Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 29

Le Voyage Astral – Ce que sont les O.O.B.E. (partie 1)

Page 1 sur 8 

Le terme « voyage astral » est très connu, mais sa définition est souvent ignorée ou confuse. Selon les rumeurs, cette expérience dimensionnelle à deux extrêmes opposés, d’une part il s’agirait d’un simple rêve, d’autre part elle donnerait l’idée d’une expérience de pré-mort. Le vrai voyage astral n’est rien de tout cela. Connaître la signification réelle du voyage astral est très important, car il s’agit d’un événement qui peut se produire plusieurs fois dans la vie d’une personne, spontanément, sans qu’elle en ait jamais entendu parler. Savoir de quoi il s’agit permet de ne pas craindre ce genre de situation car on est déjà conscient de sa fonction et de ses caractéristiques. Le voyage astral est communément appelé « out of body experience » (o.o.b.e.), c’est-à-dire un voyage hors du corps. En résumé, c’est une expérience dans laquelle une personne sort de son corps physique pour expérimenter brièvement la dimension astrale, puis y aller sans l’utilisation de son corps matériel. La théorie dit ceci, mais la pratique est beaucoup plus intéressante.

Mais il faut faire une prémisse : le voyage astral n’est pas dangereux, mais les premières expériences peuvent sembler effrayantes, pour cette raison beaucoup de personnes n’ont pas le courage de pratiquer et comprendre l’o.o.o.b.e. mais ils se fixent sur la conception pessimiste de la situation elle-même, que cela soit arrivé ou non. La peur du voyage astral fait fuir les gens au lieu de faire face à l’expérience et de la reconnaître pour ce qu’elle est: un beau voyage. Malheureusement, celui qui a peur n’a pas le courage d’admettre qu’il est lâche, donc il utilise toutes ses forces pour convaincre les autres de ne pas découvrir la vérité, car il serait autrement reconnu comme le seul à avoir peur de rien. Le voyage astral est comparable à la première fois que vous entrez dans l’eau : quand vous étiez enfant et ne saviez pas nager, la seule pensée d’aller à l’eau vous terrifiait; Puis, quand vous avez découvert que la piscine ne cache pas de mauvais monstres et que pour rester à flot, vous devez vous détendre – au lieu de vous agiter et de pleurer – vous vous êtes rendu compte qu’il n’y avait rien à craindre. Tous les adultes te disaient que tu ne devais pas avoir peur, mais tu étais très anxieux! À tel point qu’ils ont cru qu’ils pouvaient se noyer et donc vraiment mourir, même si l’eau était peu profonde. Tes camarades étaient plus effrayés que toi et te faisaient croire qu’il y avait une vraie raison à cela, en te racontant des histoires sur les monstres marins que tu pouvais rencontrer simplement en allant à la piscine; et pourtant, quand tu as appris à nager, rapidement, toutes tes peurs ont disparu comme si tu ne les avais jamais eues. Le voyage astral, c’est pareil. Le fait que les gens parlent de l’événement astral comme d’un cauchemar vient de leur incapacité à « nager », alors ils essaient d’effrayer tous les autres pour qu’ils soient leurs égaux, incapables de contrôler la situation.

Celui qui ne sait pas nager exprimera seulement sa peur avec d’exagérations infondées, contrairement à celui qui a appris à se détendre dans l’eau et à devenir un avec elle. En fait, celui qui sait très bien nager et décide d’aller au-delà d’une personne ordinaire, par exemple en devenant plongeur, va à la découverte du fond et raconte à quel point il est fabuleux de pouvoir nager aux côtés des poissons, de regarder de plus près le monde marin plus d’autres choses, la montrant comme une expérience magnifique. Celui qui ne sait pas nager ne pourra jamais comprendre la magnificence de ce moment et le discréditera comme rien d’important en le qualifiant de banal, simplement parce que cette personne n’aurait pas le courage de le prouver. Donc ça, c’est la raison pour laquelle les gens ont si peur de l’astral : parce qu’ils ne le connaissent pas et qu’ils ont peur de plonger en pensant que dès qu’ils entreront dans la piscine, le requin viendra et le mangera. Mais ce ne sera pas le cas. Il n’y a pas de requin dans la piscine.

Le voyage astral est une expérience qui peut se produire même spontanément, donc sans qu’une personne l’ait décidé ; parfois, cela se produit tout seul, qu’elle le veuille ou non. Pour nous comprendre, c’est un peu comme la pluie: tu peux aussi essayer d’éviter de vous mouiller, Mais tôt ou tard, au cours de ta vie, il arrivera une fois que tu seras sous une averse et que la pluie te mouillera. C’est inévitable.

Page 2 sur 8 

Tu peux donc choisir de passer ta vie à fuir, ou de reconnaître l’existence de la pluie et arrêter de la craindre. Ça ne veut pas dire que connaître le sens de la pluie te force à sortir de la maison dès qu’il pleut pour aller te baigner. Aujourd’hui tu apprendras ce qu’est le voyage astral et cela ne t’imposera pas de le pratiquer, mais pour au moins comprendre exactement ce qui se passe quand ton corps te pousse – ou ce qui t’est arrivé s’il t’a poussé auparavant – dans un voyage astral spontané afin que tu n’aies pas peur et que tu puisses profiter de l’expérience. Tout le monde n’aime pas la pluie, mais tu peux profiter de l’ocasion pour faire quelque chose de nouveau quand elle se produit. Du voyage astral on n’échappe pas : tout le monde a eu ou aura au moins une expérience d’abstrait, même une seule fois dans la vie et tu peux choisir de la subir ou de l’apprécier. En outre, juste parce que l’astral est tout à fait naturel, tu peux choisir de le faire aussi volontairement et décide d’y arriver quand et comme tu le veux en suivant certaines techniques. Pour apprendre à nager, il faut s’entraîner. Aujourd’hui, je vais t’expliquer ce que c’est, parce que connaître sa signification ne t’oblige pas à la pratiquer de ton plein gré, mais tu seras parfaitement préparée au cas où cela se produirait spontanément.

Le voyage astral est une expérience spirituelle naturelle, qui permet de visiter un lieu réel sans y aller physiquement, mais ce n’est pas tout. Les rumeurs sur l’astral sont nombreuses, la plupart racontées par des gens qui n’ont jamais vécu une expérience réelle de ce type. Personnellement, j’en ai connu beaucoup et j’ai très bien appris à choisir quand ils doivent m’arriver ou quand les annuler parce que je pense que ce n’est pas le bon moment pour les faire; Je peux donc parler grâce à l’expérience personnelle que j’ai accumulée au fil des ans et qui continue à évoluer à des niveaux plus élevés parce que je pense que c’est une technique enveloppante. L’oobe a une durée très courte, bien que sur le moment il puisse sembler bien plus long; c’est un peu comme un rêve qui pourrait sembler avoir duré des heures, comme cela arrive dans le cas d’une paralysie nocturne, qui par contre ne dépasse pas quelques minutes de durée.

La conception du temps change parce que pendant le voyage astral on visite une couche dimensionnelle différente de celle du matériel auquel nous sommes habitués : même si nous pourrions visiter la même ville que nous vivons, nous la parcourrions à partir d’une couche dimensionnelle différente, En effet, nous pourrions ne pas nous rendre compte du temps qui passe ou de la fatigue, puisque le corps physique est resté confortablement couché dans le lit et ne se fatigue pas. Le voyage astral est un événement très intéressant car il te permet d’envoyer une sonde de ton énergie à la recherche d’un lieu connu ou inconnu, de cette dimension ou d’autres dimensions lointaines. Il est beaucoup plus simple d’effectuer un oobe pendant que le corps s’endort, plutôt que quand il est en mouvement pour accomplir les activités quotidiennes. Néanmoins, il faut distinguer un véritable voyage astral d’un rêve, car l’expérience astrale est réelle et identifiable par de nombreux éléments. Pendant le voyage astral, le corps est endormi mais l’esprit est très éveillé, en fait, il accomplit une activité sans l’utilisation de son moyen physique. Oobe ne signifie pas seulement sortir du corps, visiter sa maison sans se déplacer physiquement et ensuite y retourner comme si rien ne s’était passé; L’astral est bien plus fascinant et agréable qu’il n’y paraît à première vue. Décrire la dimension astrale à ceux qui ne la connaissent pas demande de la patience, car ce serait comme expliquer à un aveugle comment les couleurs sont faites. Tu peux le faire ?

Tu peux certainement lui dire combien ils sont beaux et utiles, parce que dans la vie quotidienne, nous utilisons les différentes couleurs pour effectuer des activités aussi sociales; Par exemple, grâce aux couleurs des feux de signalisation, nous pouvons respecter le timing des autres en conduisant, nous pouvons représenter une histoire dessinée dans un tableau grâce à l’utilisation de peintures spécifiques, et ainsi de suite. Peut-on se passer des couleurs ? Bien sûr, on peut remplacer les couleurs par des symboles ou des mots, mais la vie ne serait pas la même.  Les couleurs nous donnent de l’émotion, de la beauté, elles nous donnent la vie.

Page 3 sur 8 

Nous pouvons nous passer de l’abstrait et le remplacer par nos engagements quotidiens, mais nous renonçons à une grande partie du bonheur et des émotions que seule elle, comme les couleurs, peut nous offrir. Être aveugle est une honte, mais décider de le devenir soi-même est un choix terrifiant. Il est donc impossible de décrire en deux mots tout ce que vous pouvez faire dans le monde astral, mais comme le terme lui-même le dit, il s’agit d’un voyage sans l’utilisation du corps physique.

Pendant l’expérience astrale, une partie de toi visitera un lieu – dont tu te souviendras à ton réveil – tandis que le corps physique restera confortable sur le lit, dans la même position, sans risque de se déplacer ou de se blesser d’une manière ou d’une autre. Le corps sera parfaitement bien, il ne sera en danger d’aucune manière, car son état sera exactement le même que lorsque vous rêvez ; si dans le rêve tu cours, manges ou tu noyes dans une rivière, il n’y a aucun risque que ton corps physique se fatigue, grossisse ou perde de l’eau. Le corps se sentira très bien. La différence entre un rêve et un voyage astral réside dans la véracité de l’expérience. En fait, si tu casses un objet dans un rêve, il ne se casse pas vraiment dans la réalité; si pendant un voyage astral, tu laisses tomber un objet dans le but précis de le casser, lorsque tu te  réveilles du sommeil, tu trouveras réellement l’objet cassé. Si quand tu te réveilles du voyage astral l’objet n’est pas cassé, voici la réponse: ce n’était pas un oobe mais seulement un rêve! Cela semble simple, mais beaucoup de gens racontent leurs rêves comme s’ils étaient de vrais voyages astraux, et cela arrive parce qu’on peut trouver beaucoup de désinformation même voulue. La raison en est d’abord le manque d’expérience, les gens parlent donc d’un sujet sans vraiment savoir de quoi il s’agit ; pire encore, les gens ne veulent pas savoir de quoi il s’agit, ils veulent juste parler, sans s’intéresser à la recherche de la vérité réelle, car cela demande du temps et des efforts. Les gens n’ont pas le temps de découvrir la vérité,  ils n’ont que peu de temps pour regarder autant de séries télévisées.

Le voyage astral est aussi dangereux qu’un rêve. Ainsi, tu te réveilleras le matin et tu recommenceras tes activités quotidiennes sans que rien d’étrange ne t’arrive. Tu n’as don rien à craindre. Cependant, le voyage astral n’est pas un rêve, c’est une expérience réelle et, pour cette raison, le vivre pour la première fois peut vous donner un certain sentiment de fermeture vis-à-vis de ce que vous ne connaissez pas. En fait, pendant l’oobe, vous éprouvez des sensations réelles, on pourrait dire physiques – bien que le corps ne les subisse pas – et les actions réalisées pendant l’oobe se produisent réellement. La première étape pour reconnaître une expérience réelle d’un rêve est d’expérimenter avec des objets. Si tu regardes ta montre pendant un rêve et que tu la regardes à nouveau un instant plus tard, tu remarqueras que l’heure change très rapidement et que les chiffres de l’horloge seront très difficiles à lire; pendant le rêve, tu peux lire les vrais chiffres et ils ne changeront pas, car il sera vraiment l’heure. Un autre exemple peut être de prendre un livre et de lire une page au hasard : tout le monde dit que si c’est un rêve, vous ne pourrez pas lire les lignes parce que les mots vont changer rapidement, alors que si c’est un voyage astral, vous pourrez bien lire chaque ligne; et pourtant je dois corriger cette affirmation, car si tu faisais un voyage astral, tu devrais d’abord prendre le livre de la librairie (donc pratiquer une forte télékinésie), l’ouvrir et le feuilleter (en continuant à pratiquer la télékinésie), lire attentivement les mots – qui doivent être cohérents avec la réalité – et remets le livre à un endroit différent de la bibliothèque pour te prouver, après t’être réveillèe du sommeil, que tu as vraiment déplacé ce livre. C’est là que les gens se trompent : ils préfèrent s’illusionner en pensant qu’ils ont vécu un véritable oobe au lieu de reconnaître la vérité du rêve. Prendre un livre en main et le lire, sans l’utilisation du corps physique, nécessite une certaine force psychique difficile à obtenir, appelée dans ce cas Télékinésie. La télékinésie est la capacité de bouger un objet avec l’esprit sans avoir à le toucher avec le corps. À ce stade, vous pourriez penser que c’est impossible, mais en fait, c’est exactement ce que font les entités. En effet, lorsqu’une entité déplace un objet, elle utilise le pouvoir de l’énergie combiné à l’intention mentale ; en d’autres termes, elle utilise la télékinésie.

Page 4 sur 8 

Mais quand on parle d’une entité, on utilise surtout le terme « poltergeist », qui désigne l’entité capable de bouger physiquement un objet, même si elle n’a pas de mains physiques pour le faire. Vous comprenez donc que ce n’est pas aussi simple, parce que cela demande beaucoup de force mentale et d’énergie, mais c’est tout à fait possible, car il arrive souvent qu’une entité fasse tomber ou bouger quelque chose. En effet, certaines entités réussissent à déplacer des objets ou à accomplir des actions dans cette dimension matérielle bien qu’elles n’aient pas de corps physique, précisément grâce à la haute capacité psychique; la même règle s’applique en nous : Plus nous avons de capacités psychiques, plus nous sommes capables d’agir dans la dimension physique, même lorsque nous sommes dépourvus du support matériel qu’est notre corps humain. Je ne veux pas vous embrouiller avec trop d’informations à la fois, mais vous faire comprendre comment et pourquoi ça marche.

La raison pour laquelle les gens racontent tant de fantasmes en les faisant passer pour des voyages astraux est qu’ils préfèrent se vanter d’un événement qui n’a pas eu lieu, plutôt que de reconnaître leurs erreurs et d’apprendre que, Pour faire un bon voyage astral, il faut s’occuper.  Sortir dans l’astral est un événement qui peut arriver spontanément, mais savoir se déplacer parfaitement et réussir à faire effet dans la dimension matérielle est une toute autre chose. Pousser un objet de toutes ses forces pour le faire tomber à terre est bien différent de prendre un livre, le garder en l’air, l’ouvrir, le lire confortablement en feuilletant ses pages et puis le remettre en librairie en s’assurant qu’il soit ordonné et dans la position correcte. En fait, dans une maison infestée d’entités, il est beaucoup plus probable de voir des objets qui tombent sur le sol, des portes qui s’ouvrent, des tableaux qui tombent, plutôt que de voir un livre rester en l’air pendant plusieurs minutes et être feuilleté tranquillement. Faire tomber un objet demande beaucoup moins d’efforts et permet de donner une preuve de sa présence, même si ce geste n’est pas du tout simple. C’est pourquoi une façon rapide de reconnaître si vous êtes en oobe ou en rêve est de prendre un livre et de le feuilleter : si vous pouvez avec tant de simplicité, il est plus probable que ce soit un rêve, Donc tu ferais mieux de le faire tomber par terre pour qu’à ton réveil tu puisses comprendre si c’était un rêve ou une réalité.

Si vous ne pouvez pas faire tomber le livre par terre parce que trop lourd pour vous – ce qui est très probable – essayez de regarder l’heure du téléphone, essayez d’appeler votre mère ou aller lui parler : si le téléphone s’allume, il est possible que, dans ce cas aussi, il s’agisse d’un rêve, Si vous allez chez votre mère, vous lui parlez et elle vous répond, c’est aussi un rêve. En fait, dès que vous vous réveillez, vous pouvez aller chez votre mère et lui demander si vous avez parlé : bien sûr, elle vous dira non. C’est parce que vous l’avez rêvé. Pendant le voyage astral, les autres personnes – non psychiques – ne peuvent pas vous voir et encore moins vous parler, donc vous pouvez agir sans être dérangé sans que les autres sachent ce que vous faites. Toutefois, si au cours de cette expérience, vous discutez avec quelqu’un et qu’à votre réveil, vous lui demandez de répéter ce que vous avez dit et qu’il le nie, vous devez accepter que ce n’était qu’un rêve, plutôt que d’insister sur le fait que cela s’est réellement produit. Souvent, l’envie de faire un voyage astral nous pousse à en rêver même de manière très réaliste, et pourtant cela reste un rêve. Malgré votre empressement à raconter cette expérience, mettez votre ego de côté et apprenez à reconnaître quand un véritable oobe se produit de quand ce n’était qu’un rêve. Le voyage astral est une expérience réelle, donc ne la confondez pas avec le fantasme de la nuit.

Pendant le voyage astral, vous pouvez faire plusieurs expériences intéressantes, par exemple, vous pouvez visiter la maison d’un ami, celle des parents, même la maison d’une connaissance à partir de laquelle nous n’avons jamais été invités à entrer; Pourtant, dans l’abstrait, vous pouvez le faire, Tu n’as pas besoin qu’il t’ouvre la porte. Vous pouvez vous demander si cela est juste ou non, mais sachez que les autres ne s’arrêtent pas pour se poser des questions car, de toute façon, vous ne les verriez pas et ils pourraient faire ce qu’ils veulent. C’est comme ça que ça marche dans l’abstrait. Malheureusement, la plupart des gens mettent leur pied dans l’eau et disent qu’ils ont vu ou ont vécu un combat avec un requin, parce qu’ils savent que les autres ne pourraient pas le nier, ne pas avoir assez d’expérience pour avoir son mot à dire.

Page 5 sur 8 

Par conséquent, le premier intervenant peut être pris au mot, et non seulement cela, mais il peut être pris comme exemple pour les histoires suivantes. . Beaucoup de gens qui parlent du voyage astral font de très graves erreurs, parce qu’ils n’en ont jamais fait, ils l’ont seulement subi. Beaucoup d’autres personnes, en outre, n’ont même pas la moindre idée de ce que c’est, donc elles croient que c’est faire un rêve. Subir un oobe et le pratiquer sont deux expériences complètement différentes. Qui dit faire oobe tous les jours presque certainement les rêvent.

Comme nous l’avons déjà dit, les oobe peuvent se produire spontanément, c’est-à-dire sans que tu l’aies décidé et dans ce cas, cela signifie que tu le subirais. Au lieu de cela, si tu sais comment le pratiquer, c’est-à-dire si tu sais le faire ou l’arrêter quand tu penses que c’est le plus approprié, Alor l’expérience on a goût complètement différent. Dans un sens, c’est comme quand tu fais un rêve : lorsque la fantaisie prend le dessus, le cauchemar peut survenir parce que tu souffres de tes propres créations imaginatives que tu as conçues dans ton rêve; quand au contraire tu te familiarises avec le rêve et que tu le rends lucide, tu peux contrôler les événements qui s’y déroulent et les rendre beaucoup plus amusant et passionnants. Le voyage astral n’est rien de dangereux, mais c’est une expérience nouvelle et qui n’arrive pas souvent, donc la fois qu’il se présente, il peut faire ressentir de la peur, surtout sur ceux qui ne savent pas qu’il s’agit d’une expérience qui arrive à tous. Quand un oobe se produit et que la personne ne sait pas de quoi il s’agit, elle finit par avoir peur et par « subir » l’expérience, car elle ne sait pas la contrôler. C’est différent de se faire trouver préparé et de savoir comment l’affronter, en reconnaissant en même temps une expérience normale, sereine, sans aucune raison d’avoir peur. Il y a des informations basiques que tu dois apprendre pour surmonter la peur du voyage astral en reconnaissant qu’il n’y a aucune raison de le craindre. Tout d’abord, c’est l’expérience elle-même.

Au cours d’un voyage astral, ou plutôt, au moment où tu quitteras le corps, tu seras bloqué par la première sensation qui est la peur de mourir. Tu peux être tranquille, car ça n’arrivera pas. Les gens ont peur de mourir parce qu’ils sentent que quelque chose sort de leur corps et, naïvement, ils pensent que c’est l’âme. Renforçant cette idée fausse, les personnes qui n’ont pas pratiqué les oobes mais qui y ont été soumises, racontent une version complètement différente de la réalité et laissent leurs peurs influencer la vision réaliste. C’est pourquoi on lit partout que l’âme sort du corps et que celui-ci reste vide jusqu’au retour de l’âme à la fin du voyage. L’idée que l’âme quitte le corps est erronée et même peu crédible, puisqu’il est possible d’effectuer le voyage astral et, en même temps, de réussir à ouvrir les yeux physiques; Ainsi, tu peux vivre l’expérience extérieure au corps et en même temps regarder avec les yeux physiques, puisque l’âme est à l’intérieur du corps lui-même. Si l’âme sortait du corps, il ne serait pas possible d’ouvrir les yeux du corps physique et de regarder avec ceux-ci, mais il faudrait attendre de rentrer dans le corps pour y parvenir. Au lieu de cela, avec le bon entraînement – ou parfois par pure chance – tu peux vivre l’oobe et en attendant ouvrir les yeux physiques et reconnaître que tu es à l’intérieur du corps. L’âme ne sort donc pas du corps mais reste à l’intérieur pendant toute la durée de ta vie. Alors qu’est-ce qui sort du corps pendant le voyage astral?Une minuscule sonde énergétique dont tu es conscient et qui se comportera comme s’il s’agissait de tes autres yeux. Pendant le voyage astral, en fait, ce qui sort est une minuscule sonde d’énergie, c’est-à-dire une petite partie de ton énergie intelligente, qui sort du corps et se dirige vers l’extérieur pour te permettre de voir ta maison, une ville, l’autre côté du monde, sans que tu doives y aller physiquement. Pendant le voyage astral, tu envoyes une caméra qui communique directement avec toi, qui enregistre ce qu’elle voit et te permet de regarder l’environnement si bien et haute définition que tu as l’impression d’y être. Imagine que tu utilises un drone avec des lunettes VR (Virtual Reality – Réalité Virtuelle) : c’est un exemple d’expérience de voyage astral. Si le drone est une technologie fantastique, il ne pourra jamais rivaliser avec un véritable voyage astral.

Page 6 sur 8 

Mais c’est vraiment l’exemple parfait car il te permet aussi de voir un endroit sans y aller physiquement. Donc, pendant le voyage astral, l’âme ne sort pas, comme le corps ne le lui permettrait pas. Bien qu’on parle de la pré-mort (ou mort imminente) comme d’un évènement très simple, je te garantis que mourir n’est pas si facile car, heureusement, le corps possède beaucoup de défenses naturelles. Si quelqu’un devait subir un accident en voiture, il risquerait certainement de mourir, mais s’il est confortablement couché sur son lit, prêt à dormir, il ne risque de mourir seulement par une expérience – naturelle – qui arrive en astral. Il n’y aucune raison de le craindre. Vous avez plus de chances de mourir devant la télévision en regardant trop de séries et en éteignant votre cerveau. Puisque l’âme ne quitte pas le corps, il n’y a pas lieu de craindre que ce dernier soit abandonné et reste vide pendant un certain temps, puisqu’il restera dans le même état que chaque nuit pendant que nous dormons et rêvons. Rien de différent. Pendant le voyage astral, notre conscience envoie une petite sonde hors du corps, qui nous permet de visiter un lieu et de nous sentir comme si nous étions vraiment là, même si nous, en tant qu’âmes, sommes toujours dans le corps. La sonde est comme un petit drone : dès qu’elle a terminé sa tâche, ou plutôt son voyage, elle retourne à sa base – à l’intérieur du corps – sans aucun problème. L’âme ne sort pas du corps et n’en sortira jusqu’à ce que notre heure sera arrivée, à cause de la vieillesse ou de graves maladies, donc cela n’a rien à voir avec le voyage astral. Puisque l’âme ne sort pas du corps, il n’existe même pas le problème d’y rentrer : en effet, l’âme a toujours été dans le corps.

Ce qui effraye les gens qui subissent l’expérience astrale, au lieu de la vivre consciemment, est le fait qu’ils se retrouvent projetés hors de leur corps sans savoir qu’est-ce que c’est en train de se passer, et cela, à première vue, pourrait paraitre vraiment effrayant. C’est compréhensible, car pendant le voyage astral, vous avez l’impression que quelque chose quitte votre corps;  Ensuite, sans savoir pour quelle raison et de quelle manière, tu te trouves sur ou à côté de ton corps physique et tu l’observes pendant qu’il dort, en te reconnaissant à l’extérieur.  Tout cela te fera penser – si tu n’as aucun concept d’énergie – que tu es vraiment hors du corps et donc que vous êtes mort ou mourant. Heureusement la mort n’est pas si simple, autrement le peuple humain serait éteint, disparu, et tout cela pour un simple oobe. Quelle tristesse. Ainsi, pendant le voyage astral, ta petite sonde énergétique quittera ton corps tandis que ton âme restera à l’intérieur. En fait, la sonde te permettra de visiter le lieu en te faisant voir comme si tu y étais, mais si par hasard votre corps physique se réveille pendant les oobes pour une raison quelconque (par exemple parce que ton alarme se déclenche !), tu ouvriras les yeux et réaliseras que tu es à l’intérieur du corps. Qu’est-ce qui arrive à la sonde? Elle rentrera vite dans le corps, absorbée par ta conscience qui doit se préparer au réveil. Même si tu penses qu’il doit prendre des heures, il le fait en réalité en une fraction de seconde, mais il prendra quand même son temps, aussi court soit-il. Les personnes inexpertes se plaignent d’avoir eu des difficultés à rentrer dans leur corps, et malgré cela, eux tous peuvent raconter l’expérience vécue. Malheureusement il faut toujours prêter attention à comment on nous raconte les faits, parce que parfois la peur fait un peu exagérer les détails. Parfois même un peu trop !

Pendant l’oobe, le corps physique nécessite d’une préparation pour faire sortir la sonde, et cela pourrait durer quelques instant (considérant que le temps dans le monde astral est très différent du temps dans la dimension physique) et, tout comme il a besoin de temps pour sortir, de la même façon il n’en aura besoin aussi pour se préparer à la faire rentrer. Croire qu’on puisse rester bloqués au dehors de son propre corps est absurde, parce qu’au moment où ton réveil sonnera, ou le soleil du matin effleurera tes yeux, tu te réveilleras exactement comme tu fais chaque matin pendant que tu étais en train de rêver. Certains rêves paraissent très longs, interminables, mais tu es sûr que chaque matin tu te révellerais et que tout cela finira. Si tu as le sommeil léger et que tu te rèveilles pour n’importe quoi, cela se produira également pendant le voyage astral.

Page 7 sur 8 

Au contraire: lorsque tu comprendras la valeur du voyage astral, ton pire cauchemar sera de te réveiller trop tôt, car cela ruinera ton expérience et te renvoie directement dans ton corps, alors que tu voulais rester à l’extérieur! Puisque l’âme sera toujours à l’intérieur du corps, si ta mère frappe à la porte, si le chien aboie, ou si pour toute autre raison ton corps se réveille du sommeil, l’expérience astrale sera terminera très vite. Le fait que pendant l’oobe certaines personnes pourraient ressentir un peu de résistance au moment où on rentre dans le corps, dérive de la nécessité du corps même de faire rentrer l’énergie. La sonde énergétique est un morceau d’énergie qui sort pour explorer et ensuite rentre, donc qui bouge dans le corps pour voyager dans des autres couches dimensionnelles. Bouger l’énergie n’est pas facile, voici pourquoi ce n’est pas simple d’accomplir un voyage astral volontaire, mais au contraire il faut beaucoup d’entrainement. L’Oobe, pourtant, pourrait arriver de façon spontanée, donc sans besoin d’entrainement; parfois ce genre d’expérience arrive. Pour certaines personnes cela arrive une fois dans la vie, pour des autres cela peut arriver bien plus souvent, sans savoir en décider le moment, le moyen et la durée. Le problème des voyages en astral spontanés est que tu ne peux pas choisir quand le faire, mais il faut attendre jusqu’à ce qu’il arrive spontanément, et on pourrait attendre plusieurs années, peut-être même des décennies avant que cela arrive de nouveaux. Quand tu découvres l’incroyable merveille du monde astral, tu reconnais que l’attente d’une oobie spontanée est angoissante, car tu ne sais jamais si elle se reproduira, tu voudras donc apprendre à la provoquer, afin de pouvoir pratiquer le voyage astral quand tu veux, à chaque fois qu’on le désire. En les pratiquant, tu apprendras également à arrêter ou à annuler un oobe spontané que, à ce moment-là, tu ne veux pas voir se produire. Cepedant, situ n’es pas familier, tu souffriras, d’un lobe spontané et tu ne décideras pas quand et comment le terminer mais tu devras attendre son heure, donc tu devras subit l’expérience. Bien que ce ne soit pas du tout dangereux, cela peut encore te faire peur car c’est une période où il se passe des choses sur lesquelles tu n’as aucun contrôle. Comme la sortie du corps demande un passage d’énergie qu’on peut ressentir très bien, aussi pour rentrer il faut de la préparation, parce que l’énergie doit se réadapter au corps et veut rentrer sans « l’effrayer ». Le corps est très sensible et entre dans un état de défense au moment où il perçoit de mouvements bizarres, raison pour laquelle l’énergie qui rentre veut se faire absorber par le corps délicatement, au lieu de s’y lancer dedans et risquer de l’épouvanter. En tout cas il ne se passerait rien de dangereux, sinon, tu risques de vous réveiller du sommeil en sursaut : aucun dommage physique, mais une frayeur passagère garantie!

Ce que généralement on n’aime pas des oobe spontanés – c’est-à-dire ceux qui se produisent sans que tu aies formé les techniques pour les maîtriser – c’est que tu ne peux pas le contrôler, donc si, par exemple, tu voulais te promener dans la ville, tu ne pourrais pas le faire, mais tu restes à l’intérieur de la maison et tu te déplaces de pièce en pièce. C’est décourageant. Pour obtenir une grosse expérience et la conséquente satisfaction, il faut de l’entraînement. Donc si tu laisses la chance décider, parfois tu pourrais faire un oobe et pouvoir voyager dans une ville lointaine et à profiter de l’expérience, d’autres fois tu seras coincé dans ta chambre et tu ne pourras même pas franchir un mur; tout cela en considérant que tu pourrais avoir un oobe même tous les 10 ans, tu n’auras donc pas tellement de temps pour profiter de l’expérience. La peur peut te faire penser que c’est mieux comme ça, que tu ne veux pas avoir affaire aux oobes, que c’est quelque chose qui ne t’intéresse pas, mais je suis là pour vous dire les choses telles qu’elles sont : les voyages astraux se produisent et, que tu veuilles o non, ils peuvent aussi venir à toi, mais tu n’as aucune raison de les craindre, car ils dureront un temps très court pendant lequel il ne t’arrivera rien de mal. C’est à toi de décider si tu passes ton temps à t’agiter ou à te laisser aller, te détendre et flotter. Rest calme, car le véritable voyage astral est bien plus beau et paisible que ce que les ignorants voudraient vous faire croire. Comme l’âme ne sort pas du corps, il n’y a pas de possibilité que – comme dans les films de l’horreur – le corps soit ciblé par les entités ou d’autres choses qui essayeront de le voler, ou de pareils mensonges. Si c’est le cas, ils devraient pouvoir te le voler à chaque fois que vous entrez dans un rêve, donc chaque nuit.

Page 8 sur 8 

Pour la même raison, c’est absurde de croire que l’âme sorte du corps et qu’ils soient liés par un cordon d’argent (certains disent même doré), auquel il faut même faire attention, parce que si on s’éloigne trop du corps, on risque de le couper. Pendant toutes les années où j’ai pratiqué les voyages en astral je n’ai jamais, et vraiment jamais, vu sur moi et sur personne d’autre ce fantastique cordon doré. En outre, bien que je me soie éloignée beaucoup du corps physique, je ne me suis jamais perdue, je ne suis jamais restée fermée dans d’autres dimensions sans pouvoir rentrer. Tu peux visiter un endroit inconnu et très éloigné, mais tu ne peux pas vous perdre ou rester coincé et risquer de ne pas revenir, pour la simple raison que vous n’êtes jamais parti! L’âme n’est jamais sortie du corps ! Ce qui en ressort est une petite sonde qui vous servira d’autres yeux, tu verras donc ton environnement comme si tu le visitais en personne, tout en étant confortablement installé dans ton lit  – dans ton corps – et la caméra énergétique (c’est-à-dire ta sonde) regardera et ramènera les données directement dans ta tête, immédiatement. Cela marche tout comme une caméra en directe ou en ligne.

Pendant le voyage astral on ne risque rien, parce qu’il s’agit d’une expérience complètement naturelle, mais c’est normal de ressentir de la peur les premières fois qu’un oobe arrive, parce qu’il s’agit d’un évènement auquel on n’est pas habitués et dont on parle rarement. les personnes qui nous entourent n’ont pas encore fait l’expérience des oobes, ou, tout comme vous, elles ne s’en souviennent pas, ou encore elles prétendent les avoir imaginées pour ne pas admettre que ces expériences existent réellement. Le fait que d’autres personnes racontent d’autre chose, en le décrivant comme un moment dangereux, arrive simplement parce qu’ils n’ont jamais fait une expérience de voyage astral, mais ils ont tellement envie de raconter quelque chose de soi aux autres qu’ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils disent. Penser que les personnes ne croient pas à l’existence des fantômes, mais que au moment où arrive le voyage astral ils se convainquent de pouvoir même être possédés par eux ou de perdre pour toujours son propre corps, c’est un contresens total. Malheureusement je sais que ce n’est pas facile de comprendre le voyage en astral et arrêter de le craindre après que plein de monde – de gens totalement ignorants à ce propos – diffusent des nouvelles négatives, ou après que d’autres personnes l’aient fait délibérément, juste pour confondre et effrayer les autres, afin de s’assurer que personne n’essaie de s’entraîner pour l’expérience. Qu’y a-t-il à découvrir sur l’astral ? Qu’est-ce qui est si important à cacher? Pratiquement tout: si tu avais un haut niveau de familiarité avec le voyage astral, tu pourrais aller n’importe où, vraiment n’importe où, en étant capable d’observer de près ce qui se passe sans jamais avoir de limites physiques. Avec le corps humain, tu ne peux pas traverser les murs ou même une simple porte, car n’importe qui pourrait t’empêcher d’entrer dans sa propriété et t’enfermer dehors. Si tu pouvais voyager par l’énergie, et donc sans être vu et découvert par les autres, tu pourrais entrer et visiter tous les endroits que tu veux; même les plus secrets et cachés. Personne ne pouvait vous arrêter. C’est pourquoi ils tiennent tant à vous empêcher de développer cette capacité en touchant à la clé typique, mais la plus fonctionnelle, qui touche tout le monde: la peur. Ainsi ils sont sûrs que la grande partie de la population n’ira pas découvrir ce qui se cache derrière ces murs.

Il y a tellement d’autres choses que j’aimerais te dire sur le voyage astral, mais peut-être préfères-tu pour l’instant assimiler les informations données jusqu’à présent et avoir besoin de ton temps pour les comprendre. Si tu sens prêt à aller plus loin, tu peux lire la suite dans la deuxième partie du Voyage Astral. L’important pour l’instant est que tu as compris qu’il n’y a rien à craindre. Je serai heureux de vous en révéler beaucoup plus dans le prochain article, en t’apprenant à pratiquer la technique consistant à faire un voyage astral volontaire et à le contrôler, ou à arrêter un voyage astral spontané lorsque tu ne veux pas qu’il se produise sans ta décision.

Fin de page 8 sur 8. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée. 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/4108 du site Accademia di Coscienza Dimensionale. 

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

1672 commentaires
  • barbarella - 14:24 17/06/24

    Buongiorno.Non credo di aver mai fatto un viaggio astrale e non è neanche tantissimo che ne ho sentito parlare per la prima volta.Trovo molto interessante che una parte della nostra energia possa viaggiare nel tempo e nello spazio e che noi possiamo così fare altre conoscenze.Non nascondo però che la cosa mi intimorisce un po', nonostante tu Angel ci abbia spiegato di cosa si tratta.Chissa' se col tempo mi succederà di fare questa esperienza,guidata oppure no.

  • vincens - 12:24 17/06/24

    Non ho mai fatto un viaggio astrale, tuttavia ho sentito parlare e letto di alcune esperienze fuori dal corpo, non positive, forse inventate o ingigantite, proprio come descritte in questo articolo. Sono molto curiosa e interessata a conoscere di più sul viaggio astrale.

  • antonio-pattara - 17:21 16/06/24

    Francamente non so se ho mai effettuato un viaggio astrale. Non saprei proprio dire. Probabilmente avrò solo sognato. O magari non lo rocordo e non mi somo mai posto la domanda. Magari ora che so ...

  • lunarian - 15:21 16/06/24

    I can't possibly say if I ever experienced it before , but it definetly sounds appealing. You got a way with words and logic to dismantle all the falsehoods that got spread to play in our fears and stop us from evolving. I took my notes and am ready for more

  • mirador Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 4 - 22:58 12/06/24

    Sto continuando a provare frequentemente e nel frattempo rileggo gli articoli per rinfrescarmi la memoria; c'è sempre qualcosa che sfugge e che può fare la differenza nella riuscita. Ho avuto delle esperienze che sembravano reali però con delle stranezze non presenti nella realtà, quindi ho ritenuto si trattasse di sogni, molto lucidi tra l'altro. In molte di queste esperienze non ricordo il procedimento di uscita, mentre altre volte mi è capitato di sognare di uscire in astrale, ma pur sempre di sogno si trattava. Anche la mia concezione con le paralisi notturne è migliorata molto: non ho paura quando accadono e riesco ad applicare le tecniche psichiche se serve. Ho anche provato ad uscire in astrale da una paralisi che mi era capitata casualmente, ma senza successo. Non resta che continuare a provare

  • falcon_1691 - 19:09 12/06/24

    Non penso di aver mai fatto un viaggio astrale, o almeno credo. Non so se l’intensità sia maggiore di quella di un sogno, perché io non ricordo quasi mai ciò che sogno, quindi potrebbe essere che me lo sono dimenticato o invece non avrei potuto? E’ una domanda che mi ripropongo di fare allo Staff. È indubbiamente un’esperienza affascinante da fare, il sol pensiero che una parte di me esce dal mio corpo e vaga altrove e io posso vedere dove va è già affascinante di suo. Io però ancora sono agli inizi, devo affinarmi in tante pratiche e non voglio fare troppe cose e tutte con fretta di arrivare, quindi mi ripropongo di approcciarmi a questa tecnica un po' più avanti. Ho intrapreso questo percorso in Accademia molto seriamente, ho capito che abbiamo potenzialità inimmaginabili, le voglio sperimentare tutte ma senza fretta. Certo è che siamo vissuti fino ad ora nella completa disinformazione che ci ha tenuti tutti nell’ignoranza.

  • falcon_1691 - 19:09 12/06/24

    Non penso di aver mai fatto un viaggio astrale, o almeno credo. Non so se l’intensità sia maggiore di quella di un sogno, perché io non ricordo quasi mai ciò che sogno, quindi potrebbe essere che me lo sono dimenticato o invece non avrei potuto? E’ una domanda che mi ripropongo di fare allo Staff. È indubbiamente un’esperienza affascinante da fare, il sol pensiero che una parte di me esce dal mio corpo e vaga altrove e io posso vedere dove va è già affascinante di suo. Io però ancora sono agli inizi, devo affinarmi in tante pratiche e non voglio fare troppe cose e tutte con fretta di arrivare, quindi mi ripropongo di approcciarmi a questa tecnica un po' più avanti. Ho intrapreso questo percorso in Accademia molto seriamente, ho capito che abbiamo potenzialità inimmaginabili, le voglio sperimentare tutte ma senza fretta. Certo è che siamo vissuti fino ad ora nella completa disinformazione che ci ha tenuti tutti nell’ignoranza.

  • FeBo - 12:54 29/05/24

    Finalmente con quest'articolo ho la certezza che le esperienze fuori dal corpo esistono e non sono solo legate al momento in cui moriamo; finora avevo sentito parlare di esperienze simili che sono successe a certe persone nel momento in cui si trovano in coma o in stato di incoscienza; credo che tutto ciò sia veramente incredibile e che ci faccia capire ancora di più quanto tutto ciò che tocchiamo, sentiamo e viviamo in realtà non sia reale e che noi possiamo uscire dal nostro corpo, dal nostro matrix, e effettuare dei viaggi incredibili. Mi ha molto colpito quando Angel afferma nell'articolo che è la nostra coscienza che invia una sonda per perlustrare l'ambiente e per permetterci di essere coscienti al di fuori del corpo; mi chiedo quale parte di "noi" esce quindi dal corpo? Questa sonda è una parte della nostra coscienza? Mi affascina molto immaginare che una parte di noi riesca a "esistere" e a compiere azioni al di fuori del corpo. Devo ammettere che, avendo intrapreso questo percorso in maniera cosciente, non ho ancora provato a praticare per uscire in astrale, in quanto credo che prima sia necessario allenarsi nella meditazione e accumulare quanta più energia possibile. Sicuramente uscire in astrale per la prima volta è una tecnica che richiede un impiego notevole di energia e io credo ancora di essere agli inizi. So già che in futuro, quando mi sentirò pronta, e quando magari la mia coscienza mi spingerà a farlo proverò a praticare per un o.o.be. Per ora apprenderò solo questi concetti a livello teorico e mi "limiterò" nello sperimentare e fare mie altre tecniche meno energivore. All'inizio del percorso, come afferma sempre Angel, la nostra energia è molto volatile perchè non abbiamo abituato il nostro corpo ad accumularla nei punti giusti e soprattutto non siamo ancora in grado di gestirla nella quotidianità e indirizzarla dove serve! Detto ciò, tutto questo sapere è molto inebriante e mi riempe di gioia sapere che potrò un giorno approcciarmi a queste tecniche!

  • Leonella - 11:32 28/05/24

    Credo di aver fatto diversi viaggi astrali quando ero bambina, ma non avevo mai compreso di cosa si trattasse. Poi non ci ho più pensato...ora sono molto curiosa di sapere come farne uno, anche se ne ho timore, in effetti...chi si incontra in un viaggio? Quale parte di noi esce dal corpo? E poi si "rientra?". Insomma domande da principiante;)

  • caiocaio Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta - 16:02 27/05/24

    ho provato nuovamente ieri pomeriggio la tecnica per allenarsi/compiere un viaggio astrale e provo molta difficoltà solo nella preparazione ma è normale. All'inizio è normale non sapere a cosa si sta andando in contro, perché è un'esperienza che non abbiamo mai provato prima, almeno non volontariamente, non ci siamo mai allenati e quindi come ogni altra cosa il non sapere ci provoca quella sensazione di timore. in aggiunta, è facile fraintendere l'importanza del Viaggio Astrale a causa di tutte le dicerie che si trovano su internet (so che una volta era molto peggio). Come nei sogni, anche in astrale il tempo scorre in maniera differente, è logico, il bello è che essendo in astrale siamo totalmente coscienti, non come quando dormiamo che è come se non esistessimo più da nessuna parte. essendo coscienti riusciamo a capire cose e a imprimerle in quella piccola sonda che poi, una volta rientrata nel nostro corpo, ci farà vedere ancora meglio la realtà, spetta poi a noi accettarla o ignorarla. ecco, peccato non essere mai riuscito, almeno non che io ricordi, a fare un Viaggio Astrale, so che mi aprirebbe la mente a livelli incredibili quindi c'è solo da allenarsi :)

  • lararock - 10:40 27/05/24

    Ho conosciuto l'esistenza dei viaggi astrali tanti anni fa ma devo dire che ho letto anche delle fandonie, come l'anima che esce dal corpo, legata ad esso da un filo d'argento. Ho passato un periodo a provare ma sono riuscita a vivere la fase di preparazione, almeno credo fosse questo. Comunque smisi di tentare poiché continuando a documentarmi mi è venuta solo paura. A quanto pare però non c'è nulla da temere.

  • alessand - 15:06 23/05/24

    Quel che mi piace è proprio questa rassicurazione nel descrivere queste esperienze "paranormali" come conseguenze naturali e piacevoli, sciogliendo quei vari tabù che condizionano a prescindere quel credo generale.

    • stellabianca - 11:16 24/05/24

      concordo, anche a me fa sentire rilassata il modo in cui vengono descritti questi eventi ,esperienze ecc in maniera fluida e naturale

  • Pablo.B - 23:11 02/05/24

    Penso e sono convinto di non aver mai avuto un viaggio astrale,grazie a tutte le informazioni ricevute in questo articolo,sono molto curioso di imparare le tecniche adatte affinché anch'io possa viverlo

  • nike Medaglia per aver completato lo Step 1 - 13:13 30/04/24

    I viaggi astrali, oppure detti O.O.B.E, sono la capacità di staccare da sé una sonda di energia cosciente, capace di muoversi nella realtà ordinaria, ma sottoforma di energia e quindi in maniera invisibile a gli occhi e senza l utilizzo del corpo fisico. L oobe è un fenomeno naturale che può capitare anche in maniera spontanea, solo che è tra i primi ricordi targhetta ti dal low per impedirci di ricordare esperienze spirituali, in quanto l oobe è un esperienza anche illuminante che ci libera dalla convinzione di essere attaccati al corpo fisico. In più i viaggi astrali sono fenomeni di mistificazioni e di cattiva pubblicità, facendoli passare per rischiosi o terrificanti da persone che ricordano esperienze spontanee, o da chi lo fa in maniera consapevole per impedire a gli altri di avere il potere che l uscire in astrale consente, ovvero quello di poter vedere qualsiasi cosa, in ogni luogo, per quanto segreto e inaccessibile ai normali umani. In più spesso possono essere confusi dai sogni, ma non sono la stessa cosa, perché nei sogni accadono cose fantastiche e il mondo è diverso da quello normale, mentre col viaggio astrale si è svegli, e ogni azione ha necessita di esperienza. Può capitare infatti di aprire gli occhi durante un viaggio astrale, e si scoprirà che si vedono entrambe le realtà contemporaneamente.

  • artemisia@ - 13:12 30/04/24

    Rieccomi a rileggere questo step, nn ho mai avuto questa esperienza, precedentemente per paura per tutto ciò che mi era stato detto a riguardo. Non so se ne ho vissuti inconsapevolmente. L idea di uscire dal corpo e dirigersi verso un altra destinazione mi affascina molto. È una pratica che voglio vivere in una situazione di piena coscienza. Sto rimandando probabilmente per paura di fallire e nn voglio associare questa frustrazione al viaggio astrale, quindi sto prendendo tempo per essere pronta e viverlo appieno.🙏