Sélectionne la portion de texte à éclaircir (80 words max)
Step 1 - N° 24

La Pensée – Le Silence Mental pendant la pratique (partie 2)

Page 1 sur 5

La première et la plus répandue difficulté de la méditation est l’incapacité de maintenir le non-pensèe, c’est un obstacle qui conduit les gens à abandonner dès la première session de pratique.

Pendant ce parcours, je t’enseigne la méditation dans le silence mental, pour que tu croies combien il est important le non-pensèe pendant la pratique. Les questions sont nombreuses et toujours les mêmes.

“Comment puis-je maintenir la non-pensée ? Comment puis-je ne pas penser pendant toute la méditation ?” d’abord, le non-pensèe doit être entraîné quotidiennement, sinon il ne s’améliorera jamais tout seul. La Méditation est la meilleure technique et la plus efficace pour habituer l’esprit au silence mental, pour que tu puisses décider pour que tu puisses décider quand il doit y avoir un silence avec l’objective de ne pas subir les pensées mêmesdans ta vieAppliquer quotidinemment le silence mental, spécialement pendant la pratique, est essentiel pour l’évolution de nos sensorielles : sans non-pensèee, tu ne pourrais pas développer le sixième sens, comprendre ce que ton âme a à te révéler, et tu ne comprendrais pas qui est Dieu et comment communiquer avec lui. La pensée la plus courante est de croire que l’on ne peut pas communiquer avec son âme ou avec Dieu, sauf par des mots ; Au contraire, c’est précisément la pensée continue qui nous éloigne de la conscience de l’âme et de la communication vraie et pure avec Dieu, qui ne se fait pas à travers les mots, mais à travers une connexion plus profonde : plus psychique.

La pensée est le premier ennemi du réveil spirituel : tu pourrais penser qu’il est une exagération, que les pires ennemis sont les entités négatives, obscures, mais encore ils agissent précisément sur la pensée, parce que c’est la meilleure arme pour faire tomber la personne. Exactement est la méthode la plus utilisée pour faire tomber n’importe qui dans le piège de l’anti-spiritualité.

La pensée, en particulier la pensée continue, est l’accrochage que le Low utilise pour nous maintenir à une vibration basse, afin de s’assurer que nous avons bien autre à penser qu’à l’évolution spirituelle. Low utilise notre pensée pour nous distraire, nous faire penser à tout pendant la journée pour ne pas nous laisser libres de penser à notre prise de conscience.

C’est juste de dire que nous sommes bombardés de pensées, parce que tous les jours, chaque instant, nous avons beaucoup choses à penser, Et nous finissons par ne pas avoir le temps de réfléchir sur notre chemin spirituel et comme s’occuper de nous rapprocher de l’éveil total de nos capacités extra-sensorielles, mais aussi et comment obtenir des réponses à toutes nos questions sur la vie et notre existence. Pourquoi existons-nous ? Pourquoi sommes-nous présents dans cette vie ? On n’a pas le temps de chercher des réponses, mais on a tout le temps de le passer devant la TV ou de sortir avec des amis et de parler de rien.

Le Low sait très bien comment nous tromper, il n’est pas tombé de la dernière pluie ; par contre, par rapport à eux nous sommes beaucoup plus naifs. Donc, nous nous laissons dupe par les pensées quotidiennes qui n’ont d’autre objectif que de nous éloigner de la seule vraie pensée qui nous aiderait à découvrir qui nous sommes : la spiritualité.

Naturellement si on pense à la spiritualité ne nous permettrait pas de nous réveiller, parce que pour réussir il faut pratiquer, et aucun livre ni aucune leçon théorique ne pourra jamais remplacer la pratique ; C’est parce que chaque leçon sert à te faire réfléchir à qui tu es et pourquoi tu es ici, mais c’est la pratique meditative qui te donne, au fond, la réponse à chaque question, même à celles que tu n’as pas encore posées. Avant de pratiquer constamment la méditation, je ne savais pas non plus à quel point la non-pensée était importante, parce que je le sous-estimais en pensant qu’il ne pouvait pas tout tourner autour de lui : Est-il possible que la simple pensée m’éloigne autant de mon évolution ? Pourquoi l’acte le plus naturel du monde qui est de penser, m’éloignerait-il de l’évolution spirituelle ? La raison est bien plus complexe qu’il n’y paraît, et je ne l’ai compris qu’après avoir commencé à pratiquer, car avant je n’avais pas les compétences pour le faire.

Page 2 sur 5

La pensée est fortement manipulée, souvent induite par des intelligences beaucoup plus intelligentes que nous qui savons bien comment faire et comment ne pas se faire découvrir. Voyez le Low : il est capable de nous faire penser ce qu’il veut, à tel point que nous croyons qu’ils sont nos pensées, et nous nous trouvons à les écouter. Donc le problème n’est pas la faculté de penser, mais ce sont toutes ces pensées que nous ne reconnaissons pas comme externes mais qui malheureusement ne sont pas les nôtres, et qui nous sont imposées sans que personne ne sache qu’il se passe : parce que ce ne sont que des pensées, les seuls et uniques capables de modeler notre vie selon leur gré, en nous faisant même croire que ce sont nos décisions personnelles.

Les pensées sont un gros obstacle à notre évolution et les reconnaître est très compliqué : nous ne pourrions pas essayer de les attaquer de front, parce qu’ils gagneraient ! Donc la solution est d’abaisser toutes les pensées, De sort que les sensorielles, ou plutôt notre Sixième Sens, mette en évidence et se fassent entendre. Il ne parle pas en mots, il sera donc plus facile de le reconnaître si nous abaissons toutes les autres pensées, la plupart d’entre eux, ne sont que des gaspilleurs de temps, créés par Low dans le but de nous éloigner de l’évolution.  Le Sixième Sens, qui est le moyen par lequel notre Soi supérieur peut agir dans ce plan physique, ne communique pas en parlant, mais se fait sentir par des perceptions et des sensations, qui ne doivent pas être confondues avec les pensées et les sentiments qui peuvent être influencés de l’extérieur pour nous faire croire quelque chose mais en réalité ce n’est pas comme ça, nous faire se tromper de chemin. Tu auras déjà eu des perceptions, par exemple au sujet de certaines personnes qui, selon toi, étaient négatives pour toi, sans qu’ils aient fait quoi que ce soit de mal pour que tu le penses ; Mais après, elles se sont montrées exactement comme tu l’avais perçu : C’est à dire, négatif ou mal intentionné. Malgré, qui sait combien de fois tu as eu du mal à reconnaître si ce sentiment est juste ou juste un mauvais jugement initial, donc tu ne l’as pas écouté et plus tard tu l’as regretté plus tard. Tout ça est arrivé parce que le sixième sens est très faible, parce que tu ne l’as jamais entraîné dans ta vie ; En plus, la pensée est très élevée, parce que tu n’as jamais effectué une pratique sérieuse de silence mental, c’est pourquoi les sensations vraies et dictées par le sixième sens sont si difficiles à reconnaître et faciles à confondre avec les pensées induites.

Pour développer le sixième sens et entraîner le silence mental, il faut suivre la pratique de la Méditation, la seule technique qui peut te faire évoluer spirituellement et en même temps diminuer l’influence de Low sur toi. S’il y avait une autre solution, très facile et très rapide, nous l’aurions déjà exècutè, tout le monde, ainsi nous serions déjà dehors du Low et complètement libres de la Matrice. Et nous sommes ici, où la plupart des personnes ne s’intéressent pas, ils croient qu’ils n’ont pas besoin de pratiquer la méditation parce que leurs pensées sont « déjà tous évolués », sans se réaliser que ce sont précisément ces pensées de Low qui les font tomber dans le piège. Comprendre et accepter que ta propre pensée a été décidé par Low est vraiment difficile ; on te demandé d’aller contre tes propres pensées, comment pourrait-il être facile ? Mais si tu restes silencieux pendant un moment chaque jour, tu te rends compte que tu as quelque chose de plus “à toi”, vraiment vrai et vraiment positif, elle grandit en toi et te fait sentir bien, arrête tes inquiétudes, tes pensées et tes obsessions et commence à mieux façonner ta vie. Au début, tu ne comprends pas, quelque chose de bon arrive, mais tu penses que ce n’est qu’un hasard, toutefois plus tu continue à méditer et plus arrivent des situations positives pendant la journée, de petits résultats, tu obtiens de grands résultats qui laissent leur marque.

Chaque fois que pratiques, même si tu ne peux pas maintenir le non-pensée parfaite, tu te rendras compte à quel point il est bon de méditer, à tel point que tu ne voudras pas t’arrêter. Parallèlement, tu commenceras à remarquer à quel point le low est insistant, qui cherche à mettre des pensées (parmi les plus absurdes), afin de te faire arrêter de pratiquer ou te faire aller mal cette session aussi. Pourquoi tant d’efforts pour t’empêcher de rester mentalement silencieux pendant seulement une demi-heure, alors qu’une journée entière de 24 heures te permet de garde le contrôle ? Pourquoi, si tu décides de garder le silence, quelque chose ou quelqu’un doit te forcer à penser ?

Page 3 sur 5

Et pourtant, ce n’est que si tu décides de pratiquer que tu rendras à quel point il est vrai que quelque chose, contre la volonté, essaie de te faire réfléchir même lorsque tu aimerais faire une petite pause. Voilà le problème, si tu n’as rien à quoi penser, mettra devant toi toute sorte de fantasie ou d’imagination qui te distrait, t’empêchant de rester concentré sur la méditation. Si tu ne médites pas, tu ne peux pas t’en rendre compte, alors tu croix que tout cela n’est pas réel ; mais si tu commences à pratiquer la méditation en silence mental, tu réalises comment surgissent des pensées auxquelles tu n’as jamais pensé auparavant, dans le seul but d’occuper ton esprit et de te distraire de l’objectif de la méditation : celui de faire taire te pensées pour augmenter le volume de ton sixième sens.

C’est qu’en méditant que tu peux te rendre compte à quel point ta pensée est manipulée par quelque chose ou quelqu’un que tu n’avais jamais remarqué avant, mais tu peux prendre conscience aujourd’hui, grâce à la méditation. Tout ça parce que, pendant que tu essayes de méditer, même si tu ne crois pas à l’existence du Low, si tu essayes de ne pas penser trop longtemps, des pensées et des fantasmes que tu n’avais jamais faits, commenceront à se montrer pour te distraire. Pourquoi n’as-tu pas le droit de rester dans le silence mental ?

En effet, il ne s’agit pas ici d’heures, mais de rester une minute complètement silencieuse : essaie et tu comprendras la difficulté. C’est normal : même une minute de silence absolu te conduira à augmenter le volume de ton sixième sens, imagine ce qui peut faire rester pour toute une session de méditation complète en non-pensée. Cela peut sembler beaucoup, toutefois, cela ne concerne qu’une demi-heure par jour : où este le problème ? Pour Low, c’est un énorme obstacle, parce que si tu restes dans la méditation pendant une demi-heure chaque jour, en la rendant votre habitude quotidienne, il sera beaucoup plus difficile pour lui d’influencer ta vie et tes décisions. C’est pourquoi il s’engage à te laisser choisir de ne pas méditer, de te faire perdre ton temps avec des questions futiles, afin de ne pas avoir le temps de t’asseoir une demi-heure par jour pour méditer, mais de te laisser toujours du temps pour la télé, pour discuter ou regarder des séries télé sur Internet. En pratiquant, tu gardes à quel point c’est important de le faire, mais malheureusement si tu ne pratiques pas, tu ne comprends jamais les raisons pour lesquelles cela devrait être fait, sans connaître les avantages qu’elle peut offrir. Low s’efforce de ne pas te faire commencer la méditation, conscient que si tu la pratiquais constamment, tu développerais ton sixième sens à un point tel qu’il deviendrait alors impossible pour lui de te prendre sous son contrôle. C’est la raison pour laquelle la première étape est donc d’apprendre la non-pensée pendant la pratique de la Méditation, afin que le volume du Low s’abaisse et que se lève tes capacités psychiques.

La difficulté est là et il y en aura pour bien des temps : ne t’attends pas à ce que du jour au lendemain tu apprennes l’absolue non-pensée qui dure 24 heures, juste pour avoir pensé que tu voulais le faire ! Mais tu peux vraiment l’améliorer, grâce à la pratique quotidienne et constante, en apprenant à choisir quand rester dans le silence mental et combien de temps le faire. Le silence mental est très utile, pour que tu apprends à décider quoi penser et quand y penser, en focalisant toute ton attention sur un seul point au lieu de te distraire sur mille problèmes auxquels tu ne veux pas donner ton énergie, mais qui te la vole contre ta volonté. Par exemple quand tu veux travailler sur un projet, mais tu as un millier de préoccupations qui t’assaillent, te faisant perdre beaucoup de temps et t’empêchant de comprendre comment continuer ; ou lorsque tu cherche une inspiration créative, mais que tu ne la trouves pas car tu es trop bloquée par d’autres pensées ; ou quand tu veux étudier pour un examen, mais tu ne peux pas comprendre ce que tu lis parce que pendant que tu es anxieux ou tu as autre chose dans ta tête. Le silence mental ne sert pas seulement à taire, mais aussi à t’apprendre comment, quand et quoi penser, par ta propre décision, au lieu de souffrir les mille pensées qui se glissent dans ton esprit et t’empêchent de faire autre chose. Savoir contrôler ses pensées est incroyablement fonctionnel, parce que tu peux te concentrer sur ce qui t’intéresse vraiment, sans perdre beaucoup de temps que tu peux utiliser pour faire autre chose.

Page 4 sur 5

Comme pour l’inspiration artistique : elle vient toute seule parce que tu ne sais pas la contrôler, mais combien ce serait beau si elle venait chaque fois que tu le décides, en grande quantité, juste et dirigée vers l’objectif que tu voulais atteindre, Au lieu de tourner autour du pot et de toujours venir au mauvais moment ? Combien de fois as-tu eu de l’inspiration alors que tu n’avais pas de papier et de stylo à l’avant, ou pendant que tu travaillais et que tu ne pouvais certainement pas t’arrêter pour marquer l’idée, ou pire encore à 4 heures du matin en te forçant à choisir entre dormir ou te lever pour écrire l’idée ? Avec ça, il y a nombreuses raisons pour lesquelles apprendre à apprivoiser sa pensée, il est très important.

Le silence mental, pendant la méditation, te permet de devenir plus concentré pendant ta vie personnelle, sentimentale et professionnelle. Le silence mental te rend plus attentif, conscient, plus lucide et actif : toute le monde désire avoir à ses côtés un partenaire qui soit attentif et qui se rende compte de ce qu’il ressent, et pourquoi pas, même de ce qu’il pense ; parce que la méditation te rend aussi beaucoup plus empathique et télépathique, surtout avec les personnes que tu aimes. C’est un grand point positif, parce que l’autre personne va s’en rendre compte, qu’elle ne comprendra pas pourquoi tu es plus attentif et elle aimera ce nouvelle faccette de toi, parce que ta plus grande capacité à remarquer les choses – même les plus petits changements – te rendra plus intéressant à ses yeux, différent des autres. Tout cela arrive si tu apprends la non-pensée pendant la méditation, donc ce n’est pas le cas si tu continues à penser comme tu l’as toujours fait : tu sais déjà où te mène la façon dont tu as toujours fait, mais tu ne sais pas où le silence mental te mènera, mais lr moment rat venu de le découvrir.

Le secret de la non-pensée pendant la méditation réside dans la concentration. Encore une fois, je te répète que se battre de force contre la pensée serait contre-productif, parce qu’il gagnerait. Au lieu de cela, tu peux l’apprivoiser peu à peu, avec des exercices et une pratique quotidienne, en réussissant à le rendre plus cohérent avec ta volonté, au lieu de devoir t’adapter à lui comme tu l’as toujours fait jusqu’à présent. L’exemple flagrant est de commencer une belle journée avec l’humeur mauvaise, tout cela pour une seule pensée qu’il crée d’autres pensées négatives. Tu as en face une belle journée, de belles rencontres et des événements insolites et agréables t’arrivent, malgré tout tes pensées négatives de la journée vous empêchent de profiter de l’expérience en te montrant tout noir. Alors adapte ta journée à ton humeur, ou plutôt à tes pensées. Si tu apprenais à adapter tes pensées à ta volonté, tu changerais ta journée en mieux, plutôt que de nous fair perdre un bon événement ou un bon début de journée à cause de tes pensées, tu pourrais changer celles-ci et les rendre plus positives, les modeler en fonction de la journée que tu vis. Donc, au lieu de tu laisses tourmenter par tes pensées, tu peux choisir de les arrêter, les mettre en pause pour le temps dont tu as besoin et profiter de ce qui tu arrives sans te le faire fuir ; puis tu te rends compte que ces mêmes pensées qui se croyaient si importantes, En un seul jour, ils auront perdu toute signification, te donnant l’occasion de comprendre ce que tu aurais manqué si tu les avais écoutés.

Pour apprendre le silence mental pendant la journée, il faut l’apprendre sérieusement pendant la Méditation, sinon tu ne le comprendras jamais, même si tu te fais des illusions. La non-pensée ne sert pas seulement à rester plus concentré pendant la journée, mais à empêcher Low de manipuler tes pensées et tes désirs, en te faisant croire qu’elles sont les tiennes. Pendant la pratique de la Méditation, essaie de te concentrer sur ce que tu fais, c’est à dire, à savoir la respiration, le chakra et le désir d’évoluer. Reste concentré sur la motivation qui t’encourage à te mettre dans la posture de lotus et choisir de méditer : concentres-toi sur cette intention pour rester motivé, tout au long de la méditation, sur ce désir au lieu de te perdre dans mille pensées futiles en ce moment. Explique-toi que ce n’est pas le moment de penser à autre chose, que tu n’as qu’une demi-heure pour évoluer et que tu n’as pas à la gaspiller à penser ou à imaginer, Parce que tu as toute la journée pour le faire, et en cette demi-heure, tu dois être capable de rester dans le silence mental malgré les tentations fortes.

Page 5 sur 5

La plus grande difficulté sera de rester motivé dans le non-pensèe, parce que pendant que tu medites, tu auras envie de penser autre chose, en faisant passer votre temps ; tu as seulement une demi-heure pour évoluer, explique-toi que c’est ta seule chance de progresser et que tu n’as pas à la foutre en l’air. Si tu te convaincs toi même, il sera plus facile de garder l’état d’esprit silencieux. Le non-pensée n’est pas synonyme d’absence, mais elle apporte le sens d’être présent dans l’instant sans se laisser emporter par les pensées de ton esprit.

Chaque fois que tu te perds dans tes pensées, ne sois pas en colère : ça va empirer les choses. Plutôt, restes calme et dites-toi que tu dois te concentrer sur le chakra et ne penser à rien d’autre. Apprends donc à distinguer les pensées que j’arrête en premier : les pensées qui te rappellent quelque chose du passé, à imaginer quelque chose d’imaginatif, à chanter une chanson que tu aimes, à penser à la personne que tu aimes, ou à tes enfants, ou à s’occuper des affaires domestiques que tu dois accomplir ; arrêtes tout, parce que pendant la méditation qui ne dure qu’une demi-heure, tu n’as pas à penser à tout cela. On ne vous demande pas d’arrêter d’aimer la personne qui fait battre ton cœur, ni d’arrêter de t’occuper de tes enfants, on te demande de ne pas y penser pendant la demi-heure quotidienne que tu dois consacrer entièrement à la méditation. Si tu commences à consacrer une demi-heure de votre jounèe pour vous même, tu commenceras prends le contrôle plutôt que l’inverse. Pendant la méditation, rappeles-toi souvent que tu dois te concentrer uniquement sur la respiration pranique et le chakra sur lequel tu médites et si cela t’aide, tu peux penser à des mots et dire « Concentre-toi sur le chakra »; puis, reviens au silence. Tu ne peux pas abattre toutes les pensées à la fois, mais tu peux effectuer une sélection peu à peu, en éliminant d’abord les pensées qui t’éloignent de ce que tu fais dans le présent, puis un jour, tu obtiens de les contrôler tous à 100%. Donc, si tu penses beaucoup, dites-toi que tu dois te concentrer uniquement sur le chakra, afin que cette pensée ne puisse pas vous distraire, et puis essaie de rester concentré sur le chakra sans avoir à le répéter trop de fois. De cette façon, tout doucement, tu diminueras toutes sortes de pensées et ton attention restera vigilante et focalisée sur ce qui se lèvera debout, qui sera ton sixième sens.

Naturellement, avec le temps, tu dois apprendre à rester concentré pendant la méditation sans avoir à le répéter, mais cette pensée sert à te faire à nouveau réfléchir à ce que tu fais, donc ce n’est pas à comparer à une pensée plus lourde, par exemple, penser aux travaux ménagers pendant que tu médites : c’est une pensée, mais la première sert à te rappeler ce que tu fais et ce que tu dois te concentrer, la seconde sert seulement à te distraire et à te ramener à une inférieur vibration. Tu peux donc utiliser ta pensée pour te concentrer sur le chakra, mais tu dois éviter que celui-ci ne devienne une sorte de mantra, en finissant par « penser » au chakra plutôt que de le percevoir. Rappelle-toi toujours que le chakra doit être perçu physiquement, pas seulement imaginé, c’est pourquoi nous utilisons les doigts qui devront toucher la peau du chakra pour que la perception physique nous rappelle ce que nous devons faire et à quel moment précis nous devons nous concentrer ; ce qui, simplement en imaginant la position du chakra, ne nous permettrait pas de le faire. Par là, il ne sera pas facile d’apprendre la non-pensée, et il ne sera pas immédiat, mais avec la pratique quotidienne et constante, tu verras des améliorations qui à la longue deviendront de plus en plus fidèles et prononcés. En pratiquant chaque jour tu t’amélioreras tellement, jusqu’a ce que le moment arrive, sans t’en rendre compte, où tu seras devenu beaucoup plus bravo pour maintenir la non-pensée et la concentration pendant la pratique et pendant la journée. Ne pas avoir l’anxieètè d’évoluer rapidement, mais en même temps ne pas agir trop calmement pour la pratique, plus tôt tu commenceras ton voyage, plus tôt tu verras les progrès dont tu as rêve. Rappelle-toi que pour améliorer la non-pensée, tu dois respirer prana, qui te donnera une grande aide pour te détendre et donc pour calmer l’esprit et tous ses mécanismes de pensée. Respire prana et détends-toi, ce sera plus facile d’apprendre le silence mental.

Fin de page 5 sur 5. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée. 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/4134 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

1669 commentaires
  • robertag - 13:23 17/06/24

    Sto applicando l'assenza di pensiero sulla meditazione sui chakra della lezione 17, inizialmente non posso negare che la meditazione era, per me, troppo lunga e spesso avevo pensieri di fastidio: siamo ancora al cuore e la mente dura tanto, speriamo che non mi disturbino perchè sono solo a metà, mi si sono addormentate le gambe... etc Ho deciso di continuare e dopo la lezione sul non pensiero, ho applicato meglio l'attenzione sui chakra e devo dire che le cose stanno cambiando. Più mi lascio andare sull'osservazione del chakra e meno penso a come mi sento. Più porto l'attenzione a respirare prana e meno mi accorgo del tempo che passa. Più mi affido alla pratica e meno vengo disturbata. Proseguo con grande fiducia negli insegnamenti e sono certa che i risultati, soprattutto all'inizio, saranno concreti e motivo di stimolo. Sono molto interessata a sviluppare poteri psichici, non ho alcun dubbio sulle potenzialità che l'essere umano possiede. La sensazione che inizio a provare in assenza di pensiero è molto piacevole, ora ho compreso che i pensieri da eliminare sono quelli che esulano dalla pratica che stò effettuando, pertanto attivo il sentire mi lascio andare all'ascolto e non elaboro ciò che percepisco. Grazie

  • lunarian - 10:10 15/06/24

    I think the best advice for the start is to kindly and warmly turn ones thoughts down. Thoughts play music - 'Lovely, we can hear it later, now we focus here' (determined but still self compassionate)

  • mochi - 12:01 14/06/24

    Mi impegnerò per imparare il non pensiero, perché voglio riconoscere la mia voce da altre interferenze.

  • falcon_1691 - 18:16 10/06/24

    Il modo in cui vengono esposti questi argomenti convincerebbe anche il più scettico. Anche io ho intrapreso questo percorso andando per così dire coi piedi di piombo, ma come dice Angel, non dobbiamo credere alle sue parole ma mettere in pratica ciò che dice e capire da soli la verità. Devo dire che la mia esperienza dopo appena un mese di meditazione giornaliera è molto positiva. Sono ancora lontana dal totale non pensiero, il Low ci conosce meglio di noi stessi, quindi sa dove e come colpire, però sto cominciando a controllarlo un po' meglio, non solo durante la meditazione ma anche durante la giornata. Troppe volte non mi sono goduta dei possibili bei momenti perché affogavo nei miei pensieri negativi, questo non deve più succedere. Apprezzo veramente queste lezioni, è come essere accompagnati passo passo, tornando più volte sugli stessi argomenti in modo tale da non farteli scordare. I suggerimenti dati per contrastare il pensiero che ci propina il Low sono preziosissimi, ho capito che devo dare più importanza alla respirazione, cosa che forse trascuravo un po'. Non mi dò fretta, voglio raggiungere gradualmente i miei risultati. Voglio essere chi sono realmente e vedere la realtà che c’è oltre l’illusione.

  • FeBo - 17:38 28/05/24

    Articolo importantissimo e molto esaustivo, Angel ha già risposto qui a qualsiasi domanda! Come ho già asserito altre volte, nonostante penso ancora di essere all'inizio di questo percorso, credo di aver fatto già qualche passo in avanti anche riguardo alla pratica del non pensiero. Il pensiero costante sarà difficilissimo da scardinare, in quanto è ciò che più mi ha contraddistinto finora e ciò che ha da sempre accompagnato le mie giornate, molte volte in maniera martellante e negativa. Ho sempre fatto tantissimi viaggi mentali, ho sempre visualizzato gli eventi prima che accadessero, ho immaginato situazioni, ma tutto quasi sempre accompagnata da un velo di pessimismo, come se la gioia e la spensieratezza non fossero cose per me! Mi trovo daccordo con chi dice che è quasi più difficile iniziare e pensare positivo che praticare il non pensiero, perchè è il programma che ci è stato messo in testa da sempre e che in realtà non è dipeso da noi. Credo che i passi vadano fatti un poco alla volta e senza troppe aspettative, sicuramente l'accumulare energia tramite la meditazione aiuta a indirizzare sempre meglio i pensieri e a togliere automaticamente quelli che non ci servono alla nostra evoluzione. Personalmente mi aiuta anche molto sapere che se inizio ad avere un approccio positivo su molti fronti riuscirò anche a indirizzare meglio il mio intento e riuscirò ad attarre più momenti gioiosi e più occasioni felici nella mia vita. Devo iniziare a pensare che posso, pian piano, modellare la realtà che mi circonda, senza pormi obiettivi troppo ambiziosi e devo farlo assorbendo energia e trasofrmandola in energia positiva. Starò meglio io e farò stare meglio anche le persone intorno a me.

  • caiocaio Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 2ª volta - 15:47 26/05/24

    Riuscire ad avere un non pensiero è importante non solo nella pratica, ma in ogni istante della nostra giornata. il non avere pensieri ossessivi sulle cose e sulle persone ci permette di vivere piu serenamente, di lasciare spazio alle cose positive e di ascoltare cosa vuole dirci la nostra Coscienza, oltre che a non fraintendere piu la voce del nostro vero Io con quella del Low. il cambiamento non avviene da un giorno all'altro, come per ogni altra cosa, ma se si dà uno sguardo indietro ci si accorge quante migliorie abbiamo gia ottenuto, cosa che a volte sottovalutiamo. Mi sono accorto anche di questa cosa, detta nell'articolo, di come il Low ci fa credere che non ha senso praticare e che dobbiamo smettere, che sia una perdita di tempo, e questo nonostante nelle nostre pratiche ci sentiamo bene e vogliamo farne sempre di piu. In questi casi è davvero evidente, se sappiamo che ci piace meditare, cos'è quello strano pensiero che ci fa dire di non voler meditare piu? perche mai dovremmo smettere se ci fa sentire bene? eppure quei pensieri a volte sono cosi assillanti e forti che devi dare ancora di piu per riuscire a vincere, con un non pensiero ben allenato si riesce non solo a riconoscere le influenze Low ma fermarle ancora prima che arrivino. Ho provato a chiudere davvero gli occhi per un minuto mentre leggendo l'articolo per provare al di fuori della pratica cosa significa fermarsi un secondo a non pensare con gli occhi chiusi ed ecco.. sono stato abbastanza calmo mentalmente, ma sentivo delle specie di flussi che cercavano di farmi vedere immagini o pensare a cose alle quali non avrei voluto minimamente pensare, non gli ho dato retta e ho eliminato ancora prima che mi potessero distarre.

  • Sonia 🌞 - 19:33 23/05/24

    Sarà non facile non pensare,ma ho voglia di provare e impegnarmi per farlo perché il pensiero è onnipresente tutti i giorni ogni millesimo di secondo.insopportabile

  • alessand - 13:11 23/05/24

    La parola stessa colma il pensiero pur essendo solamente una forma d'interpretazione, che ama l'arte dell'arrancare compulsivamente.

  • lararock - 12:15 23/05/24

    Non avrei mai pensato questo dei miei pensieri, è difficile da accettare senza dubbio. La motivazione però, nonostante la delusione da un certo punto di vista, cresce e riuscirò a mettere in pratica piano piano il non pensiero.

  • leonella - 20:49 20/05/24

    Molto utile questo articolo, soprattutto per sapere cosa fare quando arrivano pensieri futili. Il Low ha cercato inizialmente di distrarmi con eventi esterni poi, vista la mia caparbietà, ha iniziato a mandarmi ogni sorta di pensiero durante la meditazione. Io non mollo, perché vale la pena proseguire in questo percorso. Grazie

  • Galanasoul - 20:22 10/05/24

    Il pensiero è nemico del risveglio spirituale e il Low lo strumentalizza per tenerci impantanati e manipolati. Le mie prime meditazioni in non pensiero sono iniziate prima di entrare in ACD e ho impresso nel Chakra della Corona quella memoria. La sensazione di connessione con l´Universo si attiva quasi istantaneamente. Quel silenzio vibrante e quei suoni "diversi" (che ora so essere i suoni dimensionali) che ci portano a voler sapere. In questo periodo sto praticando la meditazione in non pensiero di ACD e mi sto anche allenando sul non pensiero e la presenza nella mia quotidianità. Credo aiuti anche diventare più consapevoli del fatto che in un determinato momento si sta pensando, anche "troppo", per poter fermare il flusso di pensieri inutili e agire contro l´azione del Low. Trovo molto efficace l´espressione. "addomesticare il pensiero" e che la meditazione ci rende molto più empatici. Molto efficace la raccomandazione di ricordarci di concentrarci sul Chakra e respirare Prana. Mi aiuta sempre.

  • Pablo.B - 22:34 30/04/24

    Con la costante pratica della Meditazione, anche se all'inizio il nn pensiero è molto difficile da tenere,e come spiega in modo esaustivo l'articolo, è l'unico modo per controllare la mente

  • Cosmic Feather Medaglia per aver completato lo Step 1 per la 3ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 1 per la 2ª volta Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 4 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 5 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 6 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 Medaglia per aver completato il libro Il Sigillo delle Vite Passate - Vol. 1 - 13:37 28/04/24

    Anche per me che sono da un po' in Accademia la lettura di questo articolo mi aiuta sempre a ricordarmi l'importanza del Non Pensiero, che senza Meditazione non può essere allenato. Grazie a questo Percorso ho fatto dei passi importanti con il Silenzio Mentale, ma ho decisamente ancora tanto da lavorarci su. È molto importante durante la giornata, oltre la Meditazione, imparare a dedicarsi degli spazi in cui si mette l'intento di non pensare ma di essere presenti, come quando incontriamo qualcuno, laviamo i piatti o siamo al lavoro.

  • Antoine Medaglia per aver completato lo Step 1 Medaglia per aver completato il libro Prendiamo Coscienza degli ALIENI - Vol. 7 - 13:33 28/04/24

    Ho trovato questo articolo molto prezioso, ricco di consigli utili al fine di migliorare la propria Pratica Meditativa. Specialmente per me, questi consigli saranno molto d'aiuto. Cercherò di ricordarmi ciò che è stato detto, come respirare Prana perché aiuta a calmare i pensieri e a rilassarsi meglio. Da quando ho iniziato a Meditare da qualche giorno ho notato anch'io quanto il Non Pensiero sia difficile da mantenere a causa dei pensieri anche stupidi e senza senso che compaiono all'improvviso per distrarmi. Seguirò il consiglio che è stato dato sul fatto di tornare con l'attenzione sul Chakra senza innervosirsi quando mi accorgerò di essermi perso nei pensieri. È proprio vero che fin da piccolo ci hanno abituati a pensare in continuazione senza però insegnarci a rilassare la mente e prendere uno stacco di tanto in tanto. Sto provando durante il giorno ogni tanto a mantenere il Silenzio Mentale anche se per poco. Grazie mille per questo articolo. L'ho trovato molto utile e interessante.

  • Fabio - 06:12 26/04/24

    Il non pensiero come via per scoprire il mio essere chi Sono una pratica che è sempre osteggiata dal low. Questi vostri consigli sono preziosi e luce .