j’ai souvent pris l’armoire comme point de référence, car les très grands meubles que l’on déplace rarement ont tendance à absorber davantage l’énergie que l’on émet et à la faire stagner en eux, c’est pourquoi l’armoire, la commode et les autres grands meubles sont ceux qui ont le plus de chances de contenir davantage d’énergies négatives en eux, c’est pourquoi, en plus de tout le reste, ils attirent aussi des entités dans la maison. En fait, tu as plus de chances de percevoir des coups venant de l’armoire que d’une petite table de chevet ou d’une chaise, parce que l’armoire ou une grande bibliothèque contiennent plus d’énergie stagnante car elles sont rarement déplacées, donc plus de programmes négatifs sont créés en leur intérieur qui attirent des présences de basses vibrations. En outre, l’armoire est un meuble dont la partie intérieure est fermée mais qui est très spacieux, contrairement, par exemple, à une chaise dont tous les côtés sont ouverts à l’air libre. C’est pourquoi il est plus adapté à la création de programmes d’énergie négative ou stagnante à l’intérieur.

Les objets enregistrent tes mouvements et la façon dont tu les utilises, donc si tu déplaces un objet d’un endroit à un autre, cette action est enregistrée, et si tu ne les déplaces pas, l’énergie qu’ils contiennent n’est pas déplacée et elle commence à stagner, devenant de basse vibration. Chaque jour, les objets et les meubles qui t’entourent enregistrent tes énergies, ils stockent donc tes émotions, même si tu ne t’en rends pas compte et que tu penses que cela ne se produit pas. Chaque objet et chaque brique qui compose les murs de ta maison agit comme une petite caméra qui enregistre chaque sentiment que tu  émets, mais aussi chaque mot que tu prononces et chaque mouvement que tu fais dans la maison. Tous les matériaux enregistrent tout, mais il est clair que les murs et les meubles qui ont toujours appartenu à cette maison ont pu enregistrer beaucoup plus d’informations qu’une chaise achetée il y a seulement quelques années. C’est pourquoi, que les murs, les portes et les plafonds contiennent beaucoup plus de souvenirs enregistrés. Ils enregistrent également ce que tu dis, car ta voix est une énergie et ils n’enregistrent pas les mots, mais le son des mots que tu dis, donc le son – qui est une énergie – est enregistré par les murs et les différents meubles. Tous ces souvenirs sont enregistrés dans l’aura des objets et des murs, donc dans leur champ énergétique et non dans leur fréquence. La fréquence est en fait le nom que nous donnons à l’ensemble des codes de cet objet qui le rend unique jusqu’à sa destruction. Par conséquent, ta énergie est enregistrée dans son champ énergétique, et non dans ses codes de matrix. Pour cette raison, tout ce qui est enregistré dans son aura, il est également possible de l’effacer. En fait, il est possible de nettoyer l’énergie d’un objet et d’en retirer tous les souvenirs stockés. C’est un peu différent de ce qui se passe dans l’aura d’une personne, car cette dernière est vivante et possède non seulement des enregistrements mais aussi la capacité de raisonner et de se souvenir. Cependant, en nettoyant l’aura, il est possible d’éliminer toutes les énergies qui s’y trouvent, y compris les souvenirs et les programmes énergétiques négatifs.

Page 5 sur 5 

Je t’enseignerai cette technique immédiatement après que je t’ai expliqué en détail ce que sont les programmes énergétiques. En outre, tu peux sentir les souvenirs d’un objet, d’un meuble ou d’un mur, en étant capable de connaître les informations qu’ils ont recueillies au cours de leur existence. Grâce à eux, tu peux découvrir les habitudes d’autres personnes et voir les souvenirs qu’elles ont enregistrés, y compris des moments très intimes et des conversations privées que tu n’auras pas découverts autrement. Je t’enseignerai cette technique dans les prochaines étapes. Apprendre à tirer des informations des circonstances et connaître les traces des objets, des murs, mais aussi les souvenirs des arbres qui ont vécu dans le jardin de la maison, permet de connaître le passé et ce qui s’y est passé. Les objets personnels d’une personne peuvent te donner beaucoup plus d’informations que les autres personnes, même les plus confiantes. Tu apprendras donc par ce processus à faire plus attention lorsque essais une émotion forte, surtout négative, car elle sera stockée dans l’espace qui t’entoure et dans les objets auxquels tu es le plus attaché, au point de créer un programme énergétique et de se retourner contre toi. Le nettoyage de ta propre énergie est important, mais aussi celui du lieu où tu vis et des environnements que tu fréquentes habituellement. Prépare-toi, car de nombreuses autres informations t’attendent!

Fin de la page 5 sur 5. Si vous avez aimé l’article, commentez ci-dessous vos sentiments lors de la lecture ou de la mise en pratique de la technique proposée.

 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/18134du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

 

1380 commentaires
  • Fuoco fatuo - 20:35 12/06/24

    Alla sera nella mia camera da letto sento scricchiolare il soffitto,come se qualcuno ci camminasser..e ogni volta quel rumore mi scorre lungo la spina dorsale come se il mio corpo fosse collegato al rumore stesso. Non provo paura,non ho paura dei fantasmi o presenze,ma sento il rumore nel mio corpo non nei miei timpani...cosa può significare??? Imparerò la pulizia energetica della casa,vediamo cosa succede al mio soffitto..di notte. Ah la casa è vecchia,ristrutturata più volte ma ha visto anche la seconda guerra mondiale ed è una casa di famiglia

  • leonella - 05:01 12/06/24

    Tempo fa una persona mi aveva parlato dell' energia delle cose. Poi un'altra dell'importanza della pulizia energetica della casa...ma non erano contestualizzare, e non le avevo comprese appieno. In questo percorso in A.C.D. tutto è collegato e ci viene "fornito" al momento giusto per integrarlo con gli altri insegnamenti e quindi comprenderne l'importanza. Grazie

  • tykest - 19:54 05/06/24

    Che alla base di tutto ciò che vediamo ci sia materia o energia che dir si voglia come gentilmente anche la fisica ci insegna è o almeno dovrebbe essere un fatto, il limite è che non veduamo proprio tutto tutto ad esempio i buchi neri non li vediamo, come non vediamo una infinità di altre cose, e che ogni oggetto sia caricato delle memorie che involontariamente vi sono stati impressi da noi è piuttosto interessante, perché vuol dire che intorno a noi esistono oggetti, luoghi, punti specifici delle coordinate planetarie che possono influire sia positivamente che negativamente sulla nostra vita e sulla nostra energia, la possibilità di rendersi conto di queste realtà collaterali e indirette può essere importante per ottenere le migliori condizioni per la nostra vita. Ricordo una nota trasmissione televisiva del "Costanzo show" in cui un ospite sosteneva che il nostro nome può avere influenza sulla nostra vita, sia pubblico che ascoltatori seguivano un po' allibiti questi ragionamenti, al che il Costanzo indicando un ospite presente gli chiese il nome e questo signore fece rapidamente dei conti forse utilizzando anche data di nascita ma non ricordo bene, improvvisamente chiese all'ospite come andava la sua gamba dopo l'incidente, e l'ospite più perplesso che mai alzo il pantalone mostrando una gamba fasciata, forse il signore aveva notato che questo camminava male, ma che con questa precisione avesse visto il problema sicuramente lasciava sorpresi tutti, poi ripete l'esperimento con altri ospiti del Costanzo...mai dire mai per quanto ci possa sembrare strano o impossibile, sicuramente la capacità di percepire l'influenza di oggetti, posti, persone può essere utile per la nostra vita!

  • Galanasoul - 21:42 04/06/24

    Anche questo articolo è colmo di informazioni fondamentali, importantissime. Penso spesso ai programmi energetici presenti negli oggetti intorno a me, e non solo a casa mia ormai. Ieri stavo trascorrendo una piacevole serata a casa di una persona che sento vicina. Stavamo trascorrendo dei momenti davvero piacevoli e intensi insieme e stavamo affrontando argomenti spirituali, tra i quali quello dei registri energetici. Vicino a noi c´era un tavolino che sembrava abbastanza nuovo e che ho percepito come poco carico a livello energetico). Abbiamo parlato del fatto che quel tavolino stava registrando l´energia positiva che stavamo richiamando/generando. Adesso mi chiedo quante volte quel tavolino registrerà ancora emozioni gioiose e positive come quelle di ieri. E mi piace l´idea che quel tavolino abbia registrato un ricordo molto piacevole. Inoltre, ho una cassapanca che ho comprato in un second hand e che, nonostante sia stata spostata diverse volte, ogni tanto "si fa sentire" con dei botti. Non vedo l´ora di imparare a prendere le informazioni che gli oggetti hanno registrato e la storia legata a loro.

  • caiocaio Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta - 21:52 01/06/24

    Pensare a quanti programmi energetici abbiamo creato in casa nostra, senza nemmeno accorgercene, negativi e positivi. Anche il solo pensare, come l'esempio scritto, di aprire l'armadio senza particolare emozioni, prendendo il primo vestito che capita. O semplicemente anche entrando in camera, se i nostri pensieri sono molto negativi, o positivi, si imprime negli oggetti ciò che proviamo in quel momento e l'aura di tutti gli oggetti nelle vicinanze assorbiranno quel sentimento e lo conserveranno fino a che non venga eliminato. Questa è un'arma a doppio taglio perché come è molto buono il fatto che anche gli oggetti possano assorbire le nostre emozioni più belle e positive, e quindi creare un'ambiente sereno e piacevole, dall'altra possono assorbire anche tutto ciò che di negativo manifestiamo, andando a creare quindi dei programmi che rimarranno impressi e non ce ne renderemo mai conto e ogni volta che entreremo in quella stanza, o peggio ancora in tutta la casa, ci sentiremo stanchi e proveremo di nuovo quelle emozioni negative che avevamo provato in precedenza. Molto bello, detto ironicamente, come quei botti proveniente dagli armadi siano causati da certe presenze di bassa vibrazione, li sento in continuazione :')

  • jedi70 Medaglia per aver completato lo Step 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 - 16:22 30/05/24

    Grazie intanto per questo riassunto delle lezioni precedenti sull'argomento energia, dato che è veramente incredibile come il low frequency faccia di tutto per fari dimenticare o ricordare blandamente, se non in maniera confusa, tutte queste nozioni necessarie per la nostra evoluzione: partiamo infatti col concetto secondo cui Tutto è energia e ogni tipo di energia ha chiaramente un nome differente, dalla prana, quella più pura, all'aura, all'energia statica. Chiarito questo bisogna sempre tenere a mente che ogni oggetto è fatto di energia, con la propria aura e i propri codici energetici specifici che poi otterranno la loro forma fisica. Attraverso l'aura, quindi il campo energetico, registro di ricordi ed emozioni, abbiamo la possibilità di poter guardare in esso e leggere ogni informazione che lo riguarda, conntutte le differenze che caratterizzano l'aura di noi esseri umani con quella degli oggetti, dove senza alcun dubbio ciò che viene inciso sono delle frequenze legate a emozioni e sentimenti di chi li ha utilizzati. Trovo davvero meraviglioso il fatto di poter conoscere la storia passata di un oggetto, specie se antico e non più utilizzato, così da non confondersi con altri ricordi più recenti. Mi è piaciuto molto la differenziazione delle varie modalite di registrazione dei ricordi: a iniziare dell'intensità, che varia in base anche alla frequenza con cui è stato utilizzato, alla forza dell'emozione provata (ottimo l'esempio dello spazzolino da denti rispetto a un armadio, che sarebbe potuto essere anche un nascondiglio per qualcuno di sofferente o spaventato), alla loro posizione e pertanto, gli oggetti posti in alto, meno "attenzionati", utilizzati e soprattutto raggiunti da energie più leggere, a quelli posti in basso, contaminati da energie più pesanti. Per quanto mi riguarda, mi è capitato stando a casa mia, dove prima abitava una coppia giovane con un bambino e chiaramente da quando pratico qui in accademia, specie dopo la protezione della casa che, chiedo perdono ma ho anticipato nonostante sia del secondo step, di percepire della tristezza, soprattutto vicino a quei mobili che mi hanno lasciato: sentivo come della frustrazione, sopratutto di una donna, come se si sentisse abbandonata e trascurata: non ho mai approfondito la loro conoscenza, ma da quello che sapevo è che lei aveva partorito da poco, da qui il cambio abitazione e che qualche anno più tardi si sono separati. Ora chiaramente io non conosco ancora la tecnica per leggere i registri degli oggetti, purtroppo, ma ho ipotizzato di aver come liberato queste energie legate alle loro emozioni e ricordi, il tanto da percepirle anch'io e poi lasciarle andare definitivamente. Non vedo quindi l'ora di imparare questa tecnica ma soprattutto di risentirci a lezione per proporre questo caso.

  • maria-paola Medaglia per aver completato lo Step 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 - 19:22 28/05/24

    Mi sono voluta rileggere questo articolo dopo aver letto lo Step successivo con la tecnica della pulizia dei registri energetici. Anche questo articolo lo ricordavo a mala pena. Bisogna sempre rileggere tutto perchè metà delle cose non te le ricordi. Ricordavo i registri energetici che si imprimevano sui mobili ma non mi ricordavo che anche i muri e i soffitti assorbissero i nostri umori casalinghi. Ora mi spiego alcune cose che accadono nella struttura dove lavoro, li ci sono stati momenti difficili in passato e la situazione nel tempo non è migliorata, quindi anche se non c'erano oggetti le mura hanno assorbito la negatività.

  • FeBo - 17:19 28/05/24

    Qualsiasi luogo dove stazioni ha al suo interno un programma energetico che è potenzialmente in grado di influenzarti sempre. Tutto è energia e questa energia è in grado di spostarsi e di impregnarsi in determinati oggetti. Siamo all'interno di un campo energetico e noi stessi siamo energia, questo ormai non deve più stupirci! Rileggendo quest'articolo mi viene in mente quante volte, da quando ero piccola, inconsciamente ho portato in casa, magari proprio in camera mia, degli oggetti che mi erano stati regalati e che erano appartenuti ad altre persone. La maggiorparte delle volte prendiamo in dono un oggetto oppure lo trasferiamo da una casa a un'altra senza considerare per niente questo aspetto; ci basiamo soltanto sull'aspetto estetico degli oggetti che ci circondano, sul loro matrix, senza considerare che essi sono dei veri e propri registri energetici ed hanno quindi un "loro vissuto". Portare a casa propria oggetti che sono appartenuti ad altri, che sono rimasti in una precisa stanza per anni e anni, significa dare modo ad essi di influenzare le nostre vite, magari anche negativamente. Siamo troppo abituati a ignorare completamente il fatto che appunto tutto sia energia e che questa energia può trasmettersi anche non necessariamente con il semplice tocco! Ho sempre pensato che certi oggetti siano in grado di influenzare le persone in maniera molto più pesante che le persone stesse. Questo non deve spaventarci, dobbiamo solo essere consapevoli che la realtà che ci circonda è illusoria e che dietro si nasconde un turbinìo di energia! Verissimo il fatto che nelle parti basse della casa e negli angoli si nascondono maggiormente le energie stagnanti, tant'è che andrebbero protetti in maniera più consapevole! Grazie per tutti questi insegnamenti, sono inestimabili!

  • Miriel Medaglia per aver completato lo Step 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 4 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 5 - 16:14 27/05/24

    Questo articolo è molto interessante e rileggerlo a distanza di tempo mi fa pensare al luogo dove lavoro. Si tratta del Municipio della mia città, il palazzo è storico, costruito in epoca fascista, quindi lascio immaginare quante persone sono passate di lì e quante energie vi sono intrise. Credo che ci vorrebbero anni a pulire una cosa del genere, anche perché la mia città è stata bombardata durante la guerra e il municipio è intriso di dolore e rabbia. Senza parlare del fatto che nel corso degli anni si sono succeduti politici e impiegati, con le loro storie e le loro energie, soprattutto negative. Non è un bell’ambiente, ne percepisco la pesantezza, soprattutto in certi luoghi rispetto ad altri, magari uno non ci fa caso ma io l’ho trovato sempre austero e sinistro in un certo senso, anche prima che cominciassi a frequentare ACD. Non ci vado affatto volentieri, spesso cerco di pulire energeticamente almeno le stanze che condivido con i miei colleghi, ma non sempre è facile, perché il giorno successivo sono punto accapo, visto la gente che vi transita. Quindi, comprendo l’importanza di conoscere i meccanismi che legano oggetti e ambienti a certi tipi di energie affinché possiamo agire per “pulirli” il più possibile e non subirli.

  • Galanasoul - 00:06 11/05/24

    Mi chiedo quali siano gli oggetti nei quali io ho imoresso piu' ricordi e, quindi, registri energwtici. Dorse il letto e la mia sedia, ma anche un paio di libri. La mia spazzola? Ricordo anxhe l" armadio si mia nonna e il suo odore e la serenita' che sentivo nell' aprirlo, da bambina. Quindi, immagino che la cura della biancheria rendesse mia nonna serena.

  • Cosmic Feather Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 3ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 1 per la 2ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 4 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 5 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 6 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 Medaglia per aver completato il libro Il Sigillo delle Vite Passate - Vol. 1 - 17:32 03/05/24

    Mi piace tantissimo questo argomento. Non vedo l'ora di imparare a percepire i ricordi negli oggetti, nelle aure delle persone e via dicendo. Sono tecniche bellissime e che mettono molta curiosità. Ogni cosa registra l'energia, persino la nostra voce viene registrata dalle mura di casa essendo essa una forma di energia che emaniamo. Chissà quante esperienze interessanti si possono ottenere grazie a questa tecnica. Ora capisco anche perché l'armadio e la parte sotto del letto vengono generalmente classificati come inquietanti e dimore per i fantasmi e mostri.

  • Antoine Medaglia per aver completato lo Step 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 - 17:27 03/05/24

    Molto interessante. Non vedo l'ora di imparare la tecnica apposita ed allenarmi su di essa per vedere i ricordi contenuti negli oggetti, mobili e mura. Dunque, ogni oggetto possiede una sua frequenza, può contenere programmi e registri energetici che sarebbero equivalenti ai suoi ricordi. Tutto ciò è pazzesco. Pensare di poter recepire informazioni e ricordi dagli oggetti mi entusiasma molto e questo è solo una delle innumerevoli tecniche psichiche che ci vengono insegnate. Sono molto curioso di saperne di più sull'argomento. Cercherò di prestare più attenzione ai sentimenti negativi che emano, specie quando sono in casa. Interessante quando è stato detto che generalmente l'energia viene emanata da noi come vapore e si imprime negli oggetti che si trovano ad altezza uomo. Bello l'esempio della nonna nell'armadio che piange, rende perfettamente l'idea!

  • daenerys31 - 22:43 25/04/24

    Molto interessante l'idea di poter ritrovare ricordi passati legati ad un oggetto, ma anche utile il poterli ripulire. Casa mia, per varie motivazioni, è piensa dell'energia sia positiva, ma anche negativa legata ai miei pianti o a miei sfoghi di rabbia... vorrei poterla pulire.

  • cippalippa - 18:05 24/04/24

    Non ho mai pensato agli oggetti in questo modo. Mi immagino antiche armi o oggetti di tortura cosa potrebbero raccontare. È più facile registrare l'energia negativa o positiva?

  • Zerocalk - 22:38 23/04/24

    Non sapevo che anche i mobili, o comunque oggetti potessero memorizzare fatti compiuti del passato! Sono rimasto veramente colpito da questa cosa, e curioso di sapere come fare per eliminare energie negative! Sicuramente dovrei andare a rivedere oggetti regalati da persone magari negative e di sbarazzarmene al più presto!