Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 21

Dieu – Est-ce que Dieu existe? (partie 1)

Page 1 sur 4

Avant de continuer ce chemin, je pense qu’il est important de prendre quelques minutes pour réfléchir au concept de Dieu. Avant d’expliquer ma définition de ce qu’est Dieu, je te dis de mettre de côté tout ce que tu savais ou pensais savoir sur lui, juste pour une minute, au moins pour comprendre ce que je veux dire quand je mentionne le mot Dieu. Peu importe ta religion, ta croyance ou ta culture, nous avons tous été endoctrinés depuis l’enfance pour associer le terme « Dieu » à une signification qui ne lui appartient pas vraiment. Grâce à ce programme, nous ne pouvons plus penser au terme « Dieu » sans y associer les croyances que nous avons été forcés d’étudier, nous n’avons donc aucune liberté de pensée ou d’expérience personnelle. Nous sommes forcés, mentalement, d’associer à Dieu une croyance qui ne nous appartient pas. Être fidèle à un Dieu qui punit, à un dieu qui s’enrichit en asservissant les gens, à un dieu qui nous dit de tuer les autres, ce n’est pas notre nature. Nous sommes en fait beaucoup plus proches de Dieu qu’ils ne voudraient nous le faire croire, mais le problème est que nous se savons pas comment communiquer avec Lui, c’est pourquoi nous ne pouvons pas l’entendre.

Mets de côté ce que tu as étudié toute ta vie sur le terme Dieu et écoute ce qui surgit en toi lorsque tu penses à Lui. Si tu te concentres sur les significations que tu as associées toute ta vie en ce qui concerne au terme Dieu, tant de sentiments contradictoires – et parfois négatifs – émergeront en toi, en te faisant presque à penser que tu ne crois pas en Dieu, et s’il existe vraiment, il serait certainement une entité mauvaise, punissante et égoïste. Ce n’est pas Dieu, c’est l’Église. Dieu est très loin de la définition que l’on nous a forcés à croire pendant toutes ces années. Ne te concentre donc pas sur la signification théorique que’on t’a enseigné sur Dieu; concentre-toi sur ce que tu ressens lorsque tu penses à Lui. La seule façon de dissocier, pour une seconde, cette signification négative qu’ils ont inculquée avec force dans nos esprits à propos du terme Dieu, arrêtons d’utiliser ce terme pour un moment et comprenons ce qu’il est vraiment. De nombreuses personnes spirituelles, pendant une certaine période de leur voyage, ont ressenti en elles-mêmes qu’elles ne voulaient plus mentionner ce terme afin de le nettoyer et de le reprogrammer avec des sentiments beaucoup plus positifs. De nombreuses personnes spirituelles choisissent de l’appeler Univers, Énergie universelle, Force ou même Prana, pour oublier les sentiments négatifs que les expériences de vie ou les études religieuses leur ont fait associer à ce terme. Parlons donc de ce qu’elle est, cette présence positive, en évitant de l’appeler par le terme qui a été sali par les religieux eux-mêmes

Existe-t-il? Commençons par cette prémisse que l’Univers existe, et ce n’est pas un homme ou une femme, ce n’est pas un vieil homme avec une barbe qui nous juge et nous condamne, mais c’est l’Univers: il n’a pas de sexe parce qu’il est Tout. L’Univers a un corps et un esprit, il a donc un aspect matériel et une très grande Conscience. Nous connaissons plus ou moins le corps physique de l’Univers: c’est tout ce qui nous entoure, toutes les planètes, les galaxies; notre planète fait partie de lui, nous faisons nous-mêmes partie de l’Univers, car nous le composons et nous en faisons partie. L’Univers, en plus d’avoir un corps physique, possède également une Conscience très grande et élevée, extrêmement forte et positive. Essais de penser à la vibration la plus pure et la plus positive qui existe dans l’Univers, à la présence la plus aimante, la plus positive, la plus respectueuse de la vie et la plus protectrice de la vie dans l’Univers: c’est la Conscience de l’Univers. Le prana, que nous respirons et qui nous permet de vivre, est l’énergie de l’Univers, l’énergie la plus brillante et la plus pure qui nous permet de nous rapprocher de la compréhension de cette Conscience Universelle qui se fait sentir à nous depuis des millions d’années. Au cours des derniers millénaires, la religion a pris la commande des personnes, nous forçant à croire une version de Dieu qui est bien différente de ce que les vraies divinités, y compris Jésus, ont enseigné à son sujet. Les religieux ne comprennent pas ce qu’est Dieu, ils l’humanisent, l’associant à des sentiments et à des ressemblances humaines, ce qui n’est pas vrai en réalité. Ils nous ont donc amenés à croire que Dieu est plus ou moins un être humain un peu plus adulte, qui nous regarde d’en haut, nous espionne toute la journée, non pas pour nous aider, mais pour nous juger. Si nous commettons une erreur, il est là pour nous punir; si nous passons une journée agréable et heureuse, il est là pour nous juger, pour nous faire sentir coupables d’être heureux par rapport aux autres personnes qui souffrent dans le monde. Dieu n’est pas tout cela, il n’a rien d’un être humain et ne nourrit pas de sentiments aussi bas que les nôtres. Donc, si tu associes le terme Dieu à toutes ces définitions erronées, il est normal que en viennes à croire que “Dieu n’existe pas, ce n’est qu’une invention humaine », car en fait tu as raison: le Dieu humanisé n’existe pas, ce n’est qu’une invention pour maintenir les faibles d’esprit soumis au nom de la « foi ». Ce qui existe réellement, c’est l’Univers, qui a un corps physique et une Conscience, consciente de notre existence.

Page 2 sur 4

L’Univers existe, il n’y a aucun doute là-dessus, mais ce que les plus grands Maîtres Psychiques ont essayé d’expliquer aux humains depuis des millénaires, c’est que l’Univers a une Conscience, qui est consciente de notre existence. Ensuite, l’humain inexpérimenté essaie de théoriser ce terme et d’y mettre toutes ses obsessions et ses problèmes mentales. Mais ceux qui ont de l’expérience, ceux qui ont une réelle expérience personnelle de cette Présence, savent qu’elle est très différente de toute structure et idée humaine. Nous vivons dans l’univers, nous en faisons partie, nous le composons, et bien que nous n’en soyons pas les seuls ou les plus importants éléments, nous sommes tout aussi fondamentaux que toutes les autres planètes et tous les êtres vivants qui s’y trouvent. Aux yeux de l’Univers, nous sommes très importants; mais nous ne sommes pas les plus importants, ni les moins importants. L’Univers est un peu comme notre corps physique: nous sommes constitués de milliards de cellules, et chacune d’entre elles est très importante pour nous car elle nous constitue; si elles n’étaient pas là, nous n’existerions pas. Nos cellules constituent nos organes et nos parties du corps, qui sont tous très importants pour nous. Il n’y a pas de partie de notre corps qui soit plus ou moins importante, car toutes, pour nous, sont fondamentales: il est clair que tu pourrais vivre sans un rein, mais si tes reins fonctionnent parfaitement aujourd’hui, pourquoi as-tu décidé un jour d’en enlever un? Ce serait impensable, même si nous savons que tu peux vivre sans rein, on n’a pas vraiment envie d’en prélever un pour savoir si l’on vit bien ou pas. Nous savons donc que si le rein devenait malade et que nous étions obligés de l’enlever, nous pourrions vivre sans lui, mais est-ce que le fait d’avoir un seul rein serait vraiment la même chose que d’en avoir deux? Bien sûr que non, et c’est pourquoi nous ne renoncerions jamais à une partie de notre corps à moins que cela ne soit vraiment nécessaire pour sauver notre vie. Si nous devions décider d’enlever une partie malade de notre corps pour sauver notre vie, nous déciderions d’enlever cette partie du corps; mais si elle n’est pas malade et fonctionne parfaitement, pourquoi renoncerions-nous à cet organe? La réponse est la même que celle qui explique pourquoi l’Univers n’a jamais abandonné la planète Terre et par conséquent les terriens, parce que nous, les humains, sommes aussi fondamentaux pour son corps que les reins, les jambes, les mains, toute partie du corps l’est pour nous. Si la vie de la Terre s’arrêtait, l’Univers survivrait, mais ce ne serait pas la même chose, tout comme nous pourrions survivre sans une main ou sans une rate, mais ce ne serait pas la même chose. Par conséquent, l’Univers tient beaucoup à la planète Terre et à Nous, pour son propre bien, car bien qu’il puisse très bien survivre sans nous, Il préfère que nous vivions et soyons bien. D’autre part, la planète Terre ne serait pas la même sans nous, car il lui manquerait un élément fondamental de son existence. Nous ne sommes pas de simples fourmis marchant sur le sol de la Terre, nous sommes des Consciences qui évoluent et font évoluer la Conscience de la Terre à travers nous. contrairement à ceux qui veulent nous contrôler et nous rabaisser, ne veulent pas que nous croyions à quel point nous sommes fondamentaux.

Cela ne doit pas être interprété comme une pensée égoïste, comme si l’Univers se souciait de nous « uniquement parce que nous faisons partie de Lui »; il serait beaucoup plus égoïste de penser que dans tout l’Univers, Il ne pense exclusivement qu’à nous, sans se soucier de tous les autres êtres vivants qui existent. Il s’intéresse à tous, pas seulement à nous, mais il ne nous exclut pas non plus de son esprit. Lorsqu’une partie de votre corps a mal, par exemple un organe important, tu ne te mets pas en colère contre lui et tu ne lui reproches pas la douleur que tu ressens, mais tu t’inquetes pour lui, tu essais d’améliorer ton mode de vie et tes habitudes (par exemple en mangeant) pour aider cet organe à se rétablir et à améliorer sa santé. Ne blâme pas l’organe de nous faire souffrir, on ne le punit pas, on ne le juge pas, mais on fait tout pour l’améliorer, en travaillant sur la douleur qui était un avertissement, car elle pourrait être le début d’un problème plus grave. Ainsi, tu ne te mets pas en colère contre l’organe mais tu te concentres sur lui pour améliorer votre mode de vie afin que sa propre santé puisse se rétablir. Bien sûr, l’organe ne s’inquiète pas si tu fais cela pour toi-même, pour arrêter la douleur, parce que l’organe ne se soucie pas de savoir pourquoi tu le fais, il se soucie de guérir et de ne pas tomber malade. C’est ce que, très brièvement, l’Univers fait pour nous. Il ne nous punit pas ou ne nous juge pas lorsque nous sommes malades ou que nous faisons des erreurs, mais tente de nous aider à résoudre ce problème pour que nous nous sentions bien. Mais ce n’est qu’une description très résumée de ce que l’Univers fait réellement pour nous, car il est bien plus que cela. Il est cette présence positive que nous avons parfois ressentie dans nos vies mais que nous n’avons probablement pas reconnue comme telle, parce que le terme « Dieu » nous a été expliqué d’une manière qui n’était pas ce qu’il est réellement. Nous nous sommes donc fait une idée de Dieu qui n’existe pas, afin d’omettre la présence qui existe et que nous avons parfois ressentie à propos de nous-mêmes.

Page 3 sur 4

Il y a eu des moments très douloureux dans ta vie où tu l’as « invoqué » et « prié », avec un comportement humain et religieux, et pourtant tu as étendu que quelque chose venait vraiment vers toi pour « accueillir vos prières ». Mais à d’autres moments, cela ne s’est pas produit, et dans ces occasions, tu as préféré penser que Dieu n’existait pas ou qu’il n’était pas bon, au lieu de te rendre compte que l’erreur est seulement de ta part, ou plutôt dans ta façon de communiquer avec lui, car on ne t’a jamais expliqué la vraie bonne façon de procéder. La religion ne nous enseigne pas la communication avec Dieu, et elle ne peut pas nous l’enseigner, car ce n’est pas dans son intérêt: la religion a été manipulée pour que nous croyions que sans intermédiaire (le prêtre, dans le cas de la religion catholique) nous ne pouvons pas atteindre Dieu. En d’autres termes, la religion nous oblige à croire que nous ne sommes personne pour pouvoir communiquer avec Dieu, que la seule façon de l’atteindre est de demander la permission à l’église de notre ville – à laquelle nous donnons notre argent – qui nous « ouvrira » à ses grâces. On nous fait donc croire que si nous n’allons pas à l’église, nous ne pouvons pas communiquer avec Dieu directement depuis notre maison, que si nous ne sommes pas baptisés par le prêtre, nous ne serons même pas considérés par Dieu, et bien d’autres faussetés qui n’intéressent pas du tout le vrai Dieu. Ces idées nous ont été imposées par des individus qui ont profité de nos faiblesses pour s’enrichir sur nous: ce n’est pas Dieu qui veut cela !

Le vrai Dieu, celui qui ne nous a jamais été expliqué dans les livres scolaires ou religieux, est une présence qui est par nature présente en nous et autour de nous. Nous Le composons et en même temps Il nous compose. Mais il est clair que la phrase « Dieu est en nous, pour le trouver nous devons regarder en nous-mêmes » nous laisse avec plus de questions que de réponses, ce qui n’est pas une bonne chose. Ainsi, le véritable moyen de Le trouver et de communiquer avec Lui n’est pas de prier, ni de parler, car l’Univers ne comprend pas la parole humaine. La méthode de communication avec Dieu consiste à utiliser des techniques précises, telles que, tout d’abord, la méditation, qui est la base du langage universel; ensuite, nous pourrons parler de la manière d’apprendre, étape par étape, le reste du « langage » universel pour communiquer avec Lui. S’il était facile d’expliquer ce qu’est Dieu en deux pages, il ne serait pas nécessaire d’écrire un livre entier, dans lequel j’ai raconté toutes mes expériences qui m’ont permis de comprendre avant tout Son existence, Sa puissance et combien Il est réellement aimant envers nous, si seulement nous décidons de faire appel à Lui. En fait, Dieu est comme le Prana, ou plutôt, le Prana fait partie de Dieu: il a toujours existé, mais jusqu’à ce que tu décides de méditer sur la respiration pranique, il ne s’approche pas de toi et ne te remplit pas intérieurement. Tout comme le prana doit être rappelé, par la pratique, Dieu doit être rappelé aussi, afin qu’il puisse faire partie de ta vie et t’aider à faire face à tes moments difficiles, mais pas seulement; parce qu’il ne peut pas seulement nous aider dans les moments de peur et de difficulté, mais aussi dans les moments heureux, pour nous aider à les rendre meilleurs et aussi plus durables. C’est pourquoi Dieu n’est pas un homme qui nous juge ou nous punit; ce sont les idées que nous nous sommes faites de lui. Il est quelque chose de bien plus grand et plus intelligent que l’esprit humain ne peut logiquement comprendre, car l’Univers et la vie ne suivent pas la logique humaine, et encore moins la logique de ceux qui n’en ont aucune connaissance ou expérience. L’Univers suit ses instincts, crée et donne vie à ce qu’il veut, mais le problème que nous, les humains, essayons d’expliquer ces événements avec rationalité; mais qu’il soit clair que l’inverse ne se produit jamais! Nous devons comprendre que Dieu ne suit pas nos idées, mais ses propres choix instinctifs et positifs, que nous pouvons essayer de comprendre par l’expérience et la communication directe avec Lui. En l’absence de communication directe, nous ne ferions qu’inventer d’autres théories, sans fin, sans jamais parvenir à la vérité.

Il est la chose la plus positive qui existe dans cet Univers, étant Lui-même la Conscience de cet Univers. Il nous connaît depuis longtemps, car ce n’est pas la première vie pour beaucoup d’entre nous. Même si nous ne nous souvenons pas de qui nous sommes, et que nous ne savons pas pourquoi nous sommes ici, Il nous connaît et nous reconnaît étape par étape, car Il est une Conscience extrêmement intelligente et évoluée. Peu importe si tu veux l’appeler Univers, l’Énergie cosmique, la Force, ou tout autre terme que tu préfères utiliser pour éviter le terme Dieu. Ce qui importe vraiment, c’est que tu te connectes à Lui et que tu comprends combien il est important de connaître la Vérité à Son sujet, qui a été embrouillée et complètement retournée pour nous empêcher de nous éveiller. Connaître Dieu nous permet de nous éveiller et de sortir de cette immense illusion qui nous étouffe. L’Univers n’est pas la routine, il n’est pas le chaos et il n’est pas la souffrance quotidienne. L’Univers est l’essence la plus positive qui existe, la vibration la plus élevée, la présence la plus aimante qui, si tu lui donnes la permission d’entrer dans ta vie, te permettra de comprendre comment Il est tout ce que tu as toujours cherché.

Page 4 sur 4

En effet, ce que tu as toujours recherché, c’est cette présence positive dans ta vie qui te remplit de force lorsque tu te sens faible, qui te fais sentir à l’aise même lorsque tu es confronté aux épreuves les plus difficiles et les plus inconnues. Ce que tu cherches, c’est cette essence qui te fait comprendre qui tu es, pourquoi tu es ici et ce que tu dois faire pour te sentir vraiment utile, épanoui, comblé. Si tu lui permets d’être là pour toi, il peut te faire sentir important dans ce monde, même lorsque tout le monde autour de toi essaie de te faire sentir comme un fardeau. Il sait qui tu es, il peut donc t’aider à te souvenir de la vérité sur toi-même. Tu as peut-être refusé de lui donner un nom, à cause des associations négatives auxquelles tu as été habitué, et ce n’est pas grave, car peu importe comment tu l’appelles, ce qui compte, c’est que tu le trouves. Sa bonté caractérise sa présence, car lorsque tu connais sa véritable identité, tu te rends compte qu’elle n’est jamais accompagnée d’autres sentiments et actions négatifs tels que punir ou juger, car il n’est pas ce que les fanatiques appellent. L’Univers ne veut rien d’autre que vivre et développer, et pour le faire, il donne la vie et continue à protéger celle qui existe déjà. Mais si l’Univers est si occupé à protéger la vie, cela signifie que quelque chose essaie constamment de se mettre en travers de son chemin, et c’est l’obscurité. Èvidemment, nous ne parlons pas du « diable », qui n’est rien d’autre que la représentation d’un démon, mais pas les véritables ténèbres, ce qui est également très différent de ce que nous enseigne la religion.

Ce qui fait le mal, qui cause la douleur, ou qui nous fait souffrir, n’est certainement pas Dieu: c’est l’obscurité, une présence entièrement différente et séparée de ce qu’est Dieu. L’idée la plus erronée que les gens ont est d’associer Dieu et les Ténèbres comme les deux faces d’une même pièce, mais il n’y a pas de théorie plus éloignée de la vérité. Dieu est une présence, les Ténèbres en sont une autre. Quand tu souffres, quand tu te sens abandonné, ce n’est pas Dieu qui te punit: ce sont les Ténèbres qui te frappent. Rendre Dieu responsable de nos souffrances est une erreur, car ce n’est pas lui qui nous les envoie: ce sont les Ténèbres, seules responsables de nos mauvaises expériences et de nos moments de tristesse. Dieu lutte contre les Ténèbres, pour les éloigner de nous, mais ce n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît: en fait, les Ténèbres nous frappent tant de fois au cours de notre vie, ce qui montre qu’il y a une guerre psychique bien plus importante que nous ne l’imaginons. Pour aggraver les choses, nous, les humains, continuons à aller à l’encontre de Dieu, le rendant même responsable de nos souffrances, comme s’il n’avait pas déjà assez de difficultés à gérer dans ses combats contre les Ténèbres. Mais même ces croyances, qui nous font croire que Dieu n’a rien d’autre à faire toute la journée que de nous observer depuis le ciel et de juger chacun de nos actes et de nos paroles, proviennent d’un endoctrinement religieux. D’une manière ou d’une autre, on nous a fait croire que Dieu n’a rien d’autre à faire que de nous punir, de nous surveiller et de nous juger en permanence. La vérité sur Dieu est très éloignée de toute religion: aucune n’a dit la vérité absolue à son sujet, et ce n’est pas un hasard! Les religions ont été décidées par des personnes qui ont exploité la foi des gens afin de les soumettre à leur pouvoir; si nous lisons l’histoire avec des yeux attentifs, nous réalisons combien de personnes, il y a des siècles et des siècles, ont révélé comment les religions étaient déjà corrompues et conçues pour nous maintenir liés. Dieu ne s’intéresse pas à l’argent, Mais certaines personnes sont tellement aveuglées par cela qu’elles décident d’empêcher les gens de connaître la vérité et l’évolution. Le pouvoir sur les esprits humains est quelque chose de très obscure, que nous avons naïvement sous-estimé toute notre vie, ne pas faire attention à nos limites. En d’autres termes, nous avons préféré croire la version religieuse de Dieu au lieu d’écouter nos vrais instincts qui nous permettraient de connaître la vérité, ou pire encore, nous avons cru que Dieu n’existait pas à cause de la façon dont il nous était présenté par la religion. Nous avons maintenant la possibilité d’écouter notre instinct, par la méditation, et de percevoir la présence réelle de Dieu, que indépedamment le terme que nous voulons utiliser pour l’identifier. Si le terme « Dieu » te fait encore trop penser à un dieu humanisé, alors appelle-le l’Univers ou ce que tu veux: mais écoute ton chakra du cœur et connecte-toi à Lui, par la méditation, car ce n’est qu’alors que tu pourrais découvrir la vérité sur Lui.

Ce n’est qu’une brève introduction, qui ne suffit pas à expliquer ce qu’est réellement Dieu, mais elle t’aide à te rendre compte que son monde est bien plus vaste que tu ne le penses. C’est pourquoi nous traiterons de ce concept a plusieurs reprises, non seulement en théorie mais aussi avec de techniques guidées qui te permettra de, si tu veux, de pratiquer la connexion à Dieu afin de pouvoir le sentir et percevoir sa présence par vous-même. Le chemin que je t’enseigne à travers cette Académie n’est pas centré sur Dieu, donc même si tu décides que tu ne veux rien savoir de Dieu, ce n’est pas un problème: tu peux continuer ton chemin ACD en omettant le sujet aussi longtemps que tu le souhaites. Si, en revanche, tu souhaites approfondir ce sujet, en pratiquant les techniques pour découvrir toi-même son existence, ta soif de connaissance sera satisfaite. Bien sûr, si tu n’as pas envie d’attendre et que tu es pressé de savoir, tu peux trouver de nombreuses réponses dans le livre “Dieu existe? Oui, et Il sait qui tu es, mais tu ne sais pas qui Il est”.

Maintenant que tu as appris – bien que brièvement – ma définition de Dieu, nous pouvons passer aux sujets principaux de cette étape 1, car chacun d’eux est extrêmement lié à l’autre, à tel point qu’ils s’amplifient mutuellement. Dans les prochains articles, nous allons approfondir sur les chakras, la pensée et la méditation, puis nous découvrirons de nouveaux sujets que nous n’avons pas encore abordés et qui t’aideront à répondre à tes questions plus générales. Poursuivre la lecture et n’oubliez pas de laisser un commentaire en bas nous faire part de ton appréciation.

Fin de page 4 sur 4. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée.

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/4436 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

1766 commentaires
  • mirko - 17:59 16/06/24

    Ti ringrazio immensamente per tutte queste delucidazioni che mi avvicinano nuovamente a un più sobrio e sano concetto di Dio, quindi alla mia spiritualità. Mi stavo perdendo e tu hai saputo orientare il mio nuovo cammino! Non so come ringraziarti… Dove posso trovare il libro di cui parli?

  • suly - 07:24 16/06/24

    Mi pervade una forte commozione alla lettura di questo articolo e…sí , la sento proprio a livello del cuore! Ricordo che quando ero bambina il concetto di dio mi metteva tanta paura , lo associavo alla morte e alla notte (quindi al buio , all’oscuro); oggi mi rendo conto di quando quelle mie percezioni fossero state plasmate dalle credenze collettive diffuse dalla chiesa. I miei genitori mi hanno sempre lasciato la libertà di decidere a parte quando ero bambina che non avevo le idee chiare e perciò mi hanno fatto fare catechismo come tutti i miei amichetti facevano. La sensazione che mi trasmetteva l’ambiente della chiesa era all’opposto di un qualcosa di positivo e gioioso. Mi sono quindi sempre chiesta : ma se adorate tanto questo Dio com’è che vi mettiate in contatto con lui tramite noiose messe e preghiere ripetute a pappagallo? Qualcosa non mi quadrava ma capivo per certo che quello che insegnano nell’ambiente chiesa non rispecchiava la realtà . Ho quindi iniziato le mie ricerche personali iniziando a dissociarmi dal termine dio proprio come Angel spiega nell’articolo… lo chiamavo universo o energia . Adesso attraverso questo percorso e la pratica giornaliera inizio a comprendere realmente di cosa si tratta e comprendo non aver nulla a che fare con ciò che hanno voluto farci credere . Rigranzio Angel per la chiarezza che ci offre

  • lunarian - 20:26 13/06/24

    This is the first approach to 'god' I feel comfortable with. I rejected early on the religious and especially christian god bc it never made sense to me - why would someone benovelent be so manipulative in the first place, why make differences between humans and 'shun the non believers'. ?? - Using universe to describe him is wonderful: we are part of him and he is part of us, a pure, loving consciousness with positive intends that surrounds us - lovely and once again showing that the way of loving should be filled with love and compassion. I'll keep my gratitude rituals up then and seems like my mantras werent that far off the track "..To the universe, the divine energy.." ('god' and Prana)

  • falcon_1691 - 20:02 09/06/24

    Documento da brividi. Non frequento la chiesa da quando sono diventata abbastanza grande da permettermi di farlo, prima diciamo che ero quasi obbligata a, per credenze religiose familiari. Ho sempre avuto vero disprezzo per la chiesa, i preti e i suoi officianti che ti confessano per essere informati di tutte le cose che succedono in paese e via dicendo. Come puoi amare Dio se per una bugia o una parolaccia ti infliggono delle penitenze? Istintivamente molte volte nelle difficoltà ho chiesto a Dio di aiutarmi, ma con poche speranze di essere esaudita. Pensavo: non credo in lui ti pare che mi aiuta? Però allo stesso tempo ho sempre pensato che ci fosse per forza qualcosa di grande nell’oltre, anche se non sapevo cosa fosse. Ora so che esiste quel qualcosa, se non voglio chiamarlo Dio lo chiamerò Universo o che ne so, ma so che lui ha bisogno di me quanto io ho bisogno di Lui e questa è la cosa importante. Con l’Accademia spero di riuscire a trovare il modo giusto per connettermi con Lui, penso di aver visto la luce in fondo al tunnel, finalmente! Come al solito grazie per queste preziose condivisioni.

  • robertag - 23:15 07/06/24

    Cara Angel questo argomento è il fulcro di tutto per me, sono cresciuta in una famiglia cattolica praticante, frequentato una scuola di preti e il risultato è che ho pensato di essere atea per molti anni. Ho fatto molta fatica ad utilizzare di nuovo la parola Dio, come hai ben detto, la parola risveglia sensazioni negative. Ma è in lui che troverò tutte le risposte alle mie molteplici domande, quindi ho tanto desiderio di ritrovarlo. In lui troverò me e in me troverò lui. So che siamo la stessa cosa ma non basta, voglio vivere questa mia convinzione. Ti seguo con grande passione ed entusiasmo. Grazie

  • vincens - 10:19 05/06/24

    Molto bella e semplice l'analogia dell'Universo come corpo fisico e il nostro pianeta, la Terra, come parte integrante di esso, come un organo vitale e pertanto fondamentale per la sua stessa Vita. Nuovi argomenti chiari ed estesi per iniziare a comprendere il vasto e infinito concetto di Dio. Grazie

  • edel - 09:37 02/06/24

    Quello che ho percepito dopo questa lettura e’ che diamo importanza ancora a molte cose e concetti superflui, basterebbe riflettere sulla parola universo, che non conosciamo e che ci fa paura come tutte le cose ignote, per comprendere a livello del cuore che siamo noi, universo, verso uno, noi apparteniamo a dio e la sua essenza siamo noi, grazie

  • FeBo - 14:36 25/05/24

    Metti da parte tutto ciò che hai studiato fin'ora su Dio... È la frase che più mi ha colpito di questo documento!sembra una frase banale ma, finché non metteremo da parte quest idea di Dio che ci è stata inculcata fin da piccoli non riusciremo a fare il salto e non riusciremo a sentirci parte di un tutto! Il fatto e' che in realtà non ci è stata data la libertà di scegliere di "studiare" il concetto di Dio ma semplicemente siamo nati in una realtà dove è presente un Dio che è superiore a noi, che ci guida nelle scelte ma che ci induce molte volte anche a sbagliare e che poi ci punisce! Siamo abituati a usare il concetto di Dio ogni volta che ci fa comodo, quando ci arrabbiamo, lo invochiamo in maniera errata quando siamo tristi, ce ne prendiamo gioco quando siamo pieni di noi, ma in realtà quando lo facciamo è come se ce la prendessimo con noi stessi, perché Dio è tutto e siamo anche noi!

  • caiocaio Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta - 11:11 25/05/24

    ho sempre pensato che il "Dio" della Chiesa fosse un'eterna menzogna.. solo a pensare al fatto che viene rappresentato come un uomo e che "ci ha fatti" a sua immagine, ma perché mai tra tutte le infinite razze che esistono nell'Universo, deve per forza assomigliare a noi, o meglio noi a lui? Coloro che condividono questo pensiero sono le stesse che pensano che noi siamo gli unici nell'intero Universo, che noi siamo al centro di tutto e che quindi il creatore sia anch'esso un uomo, o per meglio dire un qualcuno con sembianze di uomo. io non sono mai riuscito a capire come certa gente, pur di credere in un qualcosa e non accettare l'idea che "al di là" non ci sia niente, si buttino col paraocchi verso direzioni sconosciute, senza il minimo riguardo verso il proprio stesso pensiero. La Chiesa ha reso ancora piu ignoranti persone già di per loro manipolabili e le ha rese suoi burattini, letteralmente la seguono come se fosse davvero la via per Dio. ed è impossibile far cambiare idea a queste persone, anche se dici loro di provare a pensare alla possibilità che sia tutto falso, loro si arrabbierebbero e ti manderebbero a quel paese, pur di non fermarsi un secondo a riflettere, ed ecco che si realizza lo scopo della Chiesa, ovvero di far allontanare le persone che vorrebbero davvero cercare Dio, ma che lo trovano nel luogo piu sbagliato. in ogni caso, è bello il riferimento tra l'Universo e tutti i pianeti con l'essere umano e i suoi organi, o cellule che sia. Per quanto infinitamente piccole siano le nostre cellule, potremmo considerare noi stessi il loro "Dio", perché siamo noi a tenerle in vita e a occuparci di loro, ci teniamo a loro perché sappiamo che loro ci tengono in vita e viceversa, entrambi servono all'altro e lo stesso vale per i vari pianeti. Tutti sono importanti ma noi non siamo il centro.

  • stellabianca - 12:34 23/05/24

    ringrazio moltissimo per questa riflessione su dio, da sempre non ho percepito reale la descrizione del dio cattolico. pensare che dio sia una forza che ci aiuta e facciamo parte di lui la sento molto più vera

  • lararock - 10:45 23/05/24

    No, non può essere di certo facile parlare di Dio. Probabilmente tramite la pratica e l'esperienza non avremo più bisogno di parlarne perché lo sentiremo tanto bene.

  • alessand - 19:23 22/05/24

    Per ironizzare, quel vecchio con la barba nell'alto dei cieli rimane sempre quella figura celestiale alla mente che strappa sempre grandi sorrisi.. a prescindere!

  • leonella - 12:53 17/05/24

    Su Dio c'è molta confusione, io stessa ne ho, è stato detto e scritto di tutto.Credo che l'unico modo per comprendere sia sperimentare, scoprire chi siamo e scoprire Dio attraverso la profonda conoscenza di noi stessi. Questo è quanto mi viene da dire ora. Chissà cosa mi arriverà continuando questo percorso....grazie

  • Pablo.B - 00:41 30/04/24

    Io ho avuto un'educazione cristiana,la quale ,come ben spieghi,ci ha sempre detto di un Dio osservatore ,giudicante e punitivo, poi crescendo nel momento che mi ho iniziato a farmi delle domande sull'esistenza, ho cominciato a informarmi su altre definizioni di Dio ,e ho sentito quella che oggi reputo la più vicina alla tua spiegazione, il buddismo che nn è una religione ma una filosofia di vita!

  • Cosmic Feather Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 3ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 1 per la 2ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 4 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 5 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 6 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 Medaglia per aver completato il libro Il Sigillo delle Vite Passate - Vol. 1 - 19:06 25/04/24

    Il tema Dio mi tocca sempre nel profondo avendolo sempre percepito come un qualcosa di puro e amorevole, pure prima di giungere in Accademia. Quando lessi per la prima volta il libro di Angel su Dio, mi commossi tante di quelle volte vedendo che ciò che ho sempre percepito corrispondeva alla realtà. Dunque per me quel libro significa molto e mi è entrato nel profondo anche per il modo in cui è stato scritto. Sicuramente è il libro che consiglierei a chiunque fosse interessato a conoscere di più sull'argomento perché penso che difficilmente si troveranno altre opere di questo calibro che vanno dritte al punto e ti connettono solo leggendo a ciò che di più puro esiste nella vita.