Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 19

Le Low Frequency – Les distractions et les méchanismes du Low (partie 2)

Page 1 sur 5

Le Low Frequency (ou basse fréquence) est une conscience intelligente qui fait partie de l’esprit de la planète, que nous appellerons également l’esprit de Gaïa. Si, d’une part, nous avons des preuves de l’intelligence de la planète, grâce aux miracles que la Nature réussit à accomplir pour survivre même en temps de crise, d’autre part, la planète a aussi un deuxième visage, très différent de l’évolution poursuivie par la nature. Je parle de cette conscience qui nous maintient tous liés à une basse fréquence, appelée Low Frequency. La nature et le Low Frequency ne sont pas la même chose, mais les deux font partie de l’esprit de la planète. Nous pouvons comparer la Nature au besoin humain de manger de la nourriture pour rester en vie, donc à la faim normale qui survient lorsque nous avons été trop longtemps sans manger. La Basse Fréquence, en revanche, est comparable à la faim obsédante, qui nous oblige à manger même si le corps n’a pas vraiment besoin de cette nourriture, pourtant il nous parait d’avoir faim et cela nous obliger à manger encore et encore, nous conduisant au risque de graves problèmes de santé dus à l’obésité, et malgré cela, il veut nous faire croire que nous avons encore faim et nous oblige à manger à nouveau. Cette comparaison sert à te faire comprendre l’énorme différence entre Nature et Low Frequency : les deux font partie de l’esprit de la Planète et il n’est pas facile de les distinguer, tout comme il n’est pas facile de distinguer la faim réelle de la faim nerveuse, car des symptômes similaires suffisent à nous faire croire qu’ils sont la même chose ; pourtant, l’un a pour but de nous maintenir en vie, tandis que l’autre, si on l’écoute, nous détruit. La Nature, en elle-même, poursuit son cours et assure ainsi aux êtres humains, tels que les animaux, les insectes et le règne végétal, de poursuivre leur vie en accomplissant des actions utiles pour la planète.

La Nature vous demande donc de faire un travail qui aide la société humaine, ce qui dans notre cas passe par un contrat de travail, alors que chez d’autres espèces, comme les fourmis, les abeilles, etc., cela se fait beaucoup plus spontanément : chacun sait quoi faire depuis la naissance. Les insectes consacrent toute leur vie à leur travail et à la procréation, qui est leur seule mission de vie, car ils travaillent tout le temps pour perpétuer l’espèce. Cependant, nous ne sommes pas des fourmis, et bien que nous puissions apprendre grâce à eux beaucoup sur le plan social et sur le plan du travail – comment une collaboration sincère entre individus pour devenir un groupe unifié, ce qui est de plus en plus rare parmi nous les humains – il faut se rappeler que nous sommes beaucoup plus évolués que les insectes, car nous avons une intelligence et une conscience supérieures aux leurs. Bien sûr, peut-être il nous est arrivé plus d’une fois d’examiner quelqu’un que nous connaissons et de penser qu’un cafard serait plus intelligent que lui, mais dans les faits, le genre humain ne peut pas être comparé à une espèce animale ou à des insectes. Nos facultés intellectuelles et psychiques sont plus matures, plus avancées. Au sein de la planète Terre, la race humaine est la plus capable d’évoluer mentalement, technologiquement, psychiquement et spirituellement. Lorsque nous pensons à la nature, nous ne pouvons penser qu’à des paysages merveilleux, à des prairies fleuries et à des animaux magnifiques, mais la nature n’est pas seulement cela. Si d’un côté il y a des endroits paradisiaques, il y a aussi des endroits naturels pleins d’animaux vénéneux, de sangsues, de tiques, de parasites de toutes sortes, de zones marécageuses, de déserts où l’on ne peut pas espérer survivre, de longues terres glacées, dans lequel la vie ne serait pas rose et des fleurs comme on pourrait le penser. La nature ne consiste donc pas uniquement en fleurs et en paysages magnifiques, elle contient également des zones très marécageuses aux énergies stagnantes. Pour cette raison, il n’est pas surprenant de penser que l’esprit de Gaia possède, outre l’instinct de la Nature, une conscience qui est le Low Frequency, c’est-à-dire une conscience intelligente qui nous lie excessivement à la basse fréquence.

Le Low Frequency est comme la zone marécageuse de l’esprit de la planète : au sens figuré, c’est cette partie de l’esprit de Gaia qui nous fait stagner dans l’inconscience. Mais cela n’a pas toujours été comme ça. Ensuite tu comprendras pourquoi ça a changé et ce qui s’est passé pour que le Low Frequency devienne ce que l’on vit et subit aujourd’hui.

Page 2 sur 5

Mais comme tout le monde sait, l’homme est capable de récupérer un marais pour en faire un meilleur endroit. Ainsi, à travers la pratique pour devenir conscient et sortir de la basse fréquence, on peut apprendre à utiliser ses facultés pour manœuvrer le Matrix et en tirer des avantages pour nous-mêmes et pour les autres. Le Low Frequency nous a toujours influencés et il n’existe dans le monde aucune personne ni aucun être vivant qui soit déjà né avec l’esprit en dehors de la basse fréquence, parce que c’est absurde, c’est comme si on pensait pouvoir naître en dehors de la nature. Comme on est nés dans la planète Gaia, on est soumis toujours à son influence, sans s’en rendre compte, qu’on le veuille ou pas. Tout comme la Nature ne te demande pas la permission d’entrer dans ta vie, mais commence à avoir un effet sur toi dès le premier jour de naissance (comme l’urgence de respirer, la faim, mais aussi la nécessité d’être en contact avec d’autres êtres de notre espèce), même le low frequency ne demande pas la permission. Il travaille continument pour détourner notre attention de la découverte de notre identité, en mettant devant nos yeux mille raisons d’oublier qui nous sommes. La Basse Fréquence n’est pas « obscure », mais elle n’est même pas notre alliée, son rôle étant précisément de nous laisser dormir, pour que nous accomplissions notre travail comme des fourmis et que nous ne nous comportions pas comme des Consciences évoluées.

Tu as sûrement compris qu’il y a des gens qui veulent en savoir plus sur leur identité et d’autres qui ne sont pas intéressées. Les premières, elles se demandent souvent si la vie est tout ici, elles se demandent si la vie a un but plus évolué, elles se posent souvent la même question que tu t’es posé maintes fois : « Qui suis-je ? » Et même si elles ne connaissent pas encore la réponse, elles continuent à se poser des questions. Au contraire, tu sais qu’il y a d’autres personnes qui ne sont pas du tout intéressées à se poser ces questions, car leur idée de la vie est tout ce qu’elles vivent : on travaille, on rentre chez soi et demain on travaillera à nouveau ; il n’y a rien d’autre pour eux. En effet, selon leur mentalité, si tu es intrigué par quelque chose qui est en dehors du travail et de la famille, c’est certainement quelque chose qui ne va pas ! Selon eux, il suffit de travailler, de rapporter de l’argent à la maison, de garder sa famille, c’est tout ; tout au plus, si l’on veut vraiment être « ouvert d’esprit », on est autorisé à pratiquer du sport, mais n’enlevant pas trop de temps à sa famille, sinon ce n’est pas bien non plus. Tu comprends donc que certaines personnes sont beaucoup plus disposées à rechercher la vérité, alors que d’autres ne veulent pas la connaître même si on la leur présente. Voilà la première différence entre ceux qu’on pourrait appeler des personnes en quête d’évolution – qu’avant on a appelé des Célestes – par rapport à ceux qu’on peut appeler les Gaia’s Low. Les Gaia’s Low sont l’exemple parfait de ce que le Low voudrait pour nous : il prétend que les humains se comportent comme des fourmis, c’est-à-dire qu’ils passent toute leur vie à travailler et à fonder une famille, sans avoir le temps minimum pour s’arrêter, réfléchir et donc décider de faire évoluer sa Conscience par la pratique spirituelle.

Le Low veut nous faire croire que la spiritualité est une distraction pour nos devoirs de travail, pour nous éloigner de la vérité, pour que nos engagements de travail nous distraient de notre évolution spirituelle. En fait, la basse fréquence s’attend à ce que les humains se comportent comme des insectes. Mais Nous ne sommes pas des insectes de Gaia : nous sommes humains, capables de faire évoluer nos facultés psychiques, atteindre un niveau très haut de manière à pouvoir modifier les événements personnels ou ceux de la planète entière, avec des objectifs plus positifs. On peut prendre l’exemple de Jésus : il a atteint le niveau de manipulation du Matrix au point de pouvoir changer les événements et accomplir des miracles, dont beaucoup ne sont même plus racontés, même si on se souvenons encore de lui. Et pourtant, il est sorti du Low pour faire des actions positives pour lui-même et pour la planète entière. Il est clair qu’il n’est pas facile d’atteindre son niveau, mais nous ne sommes pas ici pour rivaliser, car ce n’est pas ce qu’il voulait nous apprendre : nous sommes ici pour reconnaître que nous ne sommes pas des machines de travail, mais des Consciences qui doivent se réveiller le plus tôt possible pour se souvenir de qui nous sommes vraiment.

Page 3 sur 5

La Basse Fréquence est aussi intelligente que cachée, car elle nous influence depuis notre naissance, il devient donc difficile de la reconnaître dans notre routine du jour au lendemain. Nous avons passé toute notre vie à suivre son courant, au lieu de de choisir nous-mêmes pour notre vie. Donc comprendre que la basse fréquence existe et nous tient sous contrôle peut être une dure vérité à accepter, mais seulement au début. Ensuite on apprendra à le connaître et à jongler avec ses méthodes qu’il utilise pour nous maintenir au plus bas, pour s’en libérer.

Le Low utilise deux méthodes principales pour te garder bas, distrait et éloigné de la recherche de la vérité, qui t’aurait conduit à suivre un chemin pour atteindre ton Éveil. La première méthode que le Low utilise pour te garder ancré au sol est ta propre pensée, à travers le Régulateur dont on parlera plus tard. La deuxième méthode est l’utilisation des personnes autour de toi, qui devraient te distraire et te faire perdre du temps, de sorte que tu finisses par oublier ce que tu voulais accomplir dans l’évolution, pour choisir de t’occuper uniquement des tâches quotidiennes qui t’étaient confiées. Bien que tu pourrais choisir de faire les deux, le Low te fera croire que tu ne dois que t’occuper de tes tâches de travail/famille, en oubliant complètement ce que tu aurais pu faire pour ton évolution. La vérité est que tu peux comprendre l’existence du Low Frequency seul quand tu commences à t’entraîner, à pratiquer, car cela te donnera la preuve de la véracité de sa présence. Jusqu’à ce que tu restes dans la basse fréquence, tu ne réaliseras pas à quel point tu es dans une cage. Au contraire, tu pourrais même penser qu’après tout, tu ne peux pas être touché. Mais si tu commences à pratiquer, tu te rendras compte du fait qu’il existe pour de vrai, et à quel point sa présence est influente dans ta vie. Pour donner un exemple concret, le Low manipule, bouge les personnes et les situations qui t’entourent pour te distraire et t’empêcher de pratiquer la méditation, de sorte que, si tu ne la pratiques pas, tu resteras faible et complètement soumis à sa volonté Par exemple, tu pourrais être habitué à vivre dans une maison plutôt calme et paisible, où l’on sonne rarement à la porte, sauf quand le courrier arrive, toujours aux mêmes horaires, sans te déranger. Au contraire, il en va tout autrement quand tu es sur le point de t’ asseoir pour commencer à pratiquer.

La première méditation pourrait également se passer dans le calme, sans aucune interruption ; elle pourrait. Le lendemain, donc le deuxième jour de ton chemin de pratique, le Low pourrait déjà intervenir avec des distractions internes, telles que l’apathie, le manque d’envie de t’entrainer, et malgré tu aies aimé la méditation de la veille, le deuxième jour, tu pourrais penser que tu n’as pas envie de la pratiquer à nouveau ; mais peut-être tu la pratiques quand même en allant contre l’apathie. Autour du troisième / quatrième jour, le Low commencera à se faire ressentir plus sérieusement. Au-delà de l’apathie personnelle, le Low commencera à démarrer ses mécanismes pour mobiliser les autres personnes autour de toi, de manière à ce qu’elles te distraient et te fassent perdre du temps, te faisant oublier de pratiquer ta méditation quotidienne. Supposons par exemple que tu souhaites pratiquer la méditation vers 16h00. Toute la matinée, tu as fait tes travaux ménagères ou ce que tu avais à faire, et personne ne t’a appelé, contacté ou dérangé. Toute la journée, personne n’est arrivé ou t’a proposé de faire quelque chose ensemble pour te voler du temps. Donc, tu fais toutes les tâches donc tu es libre pour l’après-midi, convaincu que personne ne peut t’empêcher de pratiquer. Et pourtant, juste avant 16 heures, au moment où tu songeras à t’asseoir pour la pratique, conscient que tu avais déjà fait toutes les tâches que tu devais accomplir et que tu es enfin libre de te consacrer à la méditation, quelqu’un sonnera à ta porte, et tu découvriras qu’il s’agit d’un cher ami que tu n’as pas vu depuis longtemps.

Page 4 sur 5

La situation semblera très normale et calme : tu le laisses entrer dans la maison parce que tu ne l’as pas vu depuis longtemps, tu es heureux et tu passes la soirée à bavarder et à rire, tu ne penseras donc pas que c’est Low qui t’a envoyé cet ami, pour te distraire de ton objectif d’Éveil.

Si ce n’est pas l’ami, c’est l’oncle qui ne se présente qu’à des fêtes importantes comme Noël et Pâques, mais aujourd’hui, même si c’est un jour normal, il se présentera soudain sous l’excuse qu’il a commencé à ressentir ton manque, ou qu’il avait vraiment besoin de prendre des vacances, et il en profite de l’occasion pour venir te rendre visite et passer du temps ensemble ! Il pouvait arriver une demi-heure avant ou une demi-heure plus tard. Il est venu sonner à ta porte une minute pile avant le début de ta Méditation, ou même au milieu de la session, pour te distraire et t’interrompre, te faisant même ressentir un sentiment d’insatisfaction et contrariété, à cause de la brusque interruption pendant ta relaxation. Le point est que tu ne penseras pas immédiatement qu’il s’agit du Low qui t’a envoyé l’interruption, pour que tu ne puisses pas échapper à son influence grâce à la Méditation. Tu vas donc sous-estimer cette pratique, en pensant qu’il ne s’agit que d’une séance de relaxation (beaucoup trop longue !) et que ce n’est rien de plus. Pourtant, si c’était si peu, le Low ne mobiliserait pas d’autres personnes pour les faire venir chez toi, dans le but de te distraire de la pratique et de t’empêcher de le faire à ta guise. Si la Méditation n’était pas si importante pour ton Éveil et si cela ne t’aidait pas à te soustraire à l’influence du Low, la Basse Fréquence ne ferait sûrement pas autant d’efforts pour t’en empêcher. Et pourtant, tu ne le comprends pas avant de commencer à pratiquer, quand tu te rendras compte que d’une manière ou d’une autre, il se passe toujours quelque chose qui essaie de t’empêcher de Méditer ou de bloquer tes séances au moment de la relaxation plus profonde.

Tu as passé toute la journée à faire tout ce que tu devais faire : tu as travaillé, tu t’es pris soin de ta famille, tu as nettoyé ta maison, tu as fait tout dans tes tâches quotidiennes et personne ne t’a interrompu ; ensuite, dès que tu t’es assis pour méditer, tu reçois un message précisément de la part de quelqu’un qui ne t’a jamais considéré et qui te fait mourir du désir de prendre la tablette / l’ordinateur / le téléphone portable et de passer des heures à chatter / bavarder avec lui, pensant qu’il serait insensé de laisser passer et perdre cette opportunité. Il peut s’agir d’une personne de qui tu ne reçois pas de nouvelles depuis des semaines, des mois, voire des années, ou bien une personne qui t’a toujours ignoré, ou quelqu’un qui t’écrit seul quand il se passent des événements importants. Cependant, dès que tu t’assois pour méditer, elle te contactera avec une excuse quelconque : cela semblera trop intéressant à tes yeux pour lui permettre d’attendre 30 minutes, le temps de méditer. Tu peux choisir de méditer, ensuite de lui répondre immédiatement et discuter avec lui aussi longtemps que tu le souhaites, mais au lieu de cela, tu choisiras de bavarder avec lui et finiras par parler des absurdités les plus inutiles du monde, jusqu’à ce qu’il soit trop tard et que tu dois aller te coucher, car demain tu travailles ! Pendant ce temps, le Low travaillera dans ton esprit pour te faire choisir de ta propre volonté de perdre du temps derrière ce chat, au lieu de consacrer une demi-heure à ton évolution pour ensuite être libre de faire ce que tu veux. Donc, si le Low a travaillé autour de toi, pour pousser les autres à te distraire, cela a également fonctionné dans ton esprit, pour te faire choisir d’accepter la distraction plutôt que de te consacrer à ton évolution. Ainsi, il te fera penser que rien d’important ne s’est passé, qu’il n’y a rien de mauvais, parce que aujourd’hui tu as bavardé mais demain, tu peux te consacrer à la méditation ; pourtant, tu sais déjà que demain tu ne pourras plus méditer, car le Low cherche déjà d’autres excuses pour te faire perdre du temps et t’empêcher, encore plus demain, de pouvoir consacrer une demi-heure à ta méditation.

Jusqu’à ce que tu ne commences à t’entraîner, tu ne te rendras pas vraiment compte de l’existence de la Basse Fréquence et des méthodes qu’elle utilise pour t’abaisser et te gêner, mais il mais ce concept restera seulement une théorie que tu ne pourras jamais comprendre au sérieux. Au contraire, en commençant à pratiquer la méditation, tu te rendras compte à quel point Low veut te faire dormir, car il créera toute une série d’événements qui te feront perdre la volonté de pratiquer ou qui te feront oublier complètement de la méditation. Cela te semblera absurde, et bien il trouvera mille façons de te faire oublier ce que tu voulais faire. Tout d’abord, il te remplira d’événements inattendus et de revers, par exemple la meilleure amie qui se sentira soudain nostalgique et te demandera de passer toute la soirée à la consoler ou à lui tenir compagnie, te faisant ainsi manquer l’occasion de méditer.

Page 5 sur 5

Ou bien ce pourrait être un membre de ta famille, qui souhaite passer plus de temps avec toi aujourd’hui, ou qui fait quelque chose d’imprévu, te faisant perdre ta journée pour résoudre les problèmes qu’il a causé. Après tout cela, tu rentreras chez toi, il sera tard et tu ne voudras plus méditer. Si, au contraire, il ne pouvait pas te tenir longtemps hors de chez toi, il essaiera de ramener le Low directement dans ta maison, pour t’empêcher de pratiquer même lorsque tu avais réussi à organiser du temps libre pour méditer. Alors, tu t’assois convaincu que rien ni personne ne peut t’empêcher de méditer : tu as dit à tes amis que tu vas dormir pendant une heure. Ils savent qu’ils n’auront pas à te déranger pendant cette heure, le bon moment pour que tu puisses méditer. Et pourtant, tu commenceras à recevoir des appels répétés de centres d’appels ou de gens inconnus qui, comme par hasard, aujourd’hui se sont trompés de numéro, ce qui te rend nerveux avec les milliers d’appels téléphoniques et la sonnerie qui semble toujours plus haute, juste pendant que tu médites.

Si, par contre, tu avais déjà éteint ton téléphone pour empêcher quelqu’un de te déranger, quelqu’un sonne à la porte de votre voisin, il sonne à plusieurs reprises, ne pas réalisant qu’il n’y a personne à la maison. D’habitude quand ils comprennent qu’il n’y a personne ils s’en vont ; mais pas aujourd’hui ! Aujourd’hui, ils doivent sonner comme si la porte d’entrée s’ouvrait toute seule, même s’il est clair que les voisins ne sont pas chez eux ! Il aurait pu être une journée calme et silencieuse, en plus car il s’agit d’un horaire calme (après-midi où tout le monde se repose), mais dès que tu t’assois pour méditer, dans la rue devant chez toi, il y aura une série de voitures qui sonneront du klaxon et feront un bruit ennuyeux qu’elles n’auraient pas eu fait toute la journée, mais maintenant ils essaient d’être aussi fort que possible. Peu importe que la rue était silencieuse auparavant et qu’aucun bruit ne pouvait être entendu, même de loin : dès que tu t’assois pour méditer, le chien du voisin se mettra à aboyer et les autres suivront avec ce rugissement qui semble annoncer l’apocalypse, car ils aboieront si fort et si ardemment. Bien que tu aimes les chiens, tu seras stressé par le son aigu qu’ils provoquent, perturbant ta méditation ; et tout ce bazar, juste pour te faire arrêter de méditer, gêné par le bruit. Tu ne remarqueras l’existence du Low Frequency que lorsque tu commenceras à pratiquer, car il sera activé au moment même où tu décideras de t’y mettre pour échapper de son influence. Seul à ce moment-là, tu te rendras compte à quel point il est important de sortir du Low. Avant, tu ne t’en rendais pas compte, tu ne connaissais pas son existence et tu ne l’avais même pas remarquée. Cependant, dès que tu commenceras à méditer, tu remarqueras vraiment sa présence, parce qu’ils arriveront des situations absurdes qui, jusqu’à tout récemment, semblaient ne pas se passer. Il est clair que si tu décides de continuer sur cette voie, tu pourras t’améliorer chaque jour davantage, ce qui te permettra de méditer même lorsque le Low tente de te distraire avec ses stratégies. Ne crois pas que ce sera « pour toujours comme ça », sinon il serait vraiment impossible de méditer. Cependant, il doit être clair dès le départ que si tu attends que le Low t’autorise à méditer, tu peux immédiatement dire au revoir à ton Éveil. C’est à toi de décider de pratiquer, même lorsque le Low se rend plus fort pour t’empêcher de le faire. Parce que si tu attends qu’il te donne un répit et te donne du temps libre pour pouvoir méditer, tu attends un miracle qui, tu le sais, ne se produira jamais.

Le Low ne veut pas que tu te réveilles, alors ne rêve pas : il ne viendra jamais un jour où il te laissera libre pour méditer avec sérénité, sans t’en empêcher dès le lendemain. Le Low est l’ennemi de l’Éveil, il est essentiel de s’en rendre compte, mais surtout de s’engager à comprendre la raison pour laquelle le Low ne veut pas que tu t’éveilles. À ce moment-là, tu comprendras à quel point il est important de faire évoluer tes capacités psychiques. Pour l’instant, tout ce que tu dois faire est méditer et de t’apercevoir de combien de situations se produisent précisément au moment où tu choisis de méditer, juste pour t’empêcher de pratiquer ou pour te distraire au milieu de la méditation afin de ne pas atteindre le véritable bien-être, pour te faire même penser que la méditation n’est pas si relaxante que ça. Au début, le Low te semblera un ennemi trop intelligent pour toi, car dès que tu t’assieds pour méditer, le chien aboie, le voisin hurle et les voitures font du vacarme devant la maison, mais tu ne dois pas te laisser avoir par ces méthodes insignifiantes. Le bien-être mental et physique, mais surtout les avantages que la Méditation apportera à ta vie, seront bien plus gratifiants que toute distraction que le Low pourrait apporter pour t’empêcher de pratiquer. Alors, quelles que soient les distractions qu’il mettra devant toi, mette-les de côté pendant une demi-heure et asseye-toi pour méditer. Ta vie va changer considérablement.

Fin de la page 5 sur 5. Si vous avez aimé l’article, commentez ci-dessous vos sentiments lors de la lecture ou de la mise en pratique de la technique proposée.

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/4601 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

Ce document est la propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/.Tous les droits sont réservés à toute utilisation non autorisée, totale ou partielle, du contenu inséré dans ce portail, y compris le stockage, la reproduction, le retraitement, la diffusion ou la distribution du contenu par l’intermédiaire de toute plate-forme technologique, support ou réseau électronique. autorisation écrite préalable de l’Academy of Dimensional Consciousness, ACD. Toute violation sera poursuivie légalement. ©

2270 commentaires
  • blue92 - 10:06 17/06/24

    Quindi il Low Frequency fa parte della mente del pianeta ma è l’altra faccia, quella che ci mantiene ancorato alla bassa frequenza per manipolarci e non farci evolvere. Ogni qualvolta che mi siedo per meditare ci sono mille rumori, a volte anche tutto assieme, ho notato la tranquillità del prima o del dopo pratica. Oppure le persone che ti chiamano nel momento stesso, e questa cosa è molto irritante, perché come se fossi schiavo di una mente superiore che monitora ogni mio singolo passo. Ma arrabbiarmi immagino sia Comunque un suo stratagemma per farmi abbassare di tonale, quindi respiro prana e faccio qualche sessione in più di non pensiero, mi rilasso e pratico la meditazione. Grazie mille per tutto.

  • mirko - 16:54 16/06/24

    Difatti mi sono spesso interrogato su quanto l’uomo si sia sempre considerato in presunzione e arroganza, la specie più evoluta, dal momento che la nostra società è di quelle schiaviste e di sottomesse, quando tutto ci apparterrebbe già all’origine, già solo come dovere per la grazia di essere venuti al mondo…. Poi siamo anche la specie più malata del pianeta anche sull’aspetto psicologico. Non esiste una misura di low frequency tra noi e le altre creature viventi?

  • Shirel - 12:20 15/06/24

    Ogni volta che leggo un articolo dell'A.C.D. riconosco l'Unicitá di questo Percorso Spirituale, poiché Angel, ha la capacità di svegliarti e mostrarti in maniera cosí semplice e diretta le dinamiche psichiche che si verificano dietro le quinte, al di là degli eventi. Leggendo le parole di questo documento, ho avuto un ulteriore "scuotimento interiore" che mi ha messo nella condizione di Testimone che osserva lo svolgimento di quello che è stata la sua vita. In effetti, confermo che ogni volta che decidevo di meditare, si presentava sempre una situazione ( la visita dei parenti o della cognata, il cane che abbaia improvvisamente, mio fratello che decide di lavare la macchina usando una rumorosa lancia, il vicino di casa che taglia l'erba, la chiamata improvvisa di qualcuno che non senti da anni ecc.) che interrompeva o annullava la sessione meditativa. Adesso ho imparato a mettere il telefono in modalità aereo ed essere molto severa e dura nei confronti di coloro che vogliono invadere il mio spazio e momento Sacro ed ammetto che le persone hanno iniziato a rispettarmi ed essere più gentili! Grazie Angel per aiutarmi a prendere consapevolezza maggiormente della mia incoscienza ed ignoranza spirituale! Proseguiamo con tenacia!

  • suly - 20:25 14/06/24

    Mi fa riflettere come il low agisca sia attraverso eventi esterni che all’interno di noi attraverso pensieri e talvolta sensazioni. È un nemico che utilizza diverse armi prendendo forme inaspettate e subdole. Da quando ho iniziato a praticare mi accorgo di come abbiamo poco a poco affinato il mio fiuto nei suoi confronti . Mi è più facile riconoscere il low attraverso gli eventi che si manifestano all’esterno mentre quando agisce con i miei pensieri spesso fatico. Sto lavorando da un po’ su un giochetto che il low ama fare con i miei pensieri e di conseguenza con le mie emozioni…. Quando compio tecniche psichiche che siano mirate a risolvere un qualche problema o al tentare di aiutare una persona attraverso guarigioni o altro e a fine pratica e nei giorni seguenti riscontro il funzionamento del mio impegno nella mia mente arrivano arrivano d’improvviso pensieri che mirano al farmi credere che in realtà non si siano risolte le cose per merito del mio agire ma che ‘tanto sarebbe andato così lo stesso’ e che quindi non c’era motivo che io impiegassi le mie energie a provare a risolverlo. Riconosco ora come queste sensazioni che mi giungono siamo un qualcosa di puramente esterno che punta infatti ad oltraggiare la mia evoluzione . Detto ciò sono però agguerrita più che mai contro questo nemico che vuole tenerci bassi e buoni . Io voglio essere alta e ribelle verso ciò che non vuole il nostro bene !

  • lunarian - 13:52 13/06/24

    It's really interesting to see and now read how these mechanism work. In the beginning I took my leave from work, my rather hindering social circle and went back to my village. I used my time to heal and work on my psyche and emotions. There were voices and attempts to decieve me already there, but since I was at my lowest, I kept my healing going. Now that I strengthened my mind and emotions, spirituality came - once again alot emotions and triggers to work through, but I stayed comitted to my rituals. NOW that I apparently did the prior well, I came here and started on a more fundamental and deeper level with practises and it shows, that the 'new' tactics to bring me off course are more sugar coated. What in the beginning was working with negative triggers and emotions or others opinions about my 'bad' behaviour is now : a new social circle that weirdly wants to interact, my family beeing more ready to positvely engage especially when I dedicate my time to my spiritual growth.

  • erianthe - 11:34 13/06/24

    Il low è sicuramente molto forte e furbo, se così lo possiamo definire, probabilmente conosce la nostra psiche più di quanto la conosciamo noi, ma il benessere che si prova con la pratica della meditazione, rafforza l'intento di voler mantenere o migliorare quel benessere

  • robertag - 20:19 06/06/24

    È assolutamente vero, da quando ho iniziato a seguire l'Accademia pare che ogni componente della famiglia abbia bisogno di me giorno e sera. Vederlo e riconoscerlo è già un vantaggio, dargli un nome è un passo avanti. Se sono consapevole non cedo più cosi facilmente, dovrò comunque svolgere il mio servizio in famiglia ma almeno so che i miei cari sono uno strumento. Troverò il tempo magari la sera rinunciando a del tempo di sonno, se la meditazione da energia, allora sarà anche meglio di dormire. Grazie

  • vincens - 22:52 02/06/24

    E' vero che l'essere umano è più evoluto rispetto agli amici del regno animale perché possiede un'intelligenza e una Coscienza superiore, ma si comporta come un animale meccanico. La Low impedisce ogni azione di risveglio proprio per tenere la macchina biologica in un sonno profondo e perenne, in un addormentamento di coscienza che impedisce di cogliere la realtà. Molti esseri umani vivono quotidianamente in uno stato di sonno mentre svolgono le azioni più semplici, pensando di essere svegli. La meditazione sì è una pratica di risveglio, ma a mio avviso, non basta meditare trenta minuti al giorno, se poi durante il resto della giornata si cade nuovamente nel sonno profondo. Alcuni si accorgono, ad esempio, di essere alla guida di un'auto, solo quando un'altra auto li sorpassa sfrecciando ad alta velocità. Il lavoro di attenzione su di sé è impegnativo e faticoso, richiede un enorme sforzo e forza di volontà. La Low sta facendo il suo lavoro per tenerci chiusi nella gabbia mentale, ma anche per farci evolvere. Perché si mettono gli ostacoli in una corsa di cavalli? Per farli cadere, infortunare ecc? No, semplicemente per fargli migliorare le loro prestazioni fisiche. Stesso ruolo penso abbia la Low per noi esseri umani.

  • edel - 09:10 02/06/24

    E’ proprio vero e sembra incredibile quanta forza ci mette per distoglierci dalla nostra evoluzione. La mente è sua complice assoluta che ci racconta tante belle scuse per seguirlo, certo e’ più semplice , in apparenza. In questo periodo sono proprio le persone che richiedono più attenzione che mi fanno distogliere, bel trucco lo ammetto, tocca le mie corde più intime. Grazie

  • FeBo - 10:37 25/05/24

    Mi viene in mente una delle tante frasi celebri che Morpheus dice a Neo nel film Matrix: "Cerco di aprirti la mente, Neo, ma posso solo indicarti la soglia, sei tu quello che la deve attraversare..." il percorso di ACD cerca di aprirti la mente e ti indica la soglia, che riferita in particolare a quest'articolo, potrebbe identificarsi nella meditazione; la soglia è la meditazione, quella pratica che ti permette di connetterti con il tuo se superiore e con la tua coscienza e che ti permette, piano piano, di individuare i meccanismi del low che ti tengono basso; ma al contempo la meditazione è appunto solo una soglia, un tramite, sei poi tu quello che la deve attraversare e deve riuscire a starci dentro; con questo intendo che sei tu che devi riuscire a praticarla stando in non pensiero e dandole il giusto intento e la giusta importanza. La meditazione deve diventare prima di tutto parte della tua routine nel low, deve essere un momento della tua giornata low in cui ti siedi e decidi di evolverti. Le distrazioni che ti pone davanti il low credo che vadano interpretate come un gioco che il low fa con te, non bisogna prenderle troppo sul serio nè scoraggiarsi se hanno il sopravvento, detto ciò....ANDIAMO A GIOCARE!

  • falcon_1691 - 17:44 24/05/24

    Più vado avanti in questo fantastico percorso dell’Accademia e più mi accorgo di quanto ne avevo bisogno. Sto finalmente prendendo consapevolezza di cose che prima erano la normalità. Facendo un esame della mia vita (che non avevo mai fatto prima) mi sto accorgendo che molte delle scelte che ho fatto fin ad ora non sono state dettate dalla mia volontà e cominciando a meditare, anche se lo faccio da poco tempo, mi sto rendendo conto che anche i pensieri non sono miei, ma qualcuno li sceglie per me. Infatti mi concentro e improvvisamente mi vengono in mente le cose più assurde. La mente di Gaia è veramente intelligente, ma sconfiggere il nemico quando lo si conosce è un vantaggio. Quindi cercherò in tutti i modi di non cadere nel trabocchetto, anche se non sarà per niente facile e continuerò determinata nella mia evoluzione. Grazie di cuore per questi insegnamenti!

  • caiocaio Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta - 11:27 24/05/24

    il Low non è oscuro, è semplicemente una parte di Gaia che vuole tenerci uniti e sotto controllo perché lui vuole che noi restiamo semplici "umani" impedendo la nostra evoluzione. Sicuramente negli anni il Low è stato amplificato da tutte le mille tecnologie e da oscuri vari, cosi da darci ancora piu filo da torcere nel volerlo contrastare, come se non bastava. mi son reso conto che all'inizio, quando tempo fa scoprii per la prima volta dell'esistenza del Low, non ci facevo piu di tanto caso, ne ero incosciente al punto da pensare che in realtà non esistesse e che le cose che lui faceva succedere erano solamente un caso. Non c'è mente che può riuscire a capirlo se non con la pratica e la consapevolezza di ogni giorno, puoi essere intelligente quanto vuoi ma l'intelligenza non basta e di questo ci si rende conto solo praticando perché con la pratica acquisisci nuove consapevolezze dell'esistenza. Ormai la mia pratica giornaliera è diventata routine e piu o meno svolgo le stesse azioni ogni giorno da un paio di mesi, il che per ora mi piace e mi motiva a iniziare le giornate. quello che noto è che sempre di piu noto quell'invisibile filo che si collega al mio cervello e talvolta al petto che mi fa sentire stanco e desideroso di non fare niente e di smettere di praticare. a volte quella sensazione è fortissima ma mai un singolo giorno ho ceduto perché so che non sono miei pensieri, non è il mio volere e di quanto sono veramente stufo farmi controllare la vita e i miei stessi pensieri solo io lo so. quindi non appena sento quella sensazione che mi fa capire che oggi non dovrei meditare so a prescindere che è proprio quel momento in cui devo meditare e spaccare letteralmente in due tutti quei collegamenti attraverso il quale il Low decide per me. ovviamente anche terze persone ci si devono mettere in mezzo come se ci fossero poche cose con cui lottare. finendo ore di pratica ieri, sono uscito dalla mia stanza e tre secondi dopo i miei hanno cominciato a farmi domande e chiedermi cose che ho riconosciuto subito non essere davvero il loro volere, perché non era niente di urgente, se io non mi fossi fatto vedere loro non avrebbero pensato di parlarmi, quindi che mi parli a fare proprio ora sapendo, tra l'altro, che ho appena finito di meditare e sicuramente non ho voglia di infilarmi immediatamente nei tuoi pensieri e problemi, che cavolo. quindi ciò che ho capito è che bisogna stare sempre attenti e allerta sia da noi stessi che da chi ci circonda.

  • lararock - 12:52 20/05/24

    Niente sembra più vero. Anche mentre leggo questo articolo. Qualunque cosa abbia a che fare con argomenti di una certa importanza da un punto di vista spirituale viene interrotto. Ma non demordo. La consapevolezza delle distrazioni è sicuramente un aiuto.

  • Leonella - 15:06 14/05/24

    Mi è successo proprio quanto raccontato qui, incredibile! Il primo giorno è stata un bellissima meditazione, il secondo giorno è successo di tutto. E oggi, che sarebbe il terzo giorno mi sento davvero low, e non riesco a trovare lo spazio per meditare, continuo a procastinare perché non è mai il momento giusto. Leggere ogni giorno quanto scritto in A.C.D. aiuta molto a proseguire il percorso. Sapere che accadrà questo,ed esserne consapevoli, è un passo oltre per non mollare! Grazie

  • Galanasoul - 01:20 04/05/24

    Credo sia interessante quanto io trovi noioso leggere sul Low, a volte. Mi fa comprendere quanto sia facile essere vittima dei suoi meccanismi subdoli. Utilizza anche le persone che amiamo moltissimo nella nostra vita per tenerci sulle basse frequenze. Amo il mio lavoro e mi trovo a volte "infangata" nel Low a causa di questo. Riconosco sempre piùil fatto che il Low agisce per distrarmi dalla pratica. In particolare portandomi a pensare che sia troppo importante dedicarmi ai bisogni degli altri oppure mi instilla una sorta di disinteresse per la pratica o mi instilla un'acuta sensazione di solitudine, non proprio apatia, che mi porta a cercare compagnia o fare altro. Adesso sono più cosciente riguardo le manipolazioni del Low e comunque, almeno una volta al giorno, nelle peggiori delle ipotesi, mi dedico alle pratiche. A qualsiasi ora.